Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en repli, l'optimisme sur l'Espagne s'évapore (81,87 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole poursuivaient leur repli mardi matin en Asie, affaiblis par l'essoufflement de l'optimisme né la veille du plan de sauvetage européen aux banques espagnoles et par l'éventualité d'une hausse des quotas de production de l'Opep, ont indiqué les analystes.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 83 cents US à 81,87 USD, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance reculait de 82 cents à 97,18 USD.

Les prix "ont chuté (...) car les craintes que la crise de la dette dans la zone euro emporte plus de pays et menace la demande de pétrole ont supplanté le plan européen de sauvetage des banques espagnoles", ont indiqué les analystes de Phillip Futures dans une note.

"Parmi les facteurs de pression sur les prix figurent également les déclarations de l'Arabie saoudite selon laquelle l'Opep va peut-être avoir besoin de relever ses objectifs de production lors de sa réunion jeudi à Vienne", ont-ils ajouté.

Les cours du brut avaient nettement progressé la veille en Asie, le marché saluant l'annonce ce week-end d'un plan d'aide européen d'un maximum de 100 milliards d'euros pour aider Madrid à renflouer son système bancaire exsangue, asphyxié par son exposition au secteur immobilier.

Mais le scepticisme croissant des investisseurs face au flou entourant les modalités d'application de ce plan a favorisé le retour de l'aversion au risque sur les marchés, plus tard dans la journée, en Europe et aux Etats-Unis.

Les marchés, pétroliers et boursiers, attendent également l'élection en Grèce, un scrutin crucial pour le maintien du pays dans la zone euro, alors que l'Italie, troisième économie de la zone euro, pourrait se retrouver en ligne de mire des marchés.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet avait cédé 1,40 dollar par rapport à vendredi, à 82,70 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), son plus bas niveau à la clôture depuis début octobre dernier.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet avait fini à 98,00 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,47 dollar par rapport à la clôture de vendredi. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis la fin janvier 2011.

tt



(AWP / 12.06.2012 06h23)



Commenter Le brut en repli, l'optimisme sur l'Espagne s'évapore (81,87 USD)

La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Alaska: Repsol annonce la découverte d'un gisement de 1,2 milliard de bar…

jeudi 09 mars 2017

Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a annoncé jeudi avoir découvert un gisement de pétrole en Alaska d'environ 1,2 milliard de barils de brut "récupérables".


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite