Menu
A+ A A-

Le brut repart à la baisse après l'annonce du cessez-le-feu en Libye

prix-du-petroledéveloppement:readmore>

New York - Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi à l'ouverture à New York, après l'annonce par le gouvernement libyen qu'il mettait fin à toute opération militaire.

Vers 13h30 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 100,71 dollars, en baisse de 71 cents par rapport à la veille.

A Londres, sur l'Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance mai cédait 90 cents à 114,00 dollars.

Les cours avaient déjà bondi de plus de trois dollars jeudi. En forte hausse vendredi, ils sont brusquement repartis à la baisse à l'annonce que la Libye cessait ses opérations militaires, le baril lâchant trois dollars en quelques minutes.

Pour le marché, cette nouvelle implique "qu'une guerre plus importante ne va pas se produire en Afrique du Nord", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Mais il reste possible que la Libye soit divisée entre l'Ouest et l'Est, et que la production de pétrole reste interrompue pendant longtemps", a-t-il prévenu.

Cette décision a été prise au lendemain d'un vote par le Conseil de sécurité de l'ONU en faveur d'un recours à la force contre les troupes pro-Kadhafi.

Les analystes de Commerzbank avaient estimé que la résolution pourrait mener à "une nouvelle escalade de la crise dans la région".

Le marché pétrolier surveillait également le reste du monde arabe, agité par de nouvelles violences.

Au Yemen, plus de 30 personnes ont été tuées et plus de cent blessées par des tirs contre une manifestation réclamant le départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh.

A Bahreïn, une large foule exigeant des réformes s'est rassemblée, bravant une interdiction de manifester.

La situation au Japon, qui avait fait chuter les prix en début de semaine, restait également une source de préoccupation.

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a reconnu vendredi que la centrale nucléaire accidentée de Fukushima faisait toujours face à "d'énormes difficultés". Il a cependant promis que l'Etat allait "prendre fermement" le contrôle de la situation dans la centrale.

Pour les analystes de Deutsche Bank, les conséquences du séisme et du tsunami "pourrait se révéler finalement positives pour les prix".

Malgré un effet négatif sur la croissance économique du pays, "une demande accrue de pétrole pour la génération d'énergie, et des perturbations potentiellement longues dans la production des raffineries vont resserrer le rapport entre l'offre et la demande sur le marché mondial du pétrole", ont-ils estimé.

cha

(AWP/18 mars 2011 14h51)

Commenter Le brut repart à la baisse après l'annonce du cessez-le-feu en Libye


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite