Menu
A+ A A-

Les forages pétroliers en mer plus imprécis en période d'aurores boréales

prix du petrole OsloOslo: Le phénomène physique auquel on doit les aurores boréales est aussi une grosse épine dans le pied des compagnies pétrolières qui forent en mer de Barents, a indiqué jeudi l'auteur norvégien d'une thèse sur ce sujet.
Les collisions de particules qui forment les majestueuses volutes célestes dans le Grand Nord ont également une fâcheuse tendance à perturber la précision des forages calculée par des senseurs mesurant le champ magnétique terrestre, selon Inge Edvardsen, doctorant de l'université de Tromsø (nord).

En période d'aurores boréales intenses, de nombreuses particules arrivent dans l'atmosphère terrestre en provenance du soleil, et cela peut provoquer d'importantes perturbations du champ magnétique de la Terre, a-t-il expliqué à l'AFP.

Parfois, les perturbations sont telles que l'on doit arrêter de forer parce qu'on ne sait plus vraiment où l'on fore, a-t-il dit.

Lorsque les bombardements de particules solaires sont intenses, l'angle des forages horizontaux réalisés dans les fonds marins peut dévier de 1 à 5 degrés, ce qui peut avoir des incidences négatives pour la suite des opérations, selon M. Edvardsen, par ailleurs ingénieur d'un grand groupe parapétrolier américain.

Le problème se pose particulièrement en mer de Barents, en plein coeur de la zone des aurores boréales, loin des stations de mesure terrestres susceptibles de corriger les calculs de position.

Pour y remédier, M. Edvardsen préconise la pose de stations de mesure au fond de la mer sur les zones de forage.

Les aurores boréales et australes se forment au dessus des pôles parce que l'intensité du champ magnétique y est faible, facilitant l'entrée des vents solaires dans l'atmosphère.

(c) AFP

Commenter Les forages pétroliers en mer plus imprécis en période d'aurores boréales


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    vendredi 19 octobre 2018

    Norvège: la production de pétrole chute en septembre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

    lundi 08 octobre 2018

    La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière

    Oslo: La Norvège va limiter ses ponctions dans son gigantesque fonds souverain, conséquence du redémarrage de sa croissance économique, selon le projet...

    mardi 18 septembre 2018

    Norvège: production de pétrole quasi stable en août

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite