Menu
A+ A A-

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléoduc Keystone XL

prix du petrole chicagoChicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a franchi un dernier obstacle lundi avec l'accord donné par le Nebraska, Etat qu'il doit traverser.
La Commission des affaires publiques du Nebraska (centre) a accordé à la société canadienne TransCanada un permis de construire qui va lui permettre d'entamer les travaux pour lancer la construction de ce pipeline long de 1.900 kilomètres.

Keystone XL se connectera à un réseau déjà existant d'oléoducs aux Etats-Unis et aura la capacité d'acheminer 830.000 barils de pétrole/jour provenant de champs situés dans l'Alberta (ouest du Canada) vers les raffineries de la côte sud des Etats-Unis.

Le projet, d'un coût total de 5,3 milliards de dollars, avait été lancé en 2008 mais bloqué sous la précédente administration américaine de Barack Obama. Son successeur Donald Trump l'a relancé.

Il fait toutefois l'objet de l'opposition des associations de protection de l'environnement aux Etats-Unis. Ceux-ci ont invoqué une fuite survenue la semaine dernière sur l'oléoduc déjà existant Keystone, également propriété de TransCanada, qui a répandu près de 800.000 litres de pétrole dans l'Etat voisin du Dakota du sud pour illustrer les dangers posés par Keystone XL.

Mais ses partisans soutiennent qu'il est plus sûr de transporter du pétrole par oléoduc que par le train ou la route et que le projet va également permettre de créer des emplois.

La Commission des affaires publiques du Nebraska a voté en faveur du projet par trois voix contre deux. L'une des membres qui a voté contre, Crystal Rhoades, a mis en doute dans des remarques diffusées en marge de la réunion les gains économiques attendus de la construction de Keystone XL.

TransCanada "n'a pas fourni assez de preuves pour justifier l'impact économique attendu de ce projet pour le Nebraska", a-t-elle dit.


(c) AFP

Commenter USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléoduc Keystone XL


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 23 avril 2019

    Les USA veulent réduire à néant les ventes de pétrole iranie…

    Washington: Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à huit pays de continuer à importer du...

    lundi 22 avril 2019

    Pétrole: Arabie saoudite et d'autres compenseront la baisse …

    Washington: Le président américain Donald Trump, qui a mis fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, a assuré...

    lundi 22 avril 2019

    Les USA ne feront pas cesser les exportations de brut iranie…

    Dubai: Les Etats-Unis ne parviendront pas à faire cesser totalement les exportations de pétrole de l'Iran malgré les menaces que l'administration américaine...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    mardi 23 avril 2019 à 06:54

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, portés par la perspective d'une contraction de l'offre du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite