Menu
A+ A A-

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques

prix du petrole bogotaBogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques de groupes armés contre son infrastructure, a annoncé mardi la compagnie pétrolière publique Ecopetrol.
Il "est hors service depuis 56 jours en conséquence d'une escalade d'attentats et de l'installation de valves illicites par des groupes armés illégaux", selon un communiqué d'Ecopetrol.

L'oléoduc n'est plus opérationnel depuis une fuite de pétrole le 30 mai sur la commune de Tibu (département Norte de Santander, frontalier du Venezuela) causée par une de ces valves par lesquelles des groupes armés pompent le pétrole.

"Les travaux de réparation de l'oléoduc ont pris du retard en raison d'attaques continues, avec des tirs contre les hélicoptères transportant du personnel, de destruction des machines et d'installation de mines anti-personnel dans certaines zones", a précisé la compagnie.

Entre le 30 mai et le 25 juillet, huit attentats ont été répertoriés, dont le dernier le 21 juillet sur la commune de Saravena (département d'Arauca) a provoqué une nouvelle fuite de pétrole sur environ 2.500 m2. En outre, 17 valves illicites ont été détectées.

Depuis le début de l'année, cet oléoduc long d'environ 780 km a été attaqué à 38 reprises dans les départements d'Arauca, Boyaca, Cesar et Norte de Santander. Sur les cinq premiers mois de 2017, ces attaques ont provoqué des dégâts à l'environnement sur au total 13.300 m2 avec des fuites équivalant à 11.064 barils de pétrole, tandis que l'équivalent de 100.000 barils a été volé, selon Ecopetrol.

Dans un rapport récent, la compagnie avait précisé que les attaques contre cet oléoduc ont fait 167 morts et 584 blessés depuis 2000.

L'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), dernière guérilla active de Colombie en pourparlers de paix avec le gouvernement depuis février, a traditionnellement concentré ses attaques contre les infrastructures pétrolières, électriques et minières, et en particulier contre cet oléoduc.

La Colombie, 4e producteur de brut d'Amérique latine, après le Venezuela, le Mexique et le Brésil, a produit 885.000 de barils/jour en moyenne en 2016.

En 2015, le pétrole a représenté 55% des exportations colombiennes.

(c) AFP

Commenter Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 03 décembre 2020 à 20:52

    L'Opep+ augmentera sa production de pétrole en janvier mais …

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l'Opep+ se sont mis d'accord jeudi sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 18:12

    Le pétrole se reprend, espoirs autour d'un accord de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole se redressaient jeudi après le début de la réunion des pays de l'OPEP+ qui pourrait déboucher sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 15:13

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 12:10

    Le pétrole en petite baisse au début d'une journée décisive …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi en première partie de séance européenne, le marché ayant les yeux rivés...

    mercredi 02 décembre 2020 à 22:03

    Le pétrole se redresse, espoirs sur une entente Opep+

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris mercredi, après deux séances de baisse, les investisseurs interprétant positivement les signaux...

    mercredi 02 décembre 2020 à 17:27

    USA: petite baisse des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales américaines de pétrole brut ont reculé un peu moins que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis...

    mercredi 02 décembre 2020 à 12:08

    Le pétrole en légère baisse, les discussions se poursuivent …

    Londres: Les prix du pétrole reculaient timidement mercredi, dans le sillage des deux séances précédentes, les investisseurs étant toujours suspendus aux avancées...

    mardi 01 décembre 2020 à 21:44

    Le pétrole recule, l'Opep+ décale encore sa réunion

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mardi après le nouveau report d'une réunion des principaux pays producteurs, qui doivent...

    mardi 01 décembre 2020 à 17:42

    Le pétrole recule, sans fumée blanche de l'Opep et ses allié…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse mardi en fin de séance européenne, tandis que les membres de l'OPEP poursuivaient leurs...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 3 décembre 2020 Le prix du panier de référence de l’Opep (ORB), composé à partir des cours de référence de 13 pétroles bruts, s'établissait à 46.67 dollars le baril mercredi, contre 46.72 dollars la veille.

    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite