Menu
RSS
A+ A A-

Le brut freine sa hausse, marché prudent face à la Libye et au Japon

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole freinaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent sur fond de crise nucléaire persistante au Japon et après le vote du Conseil de sécurité de l'ONU autorisant le recours à la force contre les forces pro-Kadhafi en Libye.

Vers 11h25 GMT (12h25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai s'échangeait à 115,75 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 85 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril prenait 1,10 dollar, à 102,52 dollars.

La Libye a fermé son espace aérien à tout trafic jusqu'à nouvel ordre, a annoncé vendredi l'agence européenne du contrôle aérien, Eurocontrol.

Cette décision intervient après le vote d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU autorisant la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

"La communauté internationale a finalement accédé à la demande" de certains membres du Conseil de sécurité de l'ONU, notait Tamas Varga, analyste chez PVM.

Les dommages sur les infrastructures pétrolières du pays que risqueraient de causer une escalade de la violence et une intervention internationale "soutiennent naturellement les cours du pétrole", expliquait l'analyste.

La résolution autorise "toutes les mesures nécessaires" pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne. Elle prévoit aussi une zone d'exclusion aérienne mais précise qu'il n'est pas question d'occupation militaire.

D'éventuels dommages compromettraient particulièrement un retour rapide à la normale de la production libyenne, alors que selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE), la production de brut du pays est quasiment au point mort en raison des combats dans le pays.

De plus, une éventuelle intervention militaire internationale "pourrait déclencher une escalade de la violence" dans le reste du monde arabe, également secoué par des mouvements de contestation, risquant ainsi d'entraver la production et l'exportation d'or noir dans la région.

Par ailleurs, l'évolution de la situation à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima continuait de préoccuper les investisseurs, alors que les autorités nippones peinent toujours à refroidir des réacteurs sévèrement endommagés par le séisme et le tsunami dévastateurs qui ont touché le nord-est de l'archipel le 11 mars.

Une partie de la production nucléaire japonaise est ainsi toujours à l'arrêt et devrait le rester dans un futur proche, "ce qui implique que les besoins énergétiques du Japon doivent être de plus en plus couverts par l'utilisation d'énergies fossiles, comme le pétrole, le charbon et le gaz", observaient les analystes de Commerzbank.

Les cours du brut devraient ainsi rester volatils tant que reste incertaine la situation au Japon, prévenaient les analystes.

cha

(AWP/18 mars 2011 12h56)


Commenter Le brut freine sa hausse, marché prudent face à la Libye et au Japon

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite