Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit son recul pénalisé par la baisse des prix du pétrole saoudien

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient légèrement en cours d'échanges européens, gênés par la baisse des prix officiels du pétrole de l'Arabie saoudite, qui cherche à protéger ses parts de marché.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 69,14 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 50 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 56 cents à 66,25 dollars.

L'Arabie saoudite a réduit jeudi ses prix de ventes officiels de pétrole brut pour les exportations vers l'Asie et les États-Unis. Les prix du brut +Saudi Light+ destiné à l'Asie a été réduit de 1,90 dollars le baril, c'est un plus bas depuis plusieurs années, soulignait Olivier Jakob de Petromatrix.

Le prix du brut dit +Arab Medium+ pour exportation vers les États-Unis a été baissé de 40 cents, alors que les prix du pétrole destiné à l'Europe ont augmenté, continuait M. Jakob.

L'Arabie Saoudite est clairement engagée dans une guerre commerciale très offensive pour gagner des parts de marché en Asie et aux États-Unis. La baisse des prix de l'énergie décidée par le pays est un autre signal de son engagement ferme à ne plus être l'éternelle variable d'ajustement du marché pétrolier, commentait Christopher Dembik analyste chez Saxo Banque.

Plusieurs analystes notent que l'Arabie saoudite s'est engagée dans une guerre des prix pour protéger ses parts de marché, et vise un prix du baril entre 60 et 70 dollars, même si le pays s'en défend.

Selon M. Dembik, un prix du baril approchant des 60 dollars pénalise aussi l'Arabie saoudite, mais les importantes réserves de change du pays, estimées à 738,6 milliards de dollars, lui permettront de résister pendant plusieurs trimestres.

Les prix du pétrole ont chuté brusquement après à la réunion des Pays exportateurs de pétrole (Opep) la semaine dernière, le cartel ayant décidé de ne pas changer ses objectifs de production (30 millions de barils par jour).

Les prix du pétrole avaient ainsi atteint début décembre leurs plus bas niveaux depuis 2009, à New York comme à Londres, quelques jours après la réunion, à 63,72 dollars pour le WTI et 67,53 dollars pour le Brent.







Le pétrole en Arabie Saoudite


samedi 04 août 2018

Pétrole: Ryad annonce la reprise de ses exportations par le …

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé la reprise samedi de ses exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, suspendues il...

mardi 31 juillet 2018

Doutes croissants sur l'introduction en Bourse du géant pétr…

Ryad: L'Arabie saoudite cherche à lever des milliards de dollars par une introduction en Bourse de son géant pétrolier Aramco, afin de...

jeudi 26 juillet 2018

Pétrole: en suspendant ses exportations, Ryad mise sur une i…

Dubaï: En suspendant les exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb après une attaque de rebelles yéménites, l'Arabie saoudite...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite