Menu
RSS
A+ A A-

L'Arabie saoudite trouve les prix du brut trop élevés

prix-du-petrole Ryad Ryad : Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a estimé lundi que le prix élevé du brut ne se justifiait pas par les fondamentaux du marché, "bien équilibré", selon lui.

"Les prix élevés actuels ne sont simplement pas soutenus par les fondamentaux du marché. Le marché est bien équilibré en ce qui concerne l'offre, la demande et le niveau des stocks", a souligné le ministre dans un communiqué.

"L'Arabie saoudite, qui suit l'évolution du marché pétrolier mondial, prend toujours les décisions nécessaires pour ajuster l'offre et la demande. Le royaume va répondre aux besoins de tous ses clients parmi les compagnies pétrolières", a ajouté le ministre.

"Nous allons continuer, en coopération avec (les monarchies pétrolières) du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et les membres de l'Opep à préserver la stabilité du marché pétrolier international", a poursuivi M. Nouaïmi.

Déjà premier exportateur mondial, l'Arabie saoudite est devenue en mars le premier producteur de pétrole de la planète en portant sa production à 9,923 millions de barils par jour, devançant la production russe de 9,920 millions de barils par jour.

Le pétrole était mitigé lundi matin en Asie, tiraillé entre l'espoir d'un geste de la banque centrale américaine (Fed) et les chiffres décevants de la production industrielle en Chine publiés la veille.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre perdait 14 cents, à 96,28 dollars, dans les échanges électroniques matinaux en Asie, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance perdait 7 cents, à 114,32 dollars.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre s'était apprécié de 89 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 96,42 dollars à la clôture.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE), a fini à 114,25 dollars, en hausse de 76 cents.

rp



(AWP / 10.09.2012 12h40)


Le pétrole en Arabie Saoudite


vendredi 20 avril 2018

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite