Menu
RSS
A+ A A-

Gabon: production et distribution du pétrole perturbées par une grève

prix-du-petrole librevillelibreville: Une partie de la production pétrolière du Gabon était à l'arrêt et des stations service de Libreville et Port-Gentil se trouvaient en rupture de carburant mercredi, suite à une grève lancée par le principal syndicat des employés du secteur pétrolier.
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a entamé une grève générale et illimitée le 1er décembre, protestant notamment contre des licenciements de personnels et l'emploi abusif de main-d'oeuvre étrangère par les sociétés pétrolières.

De sources concordantes, les deux majors Total et Shell, qui totalisent environ la moitié de la production gabonaise, estimée à 230.000 barils par jour, ont vu leurs activités fortement perturbées ces derniers jours.

La production de Total a ainsi chuté d'environ 50%, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. Durant le week-end, tous les sites offshores de la compagnie avaient été paralysés. La production reprend progressivement, a assuré la même source.

A Shell Gabon, 80% de l'activité a été arrêtée, selon l'Onep. Une source au sein de la compagnie a confirmé qu'une grande part de la production nationale est stoppée, notamment à Gamba (sud-ouest) où se trouve également son terminal d'exportation.

Concernant l'approvisionnement du marché national en carburant, la Société gabonaise de raffinage (Sogara) de la capitale pétrolière Port-Gentil, unique raffinerie du pays, est totalement à l'arrêt depuis le 2 décembre, selon l'Onep.

Les stations-services fonctionnent encore grâce aux stocks libérés au début de la grève, mais nous serons bientôt tous à pieds, avertit le secrétaire général de l'Onep, Paul Aimé Bagafou, qui précise toutefois que des négociations sont en cours avec le gouvernement.

A Libreville et Port-Gentil, de nombreuses stations-services sont en rupture de stock et de longues files d'attentes se forment devant les stations encore approvisionnées, qui rationnent la fourniture de carburant.

Le syndicat demande la réintégration de plusieurs dizaines de salariés licenciés par des sociétés pétrolières ainsi que le départ de leurs dirigeants étrangers, dont certains seraient en situation irrégulière. Il réclame également la fin des prélèvements obligatoires par la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), les salariés du pétrole bénéficiant d'assurances directement souscrites par leurs employeurs.

Les bras de fer entre l'Etat et l'Onep sont récurrents au Gabon, déjà touché par un mouvement similaire début 2013. En avril 2011, une grève de quatre jours avait laissé le pays au bord de la paralysie, et avait coûté, selon l'Onep, 60 milliards de FCFA (90 millions d'euros) à l'Etat gabonais.

L'Onep dit regrouper 4.000 des 5.000 travailleurs gabonais du pétrole, principale richesse du Gabon, 5e producteur en Afrique sub-saharienne. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat 60% de son budget.








Commenter Gabon: production et distribution du pétrole perturbées par une grève

La Production de pétrole dans le monde


mercredi 21 février 2018

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mardi 13 février 2018

L'Irak veut augmenter ses capacités de production de pétrole…

Koweït: L'Irak, pays membre de l'Opep, prévoit de porter sa capacité de production de pétrole à sept millions de barils par jour...

mardi 13 février 2018

Pétrole: l'offre augmentera "probablement" plus vi…

Paris: L'offre de pétrole, tirée principalement par les Etats-Unis, "progressera probablement plus vite que la demande" en 2018, a estimé mardi l'Agence...

lundi 12 février 2018

Opep: la hausse de la production aux Etats-Unis "demeur…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois revu à la hausse ses prévisions de l'offre américaine cette...

vendredi 02 février 2018

Washington conforte sa place dans la cour des grands du pétr…

New York: Les Etats-Unis, en dépassant pour la première fois depuis 1970 le cap symbolique des 10 millions de barils de pétrole...

jeudi 01 février 2018

Pétrole: les USA produisent plus de 10 millions de barils pa…

New York: Les Etats-Unis ont pour la première fois depuis 1970 dépassé en novembre le cap symbolique des 10 millions de barils...

mercredi 31 janvier 2018

La production de pétrole du Brésil en hausse de 4% en 2017

Rio de janeiro: La production de pétrole du Brésil a augmenté de 4% en 2017 par rapport à 2016, les gisements pré-salifères...

lundi 29 janvier 2018

La production de pétrole à Fort Hills (Canada) maintenant en…

Paris: La production de pétrole des mines de sables bitumineux de Fort Hills en Alberta (Ouest du Canada) va atteindre dans l'année...

mardi 23 janvier 2018

Pétrole: la Norvège a produit moins que prévu en 2017

Oslo: La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, a produit moins de pétrole que prévu en 2017, selon des chiffres...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite