Menu
A+ A A-

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement suivi

prix du petrole ParisParis: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle par la réforme du Code du travail, était diversement suivi jeudi dans les sites pétrochimiques, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon la CGT, le mouvement était bien suivi notamment dans le Sud, avec "50% à 100%" de grévistes sur les sites pétrochimiques.

L'Ufip (Union française des industries pétrolières) a évoqué de son côté des actions "surtout dans le Sud et à la périphérie de Paris". En Normandie, "tout est normal", a indiqué une porte-parole de l'organisme patronal à l'AFP.

"Les raffineries tournent normalement mais à l'extérieur des sites, des grévistes perturbent le bon déroulement" des expéditions, a-t-elle précisé.

"Partout où il y a des grévistes, il n'y a ni expéditions ni travaux", a indiqué de son côté à l'AFP Emmanuel Lépine (FNIC-CGT). M. Lépine a fait part de taux de "grévistes postés" allant de "50% à 100%" selon les sites, avec par exemple 60% de grévistes à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne).

Selon Yann Manneval, secrétaire de l'union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, on comptait 100% de grévistes sur le site LyondellBasell et 60% à la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer.

Sur la plateforme Total de La Mède, qui ne fait pas de production, les expéditions sont bloquées, tandis qu'à la raffinerie de Lavéra, de la compagnie Petroineos, la production a été ralentie, a dit M. Manneval.

De son côté, une porte-parole d'Esso a évoqué un nombre "limité" de grévistes à Fos-sur-Mer, qui "perturbent les opérations de chargement et d'expéditions" et "aucun impact" à la raffinerie de Gravenchon, en Normandie.

Le mouvement de grève n'était pas suivi au dépôt pétrolier de Feyzin (Rhône) jeudi.

Les sites normands devraient entrer dans le mouvement plus tard, a assuré M. Lépine.

La FNIC-CGT, troisième fédération de la branche pétrole, demande que soient préservés au niveau de la branche "les éléments salariaux" et les "prérogatives des CHSCT" (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, ndlr), qui vont disparaître avec la réforme du code du travail.


(c) AFP

Commenter Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement suivi


    Le pétrole en France

    lundi 16 septembre 2019

    Les prix des carburants en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté la semaine précédente, avec une hausse plus marquée pour le gazole...

    dimanche 15 septembre 2019

    La France condamne les attaques contre les installations pét…

    Paris: La France a condamné dimanche les attaques de drone menées samedi par les rebelles yéménites Houthis contre des installations pétrolières saoudiennes...

    lundi 09 septembre 2019

    Vallourec: contrat de 900 mio USD avec la compagnie pétroliè…

    Paris: Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a chiffré lundi à 900 millions de dollars sa part d'un contrat annoncé en...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 21 septembre 2019 à 11:46

    Aramco n'a annulé aucun contrat et tournera à plein régime d…

    Ryad: Une semaine après les attaques contre deux installations pétrolières majeures d'Aramco, le directeur général de la compagnie saoudienne a annoncé samedi...

    vendredi 20 septembre 2019 à 22:07

    Le pétrole recule un peu à la fin d'une semaine marquée par …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère baisse vendredi, reprenant leur souffle à la fin d'une semaine marquée...

    vendredi 20 septembre 2019 à 12:44

    La production reviendra à la normale d'ici à la fin du mois…

    KHOURAIS: La compagnie pétrolière saoudienne Saudi Aramco est convaincue que la production du site de Kourhaïs, bombardé le week-end dernier comme celui...

    vendredi 20 septembre 2019 à 11:04

    Le pétrole en légère hausse dans un marché inquiet

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse vendredi en cours d'échanges européens, restant soutenus en raison des inquiétudes concernant l'offre...

    jeudi 19 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole soutenu par les doutes sur le retour à la normale…

    Cours de clôture: Les prix du baril de brut ont terminé en légère hausse jeudi, soutenus par les doutes sur la capacité...

    jeudi 19 septembre 2019 à 13:10

    Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la si…

    Londres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter...

    jeudi 19 septembre 2019 à 10:46

    Le pétrole monte, soutenu par les tensions au Moyen-Orient

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par les risques toujours présents au Moyen-Orient après l'attaque de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite