Menu
A+ A A-

En chute malgré la Libye, inquiétudes sur la reprise économique

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole reculaient nettement jeudi en fin d'échanges européens, s'effondrant de plus de 3% à New York en dépit de l'intensification des combats en Libye, alors que les inquiétudes sur la reprise économique mondiale prenaient le pas dans un marché nerveux.

 


Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 114,14 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,80 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance s'écroulait de 2,94 dollars à 101,44 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les cours du baril sont sous pression depuis ce matin, une correction qui s'explique par des prises de bénéfices de la part des investisseurs", "confrontés à des conditions économiques incertaines", relevait Myrto Sokou, du courtier Sucden Financial.

Ainsi, la Chine a dévoilé son premier déficit commercial en près d'un an, au moment où ses dirigeants veulent rééquilibrer la croissance du premier consommateur énergétique mondial: un indicateur propre à assombrir légèrement les perspectives de demande de brut du géant asiatique.

S'y ajoutait un regain de tensions sur la solidité financière des pays les plus fragiles de l'Union européenne, après l'abaissement de la note de l'Espagne par l'agence financière Moody's, tandis qu'aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage sont remontées plus fort que prévu.

L'appréciation de la monnaie vert rendait par ailleurs moins attractifs les achats de brut libellés en dollars.

L'actualité macroéconomique semblait ainsi prendre le pas sur la situation en Libye.

Les combats faisaient cependant toujours rage dans le pays, les forces du colonel Kadhafi semblant remporter la bataille de Ras Lanouf, bastion rebelle le plus avancé et important port pétrolier.

Le régime Libyen a indiqué mercredi que la production de pétrole du pays avait chuté de 66%, à 500.000 barils par jour contre 1,6 million de barils par jour avant le début de l'insurrection.

"Mais le marché du pétrole apparaît encore bien approvisionné, l'Opep excluant même de convoquer une réunion extraordinaire (du cartel) sur le sujet" tandis que les analystes confirment une augmentation sensible de la production saoudienne depuis février, relevait Filip Petersson, de la banque SEB.

Le marché new-yorkais avait déjà reculé mardi, après la publication de chiffres témoignant de la surabondance des stocks américains de brut, qui ont atteint un nouveau niveau record la semaine dernière au terminal de Cushing, principal centre de stockage des Etats-Unis.

Toutefois, "les cours du pétrole devraient continuent de naviguer à vue pendant encore un moment, avec les prix encore largement otages des rebondissements au Moyen-Orient", tempérait Edward Meir, analyste de MF Global.

"Le marché sera particulièrement attentif vendredi aux manifestations du +Jour de révolte+ prévues en Arabie saoudite", après un appel lancé sur le réseau social Facebook a-t-il insisté.

De forts mouvements de protestations se développent depuis plusieurs semaines au Yémen, à Oman et Bahreïn, pays voisins du royaume saoudien.

"Même s'il y a des chances pour qu'on n'assiste à aucune contestation significative, je suppose que les opérateurs respireront plus à leur aise une fois la journée passée, si celle-ci s'est déroulée sans incident", a estimé M. Meir.

ds

(AWP/10 mars 2011 18h45)

Commenter En chute malgré la Libye, inquiétudes sur la reprise économique


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    dimanche 07 juin 2020

    Libye: reprise de la production sur un important champ pétro…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) a annoncé dimanche la reprise de la production sur l'un des plus importants champs pétroliers...

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite