Menu
A+ A A-

Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des années

petrole en irak BagdadBagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se conformer à la baisse réclamée par l'Opep+ qui n'a pas empêché le pays de voir grossir ses recettes pétrolières, indique mercredi le ministère du Pétrole.
Deuxième producteur de l'OPEP, l'Irak a exporté en juin 84,5 millions de barils -- contre 99,5 millions en mai.

Il a toutefois gagné 2,86 milliards de dollars, profitant de la reprise des cours du pétrole avec une moyenne par baril passée à près de 34 dollars, contre 21 dollars le mois précédent.

"L'objectif était de baisser les exportations de 2,8 millions de barils par jour en juin et il a été atteint", conformément à ce que l'OPEP+ réclamait, a expliqué à l'AFP Assem Jihad, le porte-parole du ministère.

"Nous avons fait l'objet de nombreuses pressions parce que nous n'avons réalisé que 46% de la baisse réclamée par l'OPEP+, mais nous espérons réduire encore plus en juillet", a-t-il ajouté.

Les champs du Centre et du Sud du pays gérés par l'Etat ou des compagnies pétrolières internationales ont réduit leur production, a-t-il précisé, mais pas ceux du Kurdistan autonome dans le Nord.

En avril, l'OPEP+ s'est engagé à réduire la production de 9,7 millions de barils par jour en mai et juin. L'Irak a donc dû ramener sa production de 4,5 millions b/j à 3,5 millions b/j.


Le pétrole est la principale pomme de discorde entre Bagdad et Erbil, et les autorités centrales accusent régulièrement le Nord kurde d'exporter toujours autant sans respecter les coupes réclamées.

Le pays, ravagé par les guerres et la corruption depuis des décennies, traverse une grave crise économique qui force les autorités à emprunter pour payer les huit millions de fonctionnaires et pensionnés ainsi que les frais de fonctionnement d'une administration hypertrophiée -- 4,5 milliards de dollars chaque mois.

Sur le plus long terme, l'Etat réfléchit à s'endetter, localement et à l'international, à piocher dans ses réserves, à demander l'aide du FMI et de la Banque mondiale et même à imprimer de nouveaux billets.

L'Irak, l'un des pays les plus riches en pétrole au monde, a un désavantage de taille: compte tenu du risque dans un territoire ravagé depuis 1980 par des conflits, sanctions internationales et violences, le baril de pétrole s'échange systématiquement quatre dollars moins cher que le prix du marché.

En raison des différentes variétés d'or noir qu'il produit, l'Irak vend certains de ses barils moins de cinq dollars.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des années



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    samedi 11 mai 2024

    Pétrole: l'Irak espère dépasser les 160 milliards de barils …

    Bagdad: L'Irak espère augmenter ses réserves pétrolières à plus de 160 milliards de barils, a déclaré samedi le ministre du Pétrole, Hayan...

    vendredi 03 mai 2024

    🛢️ Pétrole: Irak et Kazakhstan ferment les vannes pour absor…

    Londres: L'Irak et le Kazakhstan vont procéder à des réductions supplémentaires de leur production de pétrole pour compenser le dépassement de leurs...

    lundi 11 décembre 2023

    🌍 Conférence arabe sur l'énergie à Doha après l'appel de l'O…

    Doha: Les principaux ministres l'Énergie des pays arabes membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont arrivés à Doha lundi...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite