Menu
A+ A A-

Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au-dessus de 100 $ cette année

Prévisions des prix du pétroleNew Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car l'invasion de l'Ukraine par la Russie perturbe les marchés et modifie les flux commerciaux, selon le premier raffineur indien, Indian Oil Corporation (IOC).
Les retombées de la guerre en Ukraine ralentiront également la croissance économique mondiale de manière significative cette année, a déclaré le directeur financier d'IOC, Sandeep Kumar Gupta, lors d'un événement vendredi, comme le rapporte Reuters.

IOC est l'un des nombreux raffineurs indiens qui ont augmenté leurs achats et leurs importations de pétrole brut russe au cours des derniers mois, attirés par les fortes décotes des qualités russes par rapport au pétrole d'autres pays. Jeudi, la décote à laquelle se vend le brut russe phare, l'Urals, était de 35 dollars par baril en dessous de la référence internationale, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., qui s'est négocié à 111 dollars par baril tôt vendredi.

Il y a quelques mois à peine, l'Inde était un petit acheteur insignifiant de pétrole russe. Après l'invasion russe de l'Ukraine, les fortes remises auxquelles la Russie vend son pétrole à l'Asie après les interdictions et les sanctions occidentales contre Moscou ont attiré de nombreux acheteurs indiens.

Depuis avril, les importations indiennes de pétrole brut en provenance de Russie ont été multipliées par plus de 50, au point de représenter 10 % de toutes les importations indiennes, a déclaré cette semaine un haut fonctionnaire du gouvernement à Business Standard.

Depuis le début de l'année, on estime que l'Inde a importé cinq fois plus de pétrole brut russe qu'elle n'en a acheté pendant toute l'année 2021.

On estime même que la Russie a dépassé l'Arabie saoudite pour devenir le deuxième plus grand fournisseur de pétrole brut de l'Inde en mai. Le taux quotidien moyen des exportations de pétrole russe vers l'Inde s'est élevé à 819 000 barils le mois dernier, contre 277 000 barils par jour (bpj) en avril.

Attirés par des prix bon marché, l'Inde, ainsi que la Chine, continuent d'augmenter leurs importations de brut russe, qui est désormais majoritairement interdit en Occident.



Commenter Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au-dessus de 100 $ cette année


    Le pétrole en Inde

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Inde

    vendredi 02 décembre 2022

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    mercredi 02 novembre 2022

    La Russie devient le premier fournisseur de pétrole brut de …

    Moscou: La Russie a dépassé l'Irak et l'Arabie saoudite, poids lourds de l'OPEP, pour devenir le plus grand fournisseur de pétrole brut...

    lundi 13 juin 2022

    La Russie devient le deuxième plus grand exportateur de pétr…

    Moscou: La Russie s'est hissée au rang de deuxième plus grand fournisseur de pétrole de l'Inde en mai, poussant l'Arabie Saoudite à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 04 décembre 2022 à 14:40

    L'Opep+ choisit le statu quo dans un contexte instable

    Vienne: Les pays producteurs de pétrole de l'Opep+ ont maintenu dimanche leurs quotas de production dans un climat très incertain, à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 21:15

    Plafonnement du prix du pétrole russe: insuffisant pour Kiev…

    Kiev: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé insuffisant samedi le plafonnement du prix de baril de pétrole russe à 60 dollars...

    samedi 03 décembre 2022 à 15:43

    La Russie rejette le plafonnement du prix de son pétrole, pr…

    Moscou: La Russie "n'acceptera pas" le plafonnement du prix du pétrole brut qu'elle exporte et étudie la réponse à apporter à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 10:45

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    vendredi 02 décembre 2022 à 23:56

    Accord du G7 et de l'Australie pour plafonner le prix du pét…

    Washington: Les pays du G7, ainsi que l'Australie, se sont entendus vendredi pour plafonner le prix du pétrole russe à 60 dollars...

    vendredi 02 décembre 2022 à 22:54

    Le brut en repli après l'annonce d'un plafonnement des prix …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 20:45

    L'UE s'accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe

    Bruxelles: Les pays de l'Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 18:25

    La Pologne se rallie à l'accord européen sur le pétrole russ…

    Bruxelles: La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole...

    vendredi 02 décembre 2022 à 17:20

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite