Menu
A+ A A-

Le pétrole plie sous le poids de prises de bénéfices

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur repli vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs continuant d'engranger quelques bénéfices après le bond des prix de l'or noir à des sommets plurimensuels.
Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 51,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 62 cents par rapport à la clôture de jeudi. Le prix du baril de Brent était monté ce jour-là jusqu'à 52,86 dollars, au plus haut en huit mois.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet lâchait 72 cents à 49,84 dollars. Le WTI était monté jeudi à 51,67 dollars, un sommet depuis mi-juillet 2015.

"Le rebond (de ces dernières semaines, NDLR) sur le marché du pétrole s'est arrêté jeudi", observaient les analystes de Commerzbank.

"La légère baisse (des cours) semble plus liée à un moral globalement plus mauvais (des investisseurs) sur l'ensemble des marchés financiers qu'aux fondamentaux du marché du pétrole, car la situation reste source de problèmes au Nigeria et au Canada, ce qui provoque des réductions de l'offre", expliquait-on chez Commerzbank.

En effet, la situation ne montrait aucun signe d'apaisement alors que les Vengeurs du delta du Niger (NDA), ainsi que d'autres groupes rebelles agissant dans cette région pétrolière du Nigeria, multiplient depuis février des attaques contre des installations pétrolières.

Le groupe NDA a d'ailleurs revendiqué vendredi une nouvelle attaque sur un pipeline opéré par la filiale locale du géant italien de l'énergie Eni.

Pour Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, "comme ces perturbations devraient rester temporaires, les cours du pétrole pourraient bien se trouver de nouveau sous pression alors que les problèmes d'offre surabondante reviennent hanter" le marché.

Dans ce contexte, les investisseurs seront attentifs vendredi à la publication hebdomadaire du décompte des puits de forage en activité aux États-Unis par le groupe privé Baker Hughes.

"Il sera intéressant de voir si les producteurs de pétrole de schiste ont accru leur activité suite à la hausse des cours", notaient les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole plie sous le poids de prises de bénéfices


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite