Menu
A+ A A-

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques

prix du petrole bogotaBogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques de groupes armés contre son infrastructure, a annoncé mardi la compagnie pétrolière publique Ecopetrol.
Il "est hors service depuis 56 jours en conséquence d'une escalade d'attentats et de l'installation de valves illicites par des groupes armés illégaux", selon un communiqué d'Ecopetrol.

L'oléoduc n'est plus opérationnel depuis une fuite de pétrole le 30 mai sur la commune de Tibu (département Norte de Santander, frontalier du Venezuela) causée par une de ces valves par lesquelles des groupes armés pompent le pétrole.

"Les travaux de réparation de l'oléoduc ont pris du retard en raison d'attaques continues, avec des tirs contre les hélicoptères transportant du personnel, de destruction des machines et d'installation de mines anti-personnel dans certaines zones", a précisé la compagnie.

Entre le 30 mai et le 25 juillet, huit attentats ont été répertoriés, dont le dernier le 21 juillet sur la commune de Saravena (département d'Arauca) a provoqué une nouvelle fuite de pétrole sur environ 2.500 m2. En outre, 17 valves illicites ont été détectées.

Depuis le début de l'année, cet oléoduc long d'environ 780 km a été attaqué à 38 reprises dans les départements d'Arauca, Boyaca, Cesar et Norte de Santander. Sur les cinq premiers mois de 2017, ces attaques ont provoqué des dégâts à l'environnement sur au total 13.300 m2 avec des fuites équivalant à 11.064 barils de pétrole, tandis que l'équivalent de 100.000 barils a été volé, selon Ecopetrol.

Dans un rapport récent, la compagnie avait précisé que les attaques contre cet oléoduc ont fait 167 morts et 584 blessés depuis 2000.

L'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), dernière guérilla active de Colombie en pourparlers de paix avec le gouvernement depuis février, a traditionnellement concentré ses attaques contre les infrastructures pétrolières, électriques et minières, et en particulier contre cet oléoduc.

La Colombie, 4e producteur de brut d'Amérique latine, après le Venezuela, le Mexique et le Brésil, a produit 885.000 de barils/jour en moyenne en 2016.

En 2015, le pétrole a représenté 55% des exportations colombiennes.

(c) AFP

Commenter Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 20 juillet 2019 à 16:55

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Ajoute "extrême déception" de londres, réaction de l'ue, changement d'origine:Ajoute "extrême déception" de Londres, réaction de l'UE, changement d'origine

    samedi 20 juillet 2019 à 12:03

    Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer av…

    Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les...

    samedi 20 juillet 2019 à 11:52

    Le pétrole en hausse après l'arraisonnement d'un pétrolier b…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, après plusieurs jours de baisse, poussés en fin de séance par...

    vendredi 19 juillet 2019 à 11:40

    Le pétrole en hausse après que Washington a annoncé la destr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, aidés par l'accroissement des tensions entre les États-Unis et l'Iran dans...

    jeudi 18 juillet 2019 à 21:27

    Le pétrole baisse face au surplus d'offre et aux tensions co…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé pour la sixième séance de suite jeudi, réagissant à la crainte d'une offre...

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:09

    Le pétrole morose au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole remontaient sans entrain jeudi en cours d'échanges européens, après avoir souffert la veille, notamment du fait d'un...

    mercredi 17 juillet 2019 à 21:37

    Le pétrole recule avec la baisse de la demande américaine d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé pour la troisième journée de suite mercredi, lestés par l'annonce d'une hausse surprise...

    mercredi 17 juillet 2019 à 17:14

    USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième s…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine...

    mercredi 17 juillet 2019 à 10:36

    Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi au début des échanges européens après leur chute de mardi sur fond de signaux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite