Menu
A+ A A-

CGG a bouclé son augmentation de capital de 350 millions d'euros

prix du petrole ParisParis: Le groupe français CGG, spécialisé dans le secteur en crise de l'extraction pétrolière, a annoncé mercredi avoir bouclé son augmentation de capital d'environ 350 millions d'euros, qui va lui servir à financer sa restructuration.
Cette augmentation de fonds propres, accompagnée d'une énorme décote par rapport au cours de Bourse de CGG, est destinée à financer la restructuration du groupe, lancée fin 2013 mais accélérée en novembre dernier en raison de l'effondrement des cours du pétrole.

Le montant final brut de l'opération s'élève à 350,58 millions d'euros et se traduit par la création de 531,19 millions d'actions nouvelles, a précisé CGG dans un communiqué. Ses actionnaires avaient approuvé cette recapitalisation le 11 janvier dernier.

"La demande totale s'est élevée à environ 343 millions d'euros, correspondant à un taux de souscription d'environ 97,8%", précise le texte.

Le solde des actions non souscrites, qui représente environ 2,2% du nombre total des actions nouvelles et 7 millions d'euros, sera cédé ultérieurement sur le marché par les banques ayant réalisé l'opération.

"Nous nous réjouissons de l'exécution de cette augmentation de capital qui s'est déroulée dans un contexte de forte volatilité des prix du brut", a déclaré le directeur général, Jean-Georges Malcor, cité dans le communiqué.

"Elle permet à CGG, de disposer en ce début d'année de plus de 780 millions de dollars de liquidités pour traverser cette crise longue et profonde à laquelle nous faisons face depuis fin 2013 et se repositionner vers des activités de géologie, géophysique et réservoir moins gourmandes en capitaux", a-t-il ajouté.

Frappée de plein fouet par les réductions drastiques des budgets d'exploration des grands groupes pétroliers face à la dégringolade des cours du brut, CGG avait annoncé en novembre une accélération de son plan de transformation.

Le groupe, qui a multiplié par neuf sa perte nette à 1,07 milliard de dollars au troisième trimestre 2015 et vu son cours de Bourse réduit de moitié l'an dernier, étudie également la possibilité de céder des actifs non stratégiques et s'est dit "ouvert" à l'idée d'un rapprochement avec un autre groupe, plus d'un an après avoir repoussé les avances de Technip.

A l'issue de l'opération, la banque publique Bpifrance et l'organisme de recherche IFP Energies Nouvelles, qui s'étaient engagés à souscrire à l'opération, détiennent ensemble 10,62% du capital de l'entreprise, a précisé en outre CGG.

(c) AFP

Commenter CGG a bouclé son augmentation de capital de 350 millions d'euros


    Le pétrole en France

    mercredi 12 décembre 2018

    Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à se…

    Paris: Le groupe Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à tous ses salariés en France et proposer une augmentation...

    mercredi 12 décembre 2018

    "Gilets jaunes": le dépôt pétrolier du Mans débloq…

    Rennes: Le dépôt pétrolier du Mans, bloqué depuis dix jours par des "gilets jaunes", a été "débloqué" tôt mercredi par les forces...

    lundi 10 décembre 2018

    Le Sénat revient sur l'exclusion de l'huile de palme des bio…

    Paris: Le Sénat est revenu lundi sur l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, mesure adoptée par l'Assemblée nationale...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 14:32

    La production de pétrole de l'Opep recule, tirée à la baisse…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a un peu réduit sa production de brut en novembre, en raison notamment du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 13:50

    Les pays du Golfe doivent s'habituer à un pétrole à bas prix

    Dubaï: Les pays arabes du Golfe, qui dépendent fortement du pétrole, doivent s'attendre à des prix bas à long terme et à...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:46

    Réunion d'évaluation des producteurs de pétrole en avril (Em…

    Dubaï: Les pays pétroliers ayant décidé de réduire leur production doivent se réunir en avril pour évaluer l'impact de cette réduction sur...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:20

    Le pétrole progresse en attendant les chiffres officiels sur…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens, après des chiffres sur la baisse des stocks des États-Unis et...

    mercredi 12 décembre 2018 à 10:55

    Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à se…

    Paris: Le groupe Total va verser une prime exceptionnelle de 1.500 euros à tous ses salariés en France et proposer une augmentation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite