Menu
A+ A A-

Nucléaire iranien: Les exportations de pétrole, sujet clé pour Téhéran

Petrole en IranDubaÏ: Le principal objectif de Téhéran lors des pourparlers pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui reprennent ce lundi à Vienne, sera de garantir sa capacité à exporter du pétrole sans entrave via une levée des sanctions américaines selon un processus vérifiable, a fait savoir le ministère iranien des Affaires étrangères.
"Le principal enjeu pour nous est de parvenir prioritairement à une situation dans laquelle le pétrole iranien pourra être commercialisé facilement et sans entraves", a déclaré le ministre des Affaires étrangères iranien Hossein Amirabdollahian, cité par des médias iraniens.

"Les sommes tirées des ventes de pétrole devront être déposées en devises étrangères dans des banques iraniennes, afin que nous puissions bénéficier de l'ensemble des retombées économiques prévues dans le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPoA, Joint Comprehensive Plan of Action)", le nom officiel de l'accord de 2015.

Les discussions pour ramener les États-Unis et l'Iran au respect de cet accord, interrompues le 17 décembre dernier, doivent reprendre ce lundi à 18h00 (17h00 GMT) à Vienne, en Autriche, selon les médias officiels iraniens.

Des représentants de l'Allemagne, de la Chine, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Iran et de la Russie y participent, avec une coordination de l'Union européenne.

Ces discussions avaient repris fin novembre après cinq mois d'interruption depuis l'élection de l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi en juin dernier à la présidence iranienne, sans connaître de progrès marquants.

"Aujourd'hui (lundi-NDLR), il y a des documents communs acceptables sur la table des négociations", qui portent à la fois sur le programme nucléaire iranien et sur les sanctions américaines, a expliqué Hossein Amirabdollahian à la presse iranienne.

"A partir de ce jour, nos négociations vont commencer sur la base de ces documents communs. Les garanties et les vérifications figurent parmi les sujets au programme des discussions", a-t-il dit.


Le président Donald Trump a retiré les États-Unis du PAGC en 2018, rétablissant des sanctions contre l'Iran. La République islamique s'est en retour affranchie des conditions de cet accord, reprenant et accélérant son programme nucléaire et relevant ses niveaux d'enrichissement de l'uranium au-delà des limites fixées dans le traité de 2015.

Les exportations de pétrole - principales sources de revenus pour l'Iran - ont plongé dans le sillage de la restauration des sanctions américaines.

Téhéran ne publie pas de données à ce sujet, mais selon des estimations, les exportations pétrolières iraniennes auraient chuté d'environ 2,8 millions de barils par jour (bpj) en 2018 à environ 200.000 bpj désormais.

(c) Reuters

Commenter Nucléaire iranien: Les exportations de pétrole, sujet clé pour Téhéran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mercredi 24 août 2022

    L'Iran propose d'aider l'Europe avec des livraisons de pétro…

    Téhéran: L'Iran a offert son aide à l'Europe sous la forme de livraisons de pétrole et de gaz pour l'hiver, selon une...

    mardi 19 juillet 2022

    La Russie et l'Iran vont renforcer leur coopération sur le g…

    Téhéran: L'Iran et la Russie deux pays sous le coup de sanctions occidentales se sont engagés à renforcer leur coopération sur le...

    mercredi 29 juin 2022

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 09 décembre 2022 à 16:00

    Prix plafond: Poutine menace l'Occident de 'réduire la produ…

    Bichkek: Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", quelques jours après...

    vendredi 09 décembre 2022 à 14:40

    Poutine : La Russie ne sera pas perdante du plafonnement des…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que Moscou ne perdrait pas au plafonnement des prix des exportations de pétrole...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:25

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    vendredi 09 décembre 2022 à 12:15

    Le pétrole remonte un peu avec des perturbations de l'offre

    Londres: Les cours du pétrole étaient en petite hausse vendredi, profitant de perturbations de l'offre aux Etats-Unis après l'arrêt d'un oléoduc et...

    jeudi 08 décembre 2022 à 21:40

    Malgré la Chine et l'arrêt d'un oléoduc, le pétrole recule e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, restant indifférents à l'assouplissement des restrictions...

    jeudi 08 décembre 2022 à 15:50

    La Russie affirme que le plafonnement des prix n'affectera p…

    Moscou: Le premier vice-ministre russe de l'énergie, Pavel Sorokin, a déclaré jeudi que la production pétrolière de la Russie ne s'effondrerait pas...

    jeudi 08 décembre 2022 à 12:20

    Baisse de l’énergie : sacrifice de l’industrie

    Paris: Le prix du pétrole est en recul de 17 $ sur un mois, un revers pour le secteur pétrolier. En dépit de...

    jeudi 08 décembre 2022 à 11:35

    Le pétrole remonte sans conviction, l'économie mondiale inqu…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu jeudi, sans trop s'éloigner de leurs plus bas depuis 12 mois atteints la veille...

    mercredi 07 décembre 2022 à 22:30

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite