Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse à New York, dans un marché inquiet pour l'Espagne

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en net recul à New York mercredi, les courtiers s'inquiétant pour la demande en brut dans un contexte de tensions renouvelées en zone euro et dans l'attente des chiffres des stocks de brut américain.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre reculait de 92 cents, à 90,45 dollars, après être descendu en début d'échanges européens à 90,33 dollars, son plus bas niveau depuis près de deux mois, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché assiste avec anxiété à la montée des tensions en zone euro, notamment "les manifestations violentes en Espagne contre de nouvelles mesures d'austérité, qui ont assombri les marchés financiers et mis le brut sous pression", ont commenté les experts de Commerzbank.

"Cela nous rappelle la fragilité de la situation sur place, et entraîne une chute précipitée de l'euro contre le dollar, ce qui participe à mettre les matières premières sous pression, le brut étant celle qui réagit le plus fort", a noté John Kilduff, de Again Capital.

En effet, la hausse du billet vert pénalise les achats d'actifs libellés en dollars, les rendant moins intéressants pour les acheteurs munis d'autres devises.

D'autre part, les opérateurs étaient dans l'attente des chiffres des réserves de brut américain, avant leur publication dans la matinée par le département de l'Energie.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 1,1 million de barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 21 septembre.

Ces stocks, qui étaient montés début juillet à leur niveau le plus élevé en 22 ans avant de diminuer au cours de l'été, ont déjà bondi de 10,5 millions de barils sur les deux première semaines de septembre.

Les stocks d'essence sont attendus en hausse de 200'000 barils et les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) en augmentation de 700'000 barils.

Par ailleurs, des commentaires tenus mardi par le président de l'antenne de la Réserve fédérale américaine (Fed) de Philadelphie, Charles Plosser, "sur l'inefficacité d'une troisième vague d'assouplissement monétaire pour remettre sur pied l'économie, pèsent également sur les prix, en corroborant la thèse d'un affaiblissement de la demande", a ajouté M. Kilduff.

rp



(AWP / 26.09.2012 15h50)


La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Alaska: Repsol annonce la découverte d'un gisement de 1,2 milliard de bar…

jeudi 09 mars 2017

Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a annoncé jeudi avoir découvert un gisement de pétrole en Alaska d'environ 1,2 milliard de barils de brut "récupérables".


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite