Menu
A+ A A-

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques

prix du petrole bogotaBogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques de groupes armés contre son infrastructure, a annoncé mardi la compagnie pétrolière publique Ecopetrol.
Il "est hors service depuis 56 jours en conséquence d'une escalade d'attentats et de l'installation de valves illicites par des groupes armés illégaux", selon un communiqué d'Ecopetrol.

L'oléoduc n'est plus opérationnel depuis une fuite de pétrole le 30 mai sur la commune de Tibu (département Norte de Santander, frontalier du Venezuela) causée par une de ces valves par lesquelles des groupes armés pompent le pétrole.

"Les travaux de réparation de l'oléoduc ont pris du retard en raison d'attaques continues, avec des tirs contre les hélicoptères transportant du personnel, de destruction des machines et d'installation de mines anti-personnel dans certaines zones", a précisé la compagnie.

Entre le 30 mai et le 25 juillet, huit attentats ont été répertoriés, dont le dernier le 21 juillet sur la commune de Saravena (département d'Arauca) a provoqué une nouvelle fuite de pétrole sur environ 2.500 m2. En outre, 17 valves illicites ont été détectées.

Depuis le début de l'année, cet oléoduc long d'environ 780 km a été attaqué à 38 reprises dans les départements d'Arauca, Boyaca, Cesar et Norte de Santander. Sur les cinq premiers mois de 2017, ces attaques ont provoqué des dégâts à l'environnement sur au total 13.300 m2 avec des fuites équivalant à 11.064 barils de pétrole, tandis que l'équivalent de 100.000 barils a été volé, selon Ecopetrol.

Dans un rapport récent, la compagnie avait précisé que les attaques contre cet oléoduc ont fait 167 morts et 584 blessés depuis 2000.

L'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), dernière guérilla active de Colombie en pourparlers de paix avec le gouvernement depuis février, a traditionnellement concentré ses attaques contre les infrastructures pétrolières, électriques et minières, et en particulier contre cet oléoduc.

La Colombie, 4e producteur de brut d'Amérique latine, après le Venezuela, le Mexique et le Brésil, a produit 885.000 de barils/jour en moyenne en 2016.

En 2015, le pétrole a représenté 55% des exportations colombiennes.

(c) AFP

Commenter Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite