Menu
A+ A A-

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

prix du petrole MontréalMontréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a promis une sortie à terme de l'exploitation des sables bitumineux pour respecter les objectifs environnementaux.
Sixième producteur de pétrole au monde, le Canada prévoit de produire 5,1 millions de barils par jour (mb/j) d'ici 2030, soit 1,2 million de barils de plus que le niveau actuel, a annoncé mardi l'Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP).

Cette production supplémentaire proviendra en totalité de l'exploitation des sables bitumineux (3,7 mb/j en 2030 contre 2,4 millions l'an dernier).

En tout début d'année, le chef du gouvernement avait estimé que le Canada devait "mettre un terme progressivement" à l'exploitation des sables bitumineux dans l'Alberta (ouest).

"Nous devons préparer la transition (énergétique)pour rompre notre dépendance aux énergies fossiles", avait aussi promis Justin Trudeau deux mois après avoir donné son aval à l'augmentation de capacité de deux oléoducs dans l'Ouest du pays.

Les sables bitumineux sont décriés pour le coût économique et environnemental de leur extraction. Présent sous forme sablonneuse dans le sous-sol de la forêt boréale, le pétrole est produit au terme d'un long processus polluant et énergivore.

Exporter la production de pétrole vers des marchés étrangers est l'objectif des pétroliers et le président américain Donald Trump leur a donné un coup de pouce supplémentaire en mars en donnant le feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL que son prédécesseur Barack Obama avait bloqué pour des motifs environnementaux.

Plus d'oléoducs


Avec la hausse de production prévue "la capacité de transport actuelle par oléoducs", d'environ 4 mb/j est insuffisante et, selon l'ACPP il y a "un urgent besoin d'augmenter le nombre d'oléoducs vers l'est, l'ouest et le sud".

Ces projections mettent un peu plus à mal les engagements pris par Justin Trudeau à la conférence sur le climat de Paris (Cop21) de réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030 par rapport à 2005.

Hôte du sommet des sept pays les plus riches (G7) l'an prochain, le Canada aura bien des difficultés à se draper dans la vertu écologique. La ministre du Changement climatique Catherine McKenna se félicitait, lundi à l'issue du G7 Environnement en Italie, de la reconnaissance par ses homologues du "leadership du Canada" pour la mise en oeuvre de l'accord de Paris.

Les émissions de GES du secteur pétrolier et gazier représentent le quart des émissions totales au Canada, avait souligné en mars un rapport sénatorial en prévoyant que le respect de l'accord de Paris ne serait pas réalisé sans un coup d'arrêt de la production de pétrole.

"La réalisation de l'objectif fixé pour 2030 nécessitera un virage colossal des modes de production et des habitudes de consommation de l'énergie au Canada", avait noté ce rapport.

L'imposition d'une taxe carbone au tout début de l'année dans le cadre de la politique de l'environnement amorcée par le gouvernement libéral de Justin Trudeau ne suffira pas à remplir les objectifs de réduction de GES.

D'autant que la pression de l'industrie pétrolière s'accentue sur le gouvernement.

L'ACPP estime que les besoins de capacité des oléoducs doivent être de 5,5 mb/j d'ici 2030 et les seules garanties d'augmenter les capacités de deux oléoducs et la construction du Keystone XL ne suffiront pas.

Pour les pétroliers canadiens, l'oléoduc Énergie Est permettant d'exporter le pétrole de l'Alberta vers l'Europe "est toujours nécessaire". Ce projet vers la façade atlantique du Canada est vivement combattu par les environnementalistes et plusieurs responsables politiques.

Pour l'organisation écologiste Greenpeace Canada, "de nouveaux oléoducs n'ont pas leur place dans un Canada vert et sont à l'évidence inadaptés" aux priorités d'une présidence canadienne du G7 qui veut placer le climat et la croissance durable comme ses priorités.

(c) AFP

Commenter Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau


    Le pétrole au Canada / Québec

    mardi 18 décembre 2018

    Canada: aide fédérale de 1,2 milliard de dollars à l'industr…

    Ottawa: Le gouvernement du Canada a annoncé mardi un plan d'aide de 1,2 milliard de dollars américains à l'industrie pétrolière et gazière...

    lundi 03 décembre 2018

    Le pétrole canadien bondit après la baisse de production de …

    Ottawa: Les cours du pétrole canadien bondissaient lundi après la décision de l'Alberta d'imposer aux pétrolières actives dans cette province une baisse...

    lundi 03 décembre 2018

    Canada: l'Alberta réduit sa production pétrolière pour frein…

    Ottawa: La Première ministre d'Alberta, Rachel Notley, a annoncé dimanche une réduction de 8,7% de la production pétrolière de cette province canadienne...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    TransCanada relance Keystone

    mercredi 20 février 2019

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    vendredi 16 août 2019

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    dimanche 21 juillet 2019

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    vendredi 12 juillet 2019

    L'AIE maintient sa perspective d'un marché pétrolier excéden…

    Paris: La récente décision de l'Opep de prolonger l'accord de production "ne change pas la perspective" d'un marché pétrolier excédentaire, estime l'Agence...

    lundi 01 juillet 2019

    L'Opep va prolonger sa baisse de production, poussée par le …

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis à Vienne, ont fait bloc lundi derrière la proposition russo-saoudienne de prolonger de neuf mois les...

    lundi 01 juillet 2019

    L'Opep en passe de prolonger sa baisse de production

    Vienne: L'Opep et ses alliés, menés par la Russie, se retrouvent lundi à Vienne, où ils devraient maintenir le cap des limitations...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 août 2019 à 11:29

    Le pétrole monte légèrement malgré les inquiétudes économiqu…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte de tensions au Moyen-Orient et de craintes...

    lundi 19 août 2019 à 21:24

    Le pétrole en hausse, dopé par la bonne santé de Wall Street

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement progressé lundi, portés par un appétit retrouvé pour le risque alors que le...

    lundi 19 août 2019 à 20:45

    Aramco invite les banques à postuler pour des rôles dans l'I…

    Dubai: Saudi Aramco a formellement demandé aux plus grandes banques de soumettre leurs propositions en vue d'éventuellement décrocher un rôle dans le...

    lundi 19 août 2019 à 12:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore légèrement baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour...

    lundi 19 août 2019 à 11:23

    Le pétrole monte après l'attaque d'une installation gazière …

    Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, après qu'une installation gazière saoudienne a été attaquée par des drones...

    dimanche 18 août 2019 à 15:40

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite