Menu
RSS
A+ A A-

Le Vénézuélien Maduro à Alger, avec le pétrole au coeur des entretiens

prix du petrole AlgerAlger: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé lundi une visite officielle de 24 heures en Algérie, avec au menu la question du pétrole, cruciale pour ces deux pays membres de l'Opep.
Le président vénézuélien s'est entretenu à la mi-journée avec le président Conseil de la Nation (chambre haute), Abdelkader Bensalah, deuxième personnage de l'Etat. L'entrevue s'est déroulée à la résidence d'Etat de Zéralda, où le président Abdelaziz Bouteflika vit, travaille et reçoit ses hôtes étrangers.

Etaient notamment présents le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia et le ministre algérien de l'Energie, Mustapha Guitouni, selon l'agence nationale algérienne APS.

Selon des journalistes accompagnant le président vénézuélien, l'entretien a notamment porté sur l'accord pétrolier signé fin 2016, dans lequel l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des pays producteurs non membres du cartel se sont engagés à réduire leurs extractions jusqu'en mars 2018 pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril.

Le président Maduro a estimé qu'il "existe un climat favorable à la politique du juste prix de l'or noir", selon des propos rapportés par le gouvernement vénézuélien.

La coopération bilatérale entre Alger et Caracas dans le secteur pétrolier a également figuré au menu des discussions, a indiqué le gouvernement vénézuélien.

L'Algérie et le Venezuela, tous deux membres de l'OPEP, souffrent depuis 2014 de la chute des prix du pétrole, qui fournit environ 95% de leurs devises aux deux pays.

La baisse des prix du brut a fait fondre d'environ 45% les réserves de changes de l'Algérie en trois ans. Le Venezuela est de son côté englué dans une grave crise économique, aggravée par de récentes sanctions américaines.

M. Maduro a atterri tard dans la nuit à Alger sur le chemin retour d'Astana, où il a participé à un sommet des chefs d'Etat de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), au titre de président en exercice du Mouvement des pays Non-alignés.

Le programme officiel ne fait pas mention d'un entretien des deux chefs d'Etat, mais des responsables de la présidence ne l'ont pas exclu expressément. "On ne sait pas encore", a expliqué un responsable à l'AFP.

M. Bouteflika, 80 ans, est affaibli par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en 2013 et son état de santé est source de constantes spéculations en Algérie. Il n'a fait depuis le début de l'année que de rares apparitions publiques et a reçu très peu de dignitaires étrangers.

Selon son agenda, le chef d'Etat vénézuélien doit avoir un dîner officiel en soirée en présence du Premier ministre, suscitant des interrogations sur une possible entrevue avec M. Bouteflika.

En février, la chancelière allemande Angela Merkel avait dû reporter au dernier moment une visite à Alger. Et des observateurs ont récemment estimé que le président français Emmanuel Macron, attendu à Alger, n'avait toujours pas fait le voyage, faute de pouvoir être reçu par son homologue algérien.

C'est la deuxième visite de M. Maduro en Algérie, où il s'était déjà rendu en janvier 2015 pour une visite axée sur le pétrole. Son prédécesseur Hugo Chavez avait effectué quatre visites officielles à Alger.

(c) AFP

Le pétrole en Algérie


vendredi 11 mai 2018

Total: accord avec Sonatrach en vue d'un projet pétrochimiqu…

Paris: Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec le groupe algérien Sonatrach pour le lancement d'études d'ingénierie en vue d'un...

mardi 17 avril 2018

Sonatrach et Eni accroissent leur partenariat en Algérie

Alger: Les groupes pétroliers et gaziers algérien Sonatrach et italien Eni ont signé mardi une série d'accords visant à élargir leur partenariat...

lundi 26 février 2018

Procès pour corruption en Algérie: prison requise contre un …

Milan: Des amendes de 900.000 euros ont été requises lundi à Milan contre les compagnies italiennes Eni et Saipem, et plus de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

Le pétrole au Vénézuela


jeudi 26 avril 2018

Chevron continue au Venezuela, malgré l'arrestation de deux …

Caracas: Le géant pétrolier américain Chevron assure vouloir poursuivre ses activités au Venezuela malgré l'arrestation de deux de ses employés le 16...

jeudi 26 avril 2018

Pétrole: ConocoPhillips obtient gain de cause contre le véné…

Washington: Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips a indiqué mercredi avoir obtenu gain de cause contre la société pétrolière d'Etat vénézuélienne PDVSA grâce...

vendredi 02 mars 2018

Washington peut-il imposer un embargo sur le pétrole vénézué…

Caracas: C'est une menace brandie par Washington: un possible embargo sur le pétrole du Venezuela, dont les Etats-Unis sont le premier acheteur.Mais...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

Total: accord avec Sonatrach en vue d'un projet pétrochimique

vendredi 11 mai 2018

Paris: Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec le groupe algérien Sonatrach pour le lancement d'études d'ingénierie en vue d'un projet pétrochimique à Arzew, dans l'Ouest de l'Algérie.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite