Menu
A+ A A-

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques

prix du petrole bogotaBogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques de groupes armés contre son infrastructure, a annoncé mardi la compagnie pétrolière publique Ecopetrol.
Il "est hors service depuis 56 jours en conséquence d'une escalade d'attentats et de l'installation de valves illicites par des groupes armés illégaux", selon un communiqué d'Ecopetrol.

L'oléoduc n'est plus opérationnel depuis une fuite de pétrole le 30 mai sur la commune de Tibu (département Norte de Santander, frontalier du Venezuela) causée par une de ces valves par lesquelles des groupes armés pompent le pétrole.

"Les travaux de réparation de l'oléoduc ont pris du retard en raison d'attaques continues, avec des tirs contre les hélicoptères transportant du personnel, de destruction des machines et d'installation de mines anti-personnel dans certaines zones", a précisé la compagnie.

Entre le 30 mai et le 25 juillet, huit attentats ont été répertoriés, dont le dernier le 21 juillet sur la commune de Saravena (département d'Arauca) a provoqué une nouvelle fuite de pétrole sur environ 2.500 m2. En outre, 17 valves illicites ont été détectées.

Depuis le début de l'année, cet oléoduc long d'environ 780 km a été attaqué à 38 reprises dans les départements d'Arauca, Boyaca, Cesar et Norte de Santander. Sur les cinq premiers mois de 2017, ces attaques ont provoqué des dégâts à l'environnement sur au total 13.300 m2 avec des fuites équivalant à 11.064 barils de pétrole, tandis que l'équivalent de 100.000 barils a été volé, selon Ecopetrol.

Dans un rapport récent, la compagnie avait précisé que les attaques contre cet oléoduc ont fait 167 morts et 584 blessés depuis 2000.

L'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), dernière guérilla active de Colombie en pourparlers de paix avec le gouvernement depuis février, a traditionnellement concentré ses attaques contre les infrastructures pétrolières, électriques et minières, et en particulier contre cet oléoduc.

La Colombie, 4e producteur de brut d'Amérique latine, après le Venezuela, le Mexique et le Brésil, a produit 885.000 de barils/jour en moyenne en 2016.

En 2015, le pétrole a représenté 55% des exportations colombiennes.

(c) AFP

Commenter Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à cause d'attaques


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    mardi 23 avril 2019 à 06:54

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, portés par la perspective d'une contraction de l'offre du...

    mardi 23 avril 2019 à 06:43

    Les USA veulent réduire à néant les ventes de pétrole iranie…

    Washington: Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à huit pays de continuer à importer du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite