Menu
A+ A A-

Etats-Unis: un juge ordonne une étude sur un oléoduc controversé

prix du petrole WashingtonWashington: Un juge fédéral a ordonné une étude environnementale sur l'oléoduc Dakota Access, ouvrant ainsi la voie à une possible suspension du projet contesté par des tribus indiennes et des écologistes.
Dans sa décision de 91 pages rendue mercredi, le juge de Washington James Boasberg estime que les ingénieurs de l'armée américaine n'ont pas pris en considération tous les effets d'une éventuelle fuite de pétrole sur des droits de la tribu sioux de Standing Rock qui l'avait saisi en février, soutenue par la tribu sioux voisine Cheyenne River.

Le juge a ordonné aux deux parties de se présenter devant lui mercredi prochain pour décider des prochaines étapes judiciaires.

Cette décision constitue une victoire partielle pour les Amérindiens. Soutenus par des stars d'Hollywood et de grandes organisations de défense de l'environnement, ils ont mené depuis le printemps 2016 un long combat contre ce pipeline de 1.886 km accusé de passer sur des sites sacrés et de menacer leurs sources d'eau potable.

Il revenait à l'armée de donner l'autorisation finale sur le tracé pour que l'oléoduc soit construit sous la rivière Missouri et le lac artificiel Oahe, dans le Dakota du Nord, car des terrains de l'armée bordent ces réservent d'eau. Le Corps des travaux publics de l'armée avait approuvé le tracé en février. La tribu sioux avait alors engagé des poursuites à son encontre.

Même si le Corps des travaux publics de l'armée américaine s'est "substantiellement conformé" aux lois fédérales sur l'environnement, "il n'a pas pris en compte de manière adéquate les impacts d'une fuite de pétrole sur les droits de pêche, les droits de chasse ou la justice environnementale, ou le seuil à partir duquel les effets de l'oléoduc pourraient devenir hautement discutables", écrit le juge.

"Pour remédier à ces violations, le Corps devra reconsidérer ces passages de son analyse environnementale sur renvoi du tribunal", poursuit-il.

L'oléoduc, opéré par Energy Transfer Partners, a commencé en mai à transporter du pétrole brut depuis le Dakota du Nord, à la frontière canadienne, un des principaux pôles de production de gaz et de pétrole de schiste aux Etats-Unis, vers un centre de distribution dans l'Illinois, plus au sud.

Bien que le juge Boasberg n'ait pas suspendu les livraisons de pétrole, sa décision indique que cela pourrait être considéré ultérieurement.

Le juge Boasberg avait rejeté en septembre 2016 une demande de la tribu de Standing Rock d'interrompre les travaux de l'oléoduc mais le gouvernement de l'ex-président Barack Obama avait alors gelé le chantier.

Le président climato-sceptique Donald Trump a relancé le projet fin janvier à peine entré en fonction, parallèlement à un autre projet controversé d'oléoduc, le Keystone XL.

Le président des sioux de Standing Rock, Dave Archambault, s'est félicité de la décision du juge.

"Nous allons demander au tribunal de stopper immédiatement les opérations de l'oléoduc", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Nous applaudissons les tribunaux qui protègent nos lois et règlements d'influences politiques indésirables", a-t-il également dit.

Selon lui, "l'administration précédente avait minutieusement pris en considération les conséquences de ce pipeline et le président Trump a hâtivement écarté ces prudentes considérations environnementales au profit d'intérêts politiques et personnels".

(c) AFP

Commenter Etats-Unis: un juge ordonne une étude sur un oléoduc controversé


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 23 avril 2019

    Les USA veulent réduire à néant les ventes de pétrole iranie…

    Washington: Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à huit pays de continuer à importer du...

    lundi 22 avril 2019

    Pétrole: Arabie saoudite et d'autres compenseront la baisse …

    Washington: Le président américain Donald Trump, qui a mis fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, a assuré...

    lundi 22 avril 2019

    Les USA ne feront pas cesser les exportations de brut iranie…

    Dubai: Les Etats-Unis ne parviendront pas à faire cesser totalement les exportations de pétrole de l'Iran malgré les menaces que l'administration américaine...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 15:48

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite