Menu
A+ A A-

GB: 120.000 emplois perdus à cause de la chute des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: L'industrie pétrolière et gazière du Royaume-Uni aura perdu quelque 120.000 emplois directs et indirects entre 2014 et la fin 2016 du fait de la chute des prix de l'or noir, a déploré vendredi la fédération professionnelle du secteur.
L'exploitation des gisements en mer du Nord représentait quelque 450.000 emplois en 2014, année où le nombre d'employés a atteint son pic, a expliqué Oil & Gas UK dans un communiqué. Cela recouvrait les emplois directement concernés par l'extraction pétrolière et gazière, mais aussi les emplois indirects générés pour les fournisseurs jusqu'à ceux de services de restauration et d'hôtellerie entourant l'activité.

Mais les cours de l'or noir ont plongé depuis, passant de plus de 100 dollars le baril à quelque 50 dollars actuellement. Le baril de Brent de la mer du Nord, qui sert de référence européenne pour le brut, a même atteint un plancher de 27,10 dollars le 20 janvier, avant de remonter quelque peu.

D'après Oil and Gas UK, quelque 84.000 emplois ont disparu en 2015 et environ 40.000 autres devraient avoir été supprimés en 2016, les compagnies s'efforçant de comprimer leurs coûts pour rester rentables dans cette nouvelle conjoncture tarifaire - un défi particulièrement ardu en mer du Nord où les gisements, matures, sont particulièrement onéreux à exploiter.

La directrice générale de la fédération, Deirdre Michie, a d'ailleurs souligné que le prix moyen de production d'un baril de pétrole en mer du Nord était passé de 30 dollars en 2015 à 17 dollars cette année.

Nous ne pouvons sous-estimer l'impact que la chute des cours mondiaux entraîne sur l'économie britannique, ni les conséquences pour les personnes qui ont perdu leurs emplois ainsi que pour leurs familles, a-t-elle expliqué. Nous faisons le maximum pour les soutenir, travaillons avec les autorités britanniques et écossaises pour proposer des emplois alternatifs, et coopérons aussi avec les syndicats en ces temps difficiles, a ajouté la directrice.

Le secteur ne comptera plus que 330.000 emplois directs et indirects à la fin 2016 et Mme Michie a souligné que pour les préserver, le secteur devait pouvoir susciter de nouveaux investissements, tant dans l'exploration de nouveaux gisements que dans le développement des sites existants. Le secteur estime à quelque 20 milliards de barils équivalent pétrole la quantité d'hydrocarbures encore enfouies sous les fonds britanniques de la mer du Nord.

(c) AFP

Commenter GB: 120.000 emplois perdus à cause de la chute des cours du pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite