Menu
A+ A A-

Keystone XL et Dakota Access Pipeline, deux projets d'oléoducs contestés

prix du petrole WashingtonWashington: Les deux projets d'oléoducs Keystone XL et Dakota Access Pipeline, que le président Donald Trump a décidé mardi de relancer, visent à accélérer le transport de pétrole aux Etats-Unis mais ont suscité d'intenses controverses environnementales et sociales.
- Keystone XL, épouvantail environnemental

Porté par le groupe canadien TransCanada, ce projet vise à étendre l'oléoduc Keystone afin d'accélérer l'acheminement de pétrole en provenance des sables bitumineux de l'Alberta (dans l'Ouest du Canada) vers le Golfe du Mexique.

Long de 1.897 kilomètres, dont près de 1.400 aux Etats-Unis, et évalué à près de 8 milliards de dollars, cet oléoduc emprunterait une route plus courte pour rejoindre le Nebraska, au centre des Etats-Unis. Le pétrole pourrait ensuite être acheminé dans des réseaux déjà existants vers les raffineries américaines au sud du Texas.

Après avoir obtenu en 2012 un nouveau tracé évitant des réserves naturelles, les associations écologistes ont concentré leurs critiques sur le type de pétrole acheminé: les sables bitumineux de l'Alberta nécessitent une extraction énergivore et productrice d'un grand volume de gaz à effet de serre.

Les opposants ont également rappelé que Keystone avait connu une douzaine de fuites dès sa première année d'exploitation.

Le débat portait également sur les mérites du projet. Selon TransCanada, le projet, en permettant de transporter 830.000 barils de brut par jour, permettrait de réduire la dépendance énergétique américaine de 40% envers le Venezuela et le Moyen-Orient.

Les opposants récusaient un tel impact en affirmant que la majorité du pétrole acheminé vers les raffineries aurait en réalité été exporté vers l'Europe et l'Amérique Latine.

Après des mois de tergiversations, le président Barack Obama leur avait donné raison et rejeté le projet en novembre 2015 au motif qu'il ne renforcerait pas la "sécurité énergétique" des Etats-Unis.


- Dakota pipeline, le courroux sioux

Etendu sur quatre Etats du nord américain et près de 1.900 kilomètres, ce pipeline vise à transporter l'or noir du Dakota du Nord, un des principaux pôles de production de gaz et de pétrole de schiste aux Etats-Unis, vers un centre de distribution dans l'Illinois.

Selon ses promoteurs, il permettrait de réduire les coûts de transport du pétrole et offrirait ainsi aux producteurs américains une opportunité de concurrencer davantage leurs rivaux canadiens.

Mais le projet à 3,8 milliards de dollars a soulevé un vaste mouvement de protestation portée par la tribu sioux de Standing Rock qui assure que l'oléoduc traverse des terres sacrées et risquerait de polluer un lac qui est sa principale source d'approvisionnement en eau.

De son côté, l'exploitant du projet, Energy Transfer Partners, a tenté de déminer les attaques en assurant que le tracé avait été décidé après consultations avec des dizaines de tribus et des experts archéologiques.

Des opposants se sont rassemblés pendant plusieurs mois dans le Dakota du Nord pour bloquer les travaux, provoquant une répression musclée des forces de l'ordre. Les autorités américaines avaient mis fin au conflit en décembre en recommandant d'étudier un tracé alternatif.

(c) AFP

Commenter Keystone XL et Dakota Access Pipeline, deux projets d'oléoducs contestés


    Le pétrole au Canada / Québec

    mardi 18 décembre 2018

    Canada: aide fédérale de 1,2 milliard de dollars à l'industr…

    Ottawa: Le gouvernement du Canada a annoncé mardi un plan d'aide de 1,2 milliard de dollars américains à l'industrie pétrolière et gazière...

    lundi 03 décembre 2018

    Le pétrole canadien bondit après la baisse de production de …

    Ottawa: Les cours du pétrole canadien bondissaient lundi après la décision de l'Alberta d'imposer aux pétrolières actives dans cette province une baisse...

    lundi 03 décembre 2018

    Canada: l'Alberta réduit sa production pétrolière pour frein…

    Ottawa: La Première ministre d'Alberta, Rachel Notley, a annoncé dimanche une réduction de 8,7% de la production pétrolière de cette province canadienne...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    lundi 10 décembre 2018

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    vendredi 07 décembre 2018

    Etape symbolique, les Etats-Unis exportent plus de pétrole q…

    New York: Les Etats-Unis ont, pour la première fois depuis plusieurs décennies, exporté la semaine dernière plus de produits pétroliers qu'ils n'en...

    jeudi 06 décembre 2018

    Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa…

    Vienne: Les Etats-Unis ne sont "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep, a estimé jeudi le ministre saoudien de l'Energie...

    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    jeudi 01 novembre 2018

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la même période il y a un an, porté par une "production record" de sables bitumineux.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite