Menu
A+ A A-

Vers de nouveaux sommets et porté par les violences en Libye

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole repartaient vers de nouveaux sommets vendredi en fin d'échanges européens, atteignant des records depuis deux ans et demi, alors que l'option d'une issue négociée ne semblait plus d'actualité en Libye où les combats faisaient toujours rage.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 115,99 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,20 dollar par rapport à la clôture de la veille.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,63 dollar à 103,54 dollars, un prix inédit depuis la fin septembre 2008.

La reprise de violents combats en Libye entre les insurgés et les forces du colonel Mouammar Kadhadfi ont sonné le glas des espoirs d'une solution négociée par l'intermédiaire du président vénézuélien Hugo Chavez, qui avaient entraîné jeudi une détente des cours.

"Le pétrole libyen semble désormais perdu pour le marché pour une période prolongée", estimaient les experts de Barclays Capital dans une note au ton alarmiste.

"Le marché du pétrole va être confronté à une longue période de turbulences, avec une série de problèmes géopolitiques qui vont pousser fortement les prix vers le haut", ajoutaient-ils en faisant part de leur pessimisme sur l'évolution de la situation en Iran, en Irak, à Bahreïn, mais aussi au Nigeria.

En Libye, la ville de Zawiyah, à l'ouest de Tripoli, a été reprise par les forces fidèles au colonel Mouammar Kadhafi, selon la télévision libyenne. L'opposition a en outre fait état de mouvement de l'armée régulière vers la ville de Ras Lanouf, "qui est un important centre de raffinage", soulignait Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Les divisions semblent s'accentuer. Les perturbations d'approvisionnement (de pétrole) vont se poursuivre pendant plusieurs mois. Cela représente une offre importante pour le monde, dans un environnement où la demande augmente", prévenait-il.

Olivier Jakob, de Petromatrix, estimait pour sa part qu'il fallait suivre en priorité la situation en Arabie saoudite, après un appel à un rassemblement lancé sur la Toile et où d'éventuels troubles auraient un impact considérable sur le marché.

Autre facteur poussant à une hausse des cours: aux Etats-Unis, premier consommateur mondial, le taux de chômage est passé sous le seuil de 9% pour la première fois depuis avril 2009, grâce à une nette accélération des embauches dans le secteur privé, selon des données révélées vendredi.

La perspective d'une reprise soutenue de l'économie américaine aurait un impact rapide sur les prix des matières premières.

Le secrétaire américain Trésor, Timothy Geithner, avait tenté jeudi de calmer les marchés en assurant que les producteurs de pétrole disposaient d'une marge "considérable" pour assurer un approvisionnement normal. Mais un des dirigeants de la banque centrale américaine (Fed), Dennis Lockhart, a au contraire estimé jeudi le risque d'un "choc pétrolier durable" était bien réel.

La facture pétrolière mondiale devrait exploser cette année et s'établir à 3400 milliards, un record, soit 9,3% de plus que le montant atteint en 2008, période de la dernière flambée des prix de l'or noir, a estimé l'institut français Coe-Rexecode dans une note publiée vendredi.

ds

(AWP/04 mars 2011 18h20)

Commenter Vers de nouveaux sommets et porté par les violences en Libye


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    dimanche 07 juin 2020

    Libye: reprise de la production sur un important champ pétro…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) a annoncé dimanche la reprise de la production sur l'un des plus importants champs pétroliers...

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 04 août 2020 à 21:51

    Le pétrole soutenu par l'anticipation d'une baisse des stock…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, portés par l'espoir d'un nouveau plan de soutien à l'économie...

    mardi 04 août 2020 à 15:26

    BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un …

    Londres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise...

    mardi 04 août 2020 à 12:00

    Le pétrole en baisse, ramené à la réalité par la progression…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi après avoir grimpé la veille, rattrapés par la progression de la pandémie de Covid-19 qui...

    lundi 03 août 2020 à 21:20

    Le pétrole soutenu par des indicateurs encourageants pour la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi après un début de séance dans le rouge alors qu'entrait...

    lundi 03 août 2020 à 16:54

    Le pétrole se reprend malgré les craintes d'offre excédentai…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient lundi en cours de séance européenne, après avoir commencé la séance dans le rouge, alors qu'entre en...

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite