Menu
RSS
A+ A A-

Tunisie: accord pour mettre fin à un sit-in bloquant la production de pétrole

prix du petrole tunisTunis: Les autorités tunisiennes sont parvenues vendredi à un accord avec les manifestants d'El-Kamour, dans le sud du pays, où un sit-in a dégénéré en heurts le mois dernier et bloqué la production de pétrole.
Avec la médiation de la puissante centrale syndicale UGTT, l'accord a été signé à Tataouine (500 km au sud de Tunis) en présence du ministre de l'Emploi, Imed Hammami, et de représentants des manifestants, selon des images en direct de Radio Tataouine sur Facebook.

"Cet accord satisfait tout le monde", a déclaré M. Hammami.

"Les demandes des jeunes de Tataouine vont être remplies" en termes d'emplois dans les sociétés pétrolières et de création d'un fonds d'investissement notamment, et la station de pompage de pétrole d'El-Kamour va reprendre "immédiatement" ses activités, a-t-il ajouté.

La production de pétrole était quasiment à l'arrêt à Tataouine en raison des mouvements sociaux, selon les autorités.

Le ministère de l'Energie a indiqué vendredi que la reprise "à son niveau normal" de la production de carburant à Tataouine serait "progressive au cours des prochaines semaines".

Des vérifications doivent en effet être effectuées "au niveau des différents pipelines et champs pétroliers, au vu des dégâts techniques qui les ont touchés après un arrêt de plus d'un mois", a ajouté le ministère dans un communiqué.

Depuis la mi-mars, des habitants de Tataouine réclament une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières.

Fin mai, le sit-in d'El-Kamour, site pétrolier situé à deux heures de route de Tataouine en plein désert, a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. Un manifestant a été tué par un véhicule de la gendarmerie, "accidentellement" selon les autorités, ce qui a provoqué une flambée de violences et des marches de solidarité.

Vendredi matin, sous les applaudissements, c'est le père du manifestant tué qui a signé l'accord au nom des protestataires, "un geste noble de leur part", a estimé le ministre de l'Emploi.

M. Hammami a aussi salué le secrétaire général de l'UGTT Noureddine Taboubi, qui se trouvait à ses côtés, en le qualifiant de "meilleur médiateur possible".

Aux termes de l'accord, la route d'El-Kamour, bloquée par le sit-in, doit rouvrir et les manifestations à travers le gouvernorat de Tataouine doivent cesser.

Toutefois, à El-Kamour même, "les tentes resteront sur place jusqu'à ce qu'on commence à appliquer les mesures" promises, a dit Tarek Haddad, porte-parole de la contestation.

Les mouvements sociaux sont fréquents en Tunisie depuis la chute de la dictature en 2011. Les évènements d'El-Kamour sont les plus sérieux depuis janvier 2016, date à laquelle le pays a connu sa plus importante contestation sociale depuis la révolution après la mort d'un jeune lors d'une manifestation pour l'emploi à Kasserine, une autre région défavorisée.

Le 10 mai, le président Béji Caïd Essebsi a demandé aux militaires de protéger les sites de production des mouvements sociaux susceptibles d'empêcher leur exploitation. La Tunisie peine à relancer son économie, durement affectée par l'instabilité qui a suivi la révolution.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

vendredi 19 octobre 2018 à 12:44

Le pétrole remonte, mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un...

vendredi 19 octobre 2018 à 09:12

Norvège: la production de pétrole chute en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

vendredi 19 octobre 2018 à 07:58

Le pétrole se reprend en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, après la chute des derniers jours, l'or noir étant...

jeudi 18 octobre 2018 à 22:10

Le pétrole, englué par Wall Street, finit au plus bas depuis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus bas depuis un mois jeudi dans le sillage d'une chute de...

jeudi 18 octobre 2018 à 16:12

Le pétrole au plus bas en un mois, les paris sur un manque d…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors qu'un bond hebdomadaire des stocks américains de brut a contredit...

jeudi 18 octobre 2018 à 13:49

Les automobilistes pris au piège du diesel

Paris: Face à la flambée des prix du gazole, les propriétaires de voitures diesel se sentent pris au piège, le revirement des...

jeudi 18 octobre 2018 à 05:32

Le pétrole poursuit sa chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer jeudi en Asie sous l'effet du bond accusé des stocks de brut américain dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite