Menu
A+ A A-

Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopération Opep/non-Opep

prix du petrole KoweïtKoweït: Le Koweït et Oman ont appelé lundi les pays membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à poursuivre leur coopération pour éviter un nouvel effondrement du marché, à l'approche de l'expiration d'un accord.
Un accord entre pays de l'OPEP et producteurs non-membres, conclu en 2016 pour réduire la production et faire remonter les cours après la chute de 2014, arrive à échéance fin 2018.

A la faveur de cette entente visant à réduire la production quotidienne de 1,8 million de barils, le prix du baril est remonté à quelque 70 dollars, contre moins de 30 dollars début 2016.

"J'appelle les signataires de l'accord, ces 24 pays de l'OPEP et non OPEP, à poursuivre le dialogue (...) et à maintenir les conditions du marché", a dit devant la presse le ministre omanais du Pétrole, Mohamed ben Hamad al-Romhi, dont le pays n'est pas membre de l'organisation.

Il a aussi plaidé en faveur d'une amélioration de "la collaboration et du travail collectif pour assurer la sécurité de l'offre pour les consommateurs et la sécurité de la demande pour les producteurs".

Selon le ministre koweïtien du Pétrole, Bakheet al-Rasheedi -dont le pays est au contraire membre de l'OPEP-, les producteurs sont en bonne voie de rétablir la stabilité du marché.

"L'année dernière, il y avait un surplus de 340 millions de barils de pétrole. Fin février, le surplus est tombé à 50 millions de barils et nous croyons être sur le bon chemin pour s'en débarrasser", a-t-il dit.

La coopération entre membres et non-membres de l'OPEP sera passée en revue lors d'une réunion de l'Organisation en juin, selon M. Rasheedi.

"Les conditions du marché vont déterminer si l'accord est prolongé après 2018 ou pérenniser, afin de soutenir le marché sur le long terme", a-t-il ajouté.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, les Emirats et plusieurs autres pays se sont déjà prononcés en faveur d'une telle entente sur le long terme.

L'accord conclu en 2016 a permis de surmonter "le pire cycle dans l'histoire du pétrole", a pour sa part affirmé le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo.

Un "nouveau chapitre est en train d'être écrit" par les pays membres et non membres de l'OPEP afin de poursuivre la coopération, a-t-il argué.

"Dans les mois prochains, nous allons examiner la possibilité d'institutionnaliser" cette coopération sur le "long terme", a également confirmé M. Barkindo.

Le comité ministériel conjoint des membres et non-membres de l'OPEP, chargé de veiller au respect de la diminution de la production, se réunit à Jeddah, en Arabie Saoudite, vendredi.


(c) AFP

Commenter Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopération Opep/non-Opep


    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    dimanche 12 avril 2020

    OPEP(+): Accord "historique" sur une baisse de la …

    Londres: Les principaux pays producteurs de pétrole se sont mis d'accord sur une baisse de la production de pétrole de près de...

    jeudi 09 avril 2020

    Pétrole: réduction de 10 à 15 millions de barils par jour en…

    Koweït: Les pays pétroliers, qui tiennent jeudi une réunion destinée à stabiliser le marché, envisagent de réduire la production de 10 à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite