Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopération Opep/non-Opep

prix du petrole KoweïtKoweït: Le Koweït et Oman ont appelé lundi les pays membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à poursuivre leur coopération pour éviter un nouvel effondrement du marché, à l'approche de l'expiration d'un accord.
Un accord entre pays de l'OPEP et producteurs non-membres, conclu en 2016 pour réduire la production et faire remonter les cours après la chute de 2014, arrive à échéance fin 2018.

A la faveur de cette entente visant à réduire la production quotidienne de 1,8 million de barils, le prix du baril est remonté à quelque 70 dollars, contre moins de 30 dollars début 2016.

"J'appelle les signataires de l'accord, ces 24 pays de l'OPEP et non OPEP, à poursuivre le dialogue (...) et à maintenir les conditions du marché", a dit devant la presse le ministre omanais du Pétrole, Mohamed ben Hamad al-Romhi, dont le pays n'est pas membre de l'organisation.

Il a aussi plaidé en faveur d'une amélioration de "la collaboration et du travail collectif pour assurer la sécurité de l'offre pour les consommateurs et la sécurité de la demande pour les producteurs".

Selon le ministre koweïtien du Pétrole, Bakheet al-Rasheedi -dont le pays est au contraire membre de l'OPEP-, les producteurs sont en bonne voie de rétablir la stabilité du marché.

"L'année dernière, il y avait un surplus de 340 millions de barils de pétrole. Fin février, le surplus est tombé à 50 millions de barils et nous croyons être sur le bon chemin pour s'en débarrasser", a-t-il dit.

La coopération entre membres et non-membres de l'OPEP sera passée en revue lors d'une réunion de l'Organisation en juin, selon M. Rasheedi.

"Les conditions du marché vont déterminer si l'accord est prolongé après 2018 ou pérenniser, afin de soutenir le marché sur le long terme", a-t-il ajouté.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, les Emirats et plusieurs autres pays se sont déjà prononcés en faveur d'une telle entente sur le long terme.

L'accord conclu en 2016 a permis de surmonter "le pire cycle dans l'histoire du pétrole", a pour sa part affirmé le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo.

Un "nouveau chapitre est en train d'être écrit" par les pays membres et non membres de l'OPEP afin de poursuivre la coopération, a-t-il argué.

"Dans les mois prochains, nous allons examiner la possibilité d'institutionnaliser" cette coopération sur le "long terme", a également confirmé M. Barkindo.

Le comité ministériel conjoint des membres et non-membres de l'OPEP, chargé de veiller au respect de la diminution de la production, se réunit à Jeddah, en Arabie Saoudite, vendredi.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite