Menu
A+ A A-

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monter le pétrole (analystes)

prix du petrole LondresLondres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation mardi qui menace de réduire l'offre mondiale de pétrole et de faire grimper les prix.
Les investisseurs craignent en effet que les exportations du Kurdistan irakien soient affectées par le conflit.

Selon les analystes de Goldman Sachs, la production kurde, en incluant les champs de la région de Kirkouk que se disputent les deux camps, a été d'environ 750.000 barils par jour en 2017, et les exportations qui passent par un oléoduc jusqu'en Turquie ont atteint 570.000 barils par jour cette année.

Alors que le gouvernement irakien affirme mardi s'être emparé de deux grands champs pétroliers de Kirkouk, les prix montaient légèrement après avoir déjà gagné du terrain lundi. Le Brent de la mer du Nord qui fait référence en Europe s'échangeait pour 58,09 dollars le baril pour livraison en décembre à 10H45 GMT, en hausse de 27 cents.

L'arrêt du pompage de ces deux champs lundi par des techniciens kurdes avait fait grimper les prix.

"Vu que le gouvernement irakien a repris le contrôle qu'il avait en 2014, la production devrait reprendre, et la perturbation de l'offre ne devrait pas durer", a toutefois estimé Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Les deux champs étaient tombés sous le contrôle de la région autonome du Kurdistan en 2014 alors que l'Irak était déstabilisée par l'offensive du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

"Selon nos calculs, les deux parties ont intérêt à maintenir le flux du pétrole, car avec des coûts de production bas, le revenu par baril est élevé", ont estimé les analystes de Goldman Sachs.

Pourtant, les prix continuaient de monter, prouvant la prudence des marchés.

"Si les tensions s'intensifient encore entre autorités kurdes et gouvernement central, cela pourrait mener à la fermeture de l'oléoduc kurde qui conduit plus de 500.000 barils de brut sur le marché international à travers la Turquie", a prévenu Tamas Varga, analyste chez PVM, qui juge qu'il y a "un risque réel de déficit de l'offre".


(c) AFP

Commenter Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monter le pétrole (analystes)


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    lundi 22 février 2021

    L'Irak gèle l'accord de prépaiement de pétrole face à la mon…

    Bagdad: L'Irak a décidé de geler son premier accord de paiement anticipé de son pétrole brut, qui devait aider le pays à accroître...

    jeudi 04 février 2021

    Opep+: l'Iraq s'engage à compenser les volumes surproduits

    Alger: L'Iraq a réaffirmé, mercredi, son engagement à compenser les volumes surproduits conformément aux décisions prises lors des dernières réunions ministérielles de...

    jeudi 20 août 2020

    Irak: plusieurs sociétés américaines signent pour 8 milliard…

    New York: Les sociétés américaines spécialisées dans le secteur de l'énergie Honeywell, General Electric, Stellar Energy, Baker Hugues et Chevron ont signé...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 21 juin 2021 à 11:47

    Le pétrole en hausse à l'orée de la semaine

    Londres: Les prix du pétrole allaient de l'avant lundi, soutenus par la demande et l'élection du conservateur Ebrahim Raïssi en Iran, susceptible...

    vendredi 18 juin 2021 à 21:14

    Le pétrole se reprend pour finir la semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu rebondi vendredi, portés par des perspectives restant favorables pour la demande, malgré...

    vendredi 18 juin 2021 à 17:33

    Le pétrole se reprend dans la dernière ligne droite

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient le chemin de la hausse vendredi en fin de séance européenne, les perspectives restant favorables pour...

    vendredi 18 juin 2021 à 11:50

    Le pétrole cède du terrain pénalisé par le dollar et le vari…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse vendredi, lestés par un dollar en forme et un regain d'inquiétude au sujet du...

    jeudi 17 juin 2021 à 21:45

    Le pétrole affaibli par un dollar ragaillardi

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont chuté jeudi, plombés par un regain du billet vert après une réunion de deux...

    jeudi 17 juin 2021 à 18:04

    Le pétrole affaibli par un dollar ragaillardi

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse jeudi en cours de séance américaine, plombés par un regain du billet vert après...

    jeudi 17 juin 2021 à 17:46

    Saudi Aramco lève 6 milliards de dollars pour verser des div…

    Ryad: La compagnie pétrolière Saudi Aramco a annoncé jeudi avoir levé 6 milliards de dollars (près de 5,5 milliards de francs) via...

    jeudi 17 juin 2021 à 12:03

    La vigueur du dollar plafonne les gains du pétrole

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre jeudi, l'élan de hausse des séances précédentes se voyant limité par un regain...

    mercredi 16 juin 2021 à 21:33

    Le pétrole poursuit sa hausse après le plongeon des stocks a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint des sommets en plusieurs années mercredi après une nouvelle chute des réserves de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite