Menu
A+ A A-

Russie et Iran entament des pourparlers pétrole contre marchandises

prix-du-petrole moscoumoscou: La Russie et l'Iran ont convenu de discuter le mois prochain d'un contrat qui implique que Téhéran exporte deux pour cent de sa production annuelle de pétrole contre des marchandises russes, alors que les deux pays font face à des sanctions occidentales.
Le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, a dit avoir signé un protocole d'accord avec une délégation iranienne en visite à Moscou, posant les jalons pour les négociations de ce contrat, qui doivent débuter le 9 septembre à Téhéran.

L'accord-cadre de cinq ans implique ainsi la construction et la reconstruction des capacités de production énergétiques (de l'Iran), le développement du réseau d'infrastructures pour l'approvisionnement en électricité, ainsi que des secteurs pétrolier et gazier, a rapporté le ministère dans un communiqué, publié tard mardi soir.

La Russie espère également fournir à l'Iran des automobiles et de l'équipement, ainsi que des produits manufacturés et issus de l'agriculture.

L'accord ne représente toutefois plus qu'un dixième des montants qui étaient encore envisagés l'année dernière, une révision qui viserait à protéger la Russie de sanctions supplémentaires en cas de contournement de l'embargo international visant l'Iran.

Les médias russes et étrangers avaient initialement rapporté que le contrat impliquait que l'Iran exporte vers la Russie jusqu'à 500.000 barils de pétrole par jour (25 millions de tonnes par an).

Le quotidien économique russe Kommersant cite pour sa part une source qui affirme que les négociations ne portent désormais plus que sur l'achat par la Russie d'environ 70.000 barils de pétrole par jour, soit une petite part des 3,2 millions barils de pétrole produits par l'Iran l'année dernière, selon les chiffres de l'Agence d'Information sur l'Énergie américaine.

Le journal écrit également que la Russie achèterait ce pétrole avec une petite ristourne par rapport au prix du baril de Brent.

Kommersant ajoute que la Russie espère éviter l'effet des sanctions américaines en effectuant les achats via une société de commerce nouvellement créée et contrôlée par l'État.

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, devraient apporter les modifications finales au contrat en marge d'un sommet régional qui doit se tenir au Tadjikistan le 11 septembre et dans la ville russe d'Astrakhan (sud) le 29 septembre.

De hauts responsables russes ont souligné que de telles livraisons n'allaient pas à l'encontre des sanctions imposées par l'ONU sur l'Iran en lien avec les craintes sur son programme nucléaire.

Washington et l'Union européenne ont également imposé de leur côté des restrictions qui pénalisent les compagnies qui collaborent avec l'Iran dans certains domaines.

La Maison Blanche avait exprimé en janvier une grave préoccupation sur cet éventuel contrat entre la Russie et l'Iran car les quantités discutées initialement auraient fait grimper les exportations de pétrole iraniennes de plus de 50%.







Commenter Russie et Iran entament des pourparlers pétrole contre marchandises


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 18 mars 2019

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    mercredi 13 mars 2019

    L'Opep et la Russie: une alliance efficace à l'avenir incert…

    Moscou: C'est une alliance qui a fait ses preuves: ensemble, Russie et Opep sont parvenus à reprendre le contrôle d'un marché du...

    vendredi 01 mars 2019

    Maduro déménage le bureau européen de la compagnie pétrolièr…

    Moscou: Nicolas Maduro a ordonné le transfert du bureau européen de la société pétrolière de l'état du Venezuela PDVSA à Moscou, a...

    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    jeudi 07 mars 2019

    Netanyahu: la contrebande pétrolière iranienne doit cesser

    Israël: "L'Iran continue sa contrebande de pétrole brut en violation des sanctions américaines et cela doit cesser", a déclaré le premier ministre israélien Benjamin...

    mardi 04 décembre 2018

    Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole d…

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction...

    samedi 01 décembre 2018

    L'Iran a élaboré un "mécanisme" pour vendre son pé…

    Téhéran: L'Iran a finalisé un "mécanisme" permettant l'achat de pétrole iranien par Séoul après le rétablissement de sanctions américaines contre son secteur...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite