Menu
A+ A A-

Les Etats-Unis bientôt exportateurs nets de pétrole

prix du petrole ParisParis: Les Etats-Unis vont continuer à pomper toujours plus d'or noir, jusqu'à devenir exportateurs nets de pétrole dès 2021 et talonner l'Arabie saoudite sur les marchés mondiaux, prévoit lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport annuel prospectif sur le pétrole.
Cette évolution "va renforcer la sécurité sur le marché pétrolier mondial", en élargissant les choix de fournisseurs pour les pays consommateurs, en particulier en Asie, prévoit l'AIE dans ce rapport qui couvre la période 2019-2024.

La révolution des hydrocarbures de schiste aux États-Unis a fait de ce pays, traditionnellement importateur d'or noir, un des principaux producteurs de pétrole de la planète.

Cette nouvelle donne a bouleversé les marchés mondiaux du pétrole, causant une surabondance d'offre, ce qui a entraîné la chute des cours du brut à la mi-2014, une chute dont le secteur peine encore à se rétablir.

"C'est une époque extraordinaire pour l'industrie pétrolière, dans un contexte où la géopolitique devient un facteur plus important sur les marchés et où l'économie mondiale ralentit. Partout où l'on regarde, de nouveaux acteurs émergent et les certitudes passées s'évanouissent", a souligné Fatih Birol, directeur exécutif de l'AIE, cité dans un communiqué.

D'ici à 2024, les États-Unis vont ainsi encore alimenter 70% de la croissance mondiale des capacités de production de pétrole, avec 4 millions de barils par jour (mbj) supplémentaires, selon l'AIE. Globalement, les capacités de production vont croître de 5,9 mbj d'ici à 2024, malgré un recul attendu en Iran, du fait des sanctions américaines, et au Venezuela, touché par une crise politique et économique majeure.

Outre le géant américain, le Brésil et la Norvège devraient doper leurs exportations de brut durant les cinq prochaines années, contribuant à modifier "de manière extraordinaire" la géographie mondiale du pétrole, estime l'AIE, qui défend les intérêts des pays consommateurs.

Au total, la production issue des pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), va progresser de 6,1 mbj à 68,7 mbj en 2024.

En revanche, l'AIE table sur une baisse de la production du cartel entre 2019 et 2020, avant une croissance "modérée" jusqu'à 32 mbj en 2024.

Sur le front de la demande, pas de "pic" en vue selon l'agence, qui prévoit que la Chine et l'Inde totaliseront 44% de la croissance mondiale, attendue à +7,1 mbj sur la période, pour atteindre une consommation totale de 106,4 mbj en 2024, contre 99,2 mbj l'an dernier.

La consommation sera notamment tirée par la pétrochimie, avec 50 nouveaux projets qui devraient entrer en service d'ici à 2024, et le transport aérien, en particulier en Asie. A l'inverse, la croissance de la demande pour les carburants va ralentir pour atteindre un rythme inférieur à +1% par an.

(c) AFP

Commenter Les Etats-Unis bientôt exportateurs nets de pétrole


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 20 juillet 2021

    Pétrole: Halliburton dégage des bénéfices meilleurs que prév…

    New York: Le groupe américain offrant des services aux exploitants d'hydrocarbures Halliburton, aidé par le rebond du secteur pétrolier en Amérique du...

    mardi 01 juin 2021

    Washington suspend les forages de pétrole dans une zone prot…

    New York: L'administration américaine a interdit temporairement mardi tout forage de pétrole ou de gaz dans le refuge national de la faune...

    lundi 24 mai 2021

    USA: Cabot et Cimarex fusionnent en un groupe de pétrole et …

    New York: Les producteurs américains de pétrole et de gaz naturel Cabot Oil & Gas et Cimarex Energy ont annoncé lundi leur...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite