Menu
A+ A A-

L'Irak compte abaisser ses objectifs de production maximale (ministre)

prix-du-petrole Bagdad Bagdad : L'Irak est en discussions avec des compagnies pétrolières étrangères implantées sur son sol pour abaisser son objectif de plafond de production à long terme en raison de la demande mondiale en baisse, a annoncé le plus haut responsable chargé des énergies lors d'un entretien accordé à l'AFP.

Hussein Chahristani, vice-Premier ministre chargé des questions relatives au pétrole, a expliqué que Bagdad était en train de renégocier tous les contrats signés en 2009 afin d'abaisser ses objectifs de production à plein régime.

Le but de la manoeuvre, a-t-il dit, est d'étaler la production sur une période plus longue. Il a également fait part de son espoir que le baril se maintienne au-delà de 90 dollars, alors qu'il a chuté à environ 92 dollars ces derniers jours.

Au final, l'Irak, dont les revenus proviennent quasi entièrement de l'exploitation des hydrocarbures, entend revoir son objectif de production maximale de 12 millions de barils par jour (mbj) à 9 mbj.

"Nous avons revu nos objectifs pour tous les champs", a déclaré M. Chahristani lors d'un entretien accordé à l'AFP.

Les champs concernés par ces mesures avaient été attribués à des compagnies étrangères en 2009 lors d'enchères publiques qui lui avaient permis d'affermir sa position dans le cercle des grands producteurs mondiaux de pétrole.

Lorsqu'on lui a demandé si cela signifiait que tous les contrats attribués en 2009 allaient être révisés, M. Chahristani a répondu: "oui, c'est cela. Dans certains cas, nous pourrions décidé de maintenir la production au niveau stipulé dans les contrats, car il est possible de continuer à produire (dans certains champs) sur une période plus longue, selon nos estimations".

"Certains (contrats) ont déjà été revus et finalisés, d'autres sont toujours en négociation", a indiqué M. Chahristani qui n'a toutefois pas souhaité préciser quels champs étaient concernés.

Bien que ce nouveau scénario permettrait à l'Irak de produire un maximum de 9 mbj, M. Chahristani a estimé qu'entre 5 et 6 mbj rapporteraient suffisamment "pour répondre à nos besoins".

"Notre budget est établi sur la base (d'un baril) à 90 dollars", a-t-il souligné. "Nous espérons que les prix se maintiendront au-dessus de 90 dollars. Dans le cas contraire, nous devrons revoir notre budget. Mais nous ne nous attendons pas à une baisse en-deçà de 90 dollars".

Selon le vice-Premier ministre, les prévisions de demande mondiale de pétrole revues à la baisse ont motivé les calculs irakiens.

"La demande ne s'annonce pas exceptionnelle pour les années à venir", a-t-il dit. "Nous pensons que cela ne vaut pas le coup d'investir des sommes colossales dans le développement de champs pour y atteindre des capacités de production supérieures, si nous ne nous servons pas de ces infrastructures pour produire du pétrole que nous ne pourrons de toute façon pas vendre parce que la demande est insuffisante".

Dans un rapport publié le mois dernier, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait jugé que l'exploitation du pétrole non conventionnel en Amérique du nord allait créer une "onde de choc" pour le marché pétrolier mondial, comparable dans ses effets à la hausse de la demande chinoise pour l'or noir.

A l'heure actuelle, l'Irak produit environ 3,5 mbj dont 2,6 mbj sont destinés à l'exportation. Mais il compte doper sa production et ses exportations pour financer sa reconstruction et son économie, dévastée par les guerres et les sanctions imposées après la première guerre du Golfe.

Selon l'AIE, l'Irak a des réserves prouvées de pétrole de 143,1 milliards de barils, parmi les plus vastes au monde.

rp



(AWP / 03.06.2013 13h15)


Commenter L'Irak compte abaisser ses objectifs de production maximale (ministre)


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    jeudi 02 avril 2020

    Son pétrole au plus bas, l'Irak voit la disette arriver

    Bagdad: Au niveau mondial, le pétrole connaît le pire plongeon trimestriel de son histoire et l'Irak, deuxième producteur d'or noir au monde...

    mercredi 08 janvier 2020

    Pas de perturbations dans les installations pétrolières irak…

    OPEP: La production irakienne de pétrole n'a subi aucune perturbation, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'Opep après les frappes de...

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 01 juin 2020

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    vendredi 29 mai 2020

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    mercredi 13 mai 2020

    La chute de production de pétrole US va accélérer le rééquil…

    Paris: L'Opep estime que le rééquilibrage du marché pétrolier va s'accélérer au cours des prochains trimestres après la chute des cours causée...

    lundi 11 mai 2020

    Ryad va réduire en juin sa production de pétrole d'1 million…

    Ryad: Le ministère saoudien de l'Energie a indiqué lundi avoir demandé à l'entreprise d'Etat Aramco de réduire sa production d'un million de...

    vendredi 17 avril 2020

    Aramco va mettre 8,5 millions de barils par jour sur le marc…

    Ryad: La compagnie d'Etat saoudienne Aramco a annoncé vendredi qu'elle allait mettre sur le marché 8,5 millions de barils par jour (mbj)...

    mardi 14 avril 2020

    L'Opep et ses alliés envisagent une baisse de 19,5 millions …

    Ryad: Les baisses de production de pétrole envisagées par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ses partenaires de l'Opep+, et du G20...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    mardi 02 juin 2020 à 12:09

    Le pétrole en hausse attend la prochaine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, au lendemain d'une séance hésitante, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques...

    lundi 01 juin 2020 à 21:29

    Le pétrole hésite, entre tensions sino-américaines et possib…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre la montée des tensions entre les deux...

    lundi 01 juin 2020 à 18:11

    Les cours du pétrole fléchissent légèrement

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain lundi en fin de séance européenne, les tensions entre les deux grandes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite