Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend sa course malgré Omicron

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi lundi dans le sillage des marchés boursiers, à l'entame de la dernière semaine de l'année, lors d'une séance avec peu d'échanges ce qui a amplifié la hausse.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a gagné 2,20 dollars ou 2,88% à 78,60 dollars par rapport à vendredi.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour la même échéance, a lui avancé de 1,78 dollar ou 2,41% à 75,57 dollars par rapport à sa dernière clôture jeudi, son marché ayant été fermé vendredi.

"On est dans la période des fêtes avec un faible volume, c'est ce qui explique la volatilité des cours en ce moment", a indiqué Matt Smith responsable de l'analyse pétrole pour le fournisseur de données spécialisées dans les matières premières Kpler.

Les cours, beaucoup plus atones en début de séance, ont décollé avec l'élan de Wall Street.

Le huitième cycle des négociations sur le nucléaire iranien a repris à Vienne, ce qui ne faisait pas trembler les cours, alors que l'Iran pose la levée des sanctions américaines comme priorité.

Les opérateurs se positionnaient aussi en préparation de la divulgation des stocks américains de brut mercredi qui promettent de se réduire fortement, ce qui est un bon signe pour la demande et favorable au cours.

"Nous avons vu de très fortes exportations sortir des États-Unis la semaine dernière, on devrait donc voir une diminution des réserves", notait Matt Smith.


Les analystes prévoient que les stocks commerciaux américains de pétrole vont chuter de 2,4 millions de barils après déjà un recul de 4,7 millions la semaine dernière.

"Le marché a aussi été entraîné par le dynamisme de la Bourse malgré la commotion dans le secteur des voyages et la propagation du variant Omicron", indiquait encore l'analyste de Kpler.

Des milliers de vols ont été annulés ce week-end et encore lundi dans le monde à cause notamment d'un manque de personnels navigants, forcés d'être maintenus en quarantaine après avoir été testés positifs au Covid-19.

"En dépit de tout cela, le marché se console avec le fait que des confinements ou des restrictions n'ont pas été imposés là où l'on craignait qu'ils le soient", a conclu le spécialiste citant les États-Unis ou le Royaume-Uni où le virus se répand rapidement. "Cela envoie en quelque sorte un message positif".

(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend sa course malgré Omicron



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite