Menu
A+ A A-

L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces" de Trump

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le ministre iranien du Pétrole a dit espérer que les membres de l'Opep ne céderaient pas aux "menaces" de Donald Trump, et qu'ils n'obéiraient "pas à ses ordres", lors de leur réunion dimanche à Alger, a rapporté l'agence Shana.
"J'espère que le résultat de cette réunion ne sera pas affecté par les menaces du Président Trump", a déclaré Bijan Namdar Zanganeh, cité par l'agence Shana, qui dépend du ministère du Pétrole iranien.

A l'approche de la réunion d'Alger, à laquelle participent des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Donald Trump avait écrit jeudi sur Twitter que les pays du Moyen-Orient "ne seraient pas en sécurité pour très longtemps" sans la protection des États-Unis. "Le monopole OPEP doit baisser ses prix maintenant", avait-t-il ordonné.

Le fait que les États-Unis prétendent "protéger la sécurité et la survie des pays producteurs" de pétrole est la "pire insulte faite aux alliés de l'Amérique dans la région", a réagi M.Zanganeh. "L'OPEP est une organisation indépendante et le restera avec un peu de chance", a-t-il ajouté.

Des représentants de l'OPEP et de ses partenaires se rencontrent dimanche à Alger pour éventuellement amender un accord de limitation de la production datant de 2017. Cela aurait pour but de "compenser la baisse de la production de l'Iran", a estimé le ministre iranien.

L'Arabie saoudite et la Russie, deux des trois plus grands producteurs mondiaux avec les États-Unis, avaient déjà appelé en juin à modifier l'accord pour leur permettre d'augmenter leur production et ainsi compenser les pertes de la production causées par les sanctions américaines contre l'Iran.

Membre fondateur du cartel pétrolier, l'Iran, bête noire de Washington, est sous le coup de sanctions faisant suite à la décision de M. Trump de se retirer de l'accord de 2015 sur le nucléaire.

La production pétrolière de l'Iran a atteint ses plus bas niveaux depuis juillet 2016. De grands clients comme l'Inde ou la Chine ont pris leurs distances avec Téhéran, en raison d'un deuxième round de sanctions contre le secteur énergétique iranien qui devraient se concrétiser d'ici début novembre.


(c) AFP

Commenter L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces" de Trump


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mercredi 24 août 2022

    L'Iran propose d'aider l'Europe avec des livraisons de pétro…

    Téhéran: L'Iran a offert son aide à l'Europe sous la forme de livraisons de pétrole et de gaz pour l'hiver, selon une...

    mardi 19 juillet 2022

    La Russie et l'Iran vont renforcer leur coopération sur le g…

    Téhéran: L'Iran et la Russie deux pays sous le coup de sanctions occidentales se sont engagés à renforcer leur coopération sur le...

    mercredi 29 juin 2022

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 28 novembre 2022 à 22:44

    Le pétrole se ressaisit, rumeurs d'une possible réduction de…

    L'opep+:l'Opep+

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite