Menu
A+ A A-

Pétrole: accord jordanien à un oléoduc reliant Bassora à Aqaba

prix du petrole ammanAmman: Le gouvernement jordanien a approuvé la mise en chantier d'un oléoduc reliant les champs pétroliers de Bassora, dans le sud de l'Irak, au port jordanien d'Aqaba, a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement jordanien.
Ce projet doit permettre à terme que la Jordanie importe du brut exclusivement depuis l'Irak.

Les deux pays s'étaient mis d'accord en avril 2013 sur l'idée de construire un oléoduc de 1.700 km entre le sud de l'Irak et la ville d'Aqaba sur la mer Rouge pour que l'Irak exporte plus de pétrole et pour approvisionner la Jordanie en brut. Le coût du projet était estimé à 18 milliards de dollars (14,5 mds d'euros).

D'après le porte-parole du gouvernement Mohamed Momani, le conseil de ministres, réuni lundi soir, a "approuvé un accord cadre qui doit être signé entre le ministère jordanien de l'Energie et le ministère irakien du Pétrole prévoyant la construction d'un pipeline qui doit relier l'Irak au port jordanien d'Aqaba pour l'exportation du pétrole irakien et l'approvisionnement du royaume".

M. Momani n'a pas précisé quand la construction de l'oléoduc pourrait débuter ni quand elle pourrait être achevée.

La Jordanie consomme 134.000 barils par jour (b/j) et importe actuellement 98% de ses besoins énergétiques, le gros des importations venant de l'Arabie saoudite voisine.

Elle espère que cet oléoduc lui permettra d'importer d'Irak la totalité de ses besoins quotidiens en pétrole brut.

L'Irak espère pomper, pour cet oléoduc, 1 mb/j. Une partie servira à pourvoir la totalité des besoins énergétiques de la Jordanie, et le reste sera exporté à partir d'Aqaba vers d'autres pays.

En décembre, l'Irak a exporté 109,6 millions de barils.

Sous le régime de l'ancien président Saddam Hussein, la Jordanie dépendait totalement de son voisin irakien pour son approvisionnement en pétrole.

En 2014, avec l'offensive du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui s'est emparé de larges pans de l'Irak, notamment de territoires à la frontière avec la Jordanie, les importations par voie terrestre depuis l'Irak avaient cessé.


(c) AFP

Commenter Pétrole: accord jordanien à un oléoduc reliant Bassora à Aqaba


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2019 à 16:37

    BP et des partenaires investissent 6 milliards de dollars en…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va investir, avec des partenaires, 6 milliards de dollars (5,33 milliards d'euros) en Azerbaïdjan, notamment pour...

    vendredi 19 avril 2019 à 06:06

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, dopés par des informations faisant état d'une baisse du...

    jeudi 18 avril 2019 à 22:21

    Les prix du pétrole montent avant un week-end prolongé

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé jeudi et affiché une nouvelle semaine de hausse à la veille...

    jeudi 18 avril 2019 à 16:32

    Les prix du pétrole divergent dans un marché indécis

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, à la veille du long week-end pascal vendredi et lundi.

    jeudi 18 avril 2019 à 12:15

    Le pétrole recule un peu avant un long week-end pascal

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi...

    jeudi 18 avril 2019 à 06:38

    Les cours du pétrole inertes en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole n'évoluaient guère jeudi en Asie en dépit de la baisse des réserves américaines de brut, les analystes...

    mercredi 17 avril 2019 à 22:24

    Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mercredi malgré un recul des stocks américains, les courtiers s'interrogeant sur l'avenir...

    mercredi 17 avril 2019 à 17:21

    Recul surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière et les importations ont chuté...

    mercredi 17 avril 2019 à 12:14

    Le pétrole grimpe avant les données officielles sur les stoc…

    Londres: Le prix du pétrole de Brent bondissait mercredi en cours d'échanges européens à son plus haut niveau en cinq mois, galvanisés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite