Menu
A+ A A-

Asie: le brut se replie, après l'accord sur la Syrie (107,39 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole se détendaient lundi matin en Asie, après l'accord intervenu entre Moscou et Washington sur le démantèlement des armes chimiques de Damas, qui évite une frappe américaine sur la Syrie, du moins dans l'immédiat.

Dans les échanges matinaux, le baril de référence (WTI) pour livraison en octobre cédait 82 cents à 107,39 dollars US, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance lâchait 88 cents à 110,82 USD.

"La prime de risque sur les cours du brut à propos de la Syrie continue de décroître après l'accord américano-russe de samedi", a indiqué Victor Shum, de IHS Purvin and Gertz à Singapour.

Les cours avaient grimpé jusqu'à des plus hauts de plusieurs mois courant septembre, avec la menace de frappes américaines sur la Syrie, accusée d'avoir lancé une attaque à l'arme chimique contre ses citoyens.

La Syrie est un petit producteur de pétrole mais le marché craignait une contagion des troubles à l'ensemble du Moyen-Orient, région clé pour le brut.

Samedi, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont fixé des échéances précises au régime syrien: Damas a une semaine pour présenter une liste de ses armes chimiques, et celles-ci doivent être détruites d'ici la fin du premier semestre 2014.

Ce calendrier est jugé peu réalisable par les experts.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon doit par ailleurs remettre lundi le rapport de l'ONU au Conseil de sécurité sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, qui pourrait renforcer la pression sur le président Bachar al-Assad.

Ce rapport des experts de l'ONU va "conclure de manière accablante" à l'utilisation d'armes chimiques dans l'attaque du 21 août dans la banlieue de Damas qui a fait, selon Washington, 1400 morts, sans en attribuer directement la responsabilité au régime syrien, avait indiqué Ban Ki-moon vendredi.

Le mandat des experts de l'ONU ne prévoit pas la désignation d'un coupable, identifié par les puissances occidentales comme étant le régime de Bachar al-Assad.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, avait cédé 39 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour clôturer à 108,21 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre avait progressé de 15 cents à 112,78 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

afp/mm



(AWP / 16.09.2013 06h32)


Commenter Asie: le brut se replie, après l'accord sur la Syrie (107,39 USD)



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    dimanche 10 mai 2020

    Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

    Damas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le...

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite