Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, plombé par la surabondance d'offre et l'Iran

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi en fin d'échanges européens, lestés par une surabondance d'offre, alors que les négociations sur le programme nucléaire iranien touchaient à leur fin.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 55,59 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,51 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 64 cents à 49,45 dollars.

Le marché du pétrole est plus que bien achalandé, constataient les analystes de PVM. Le fait est que l'offre était surabondante au premier trimestre et que cela devrait plus ou moins être pareil au deuxième trimestre, soulignaient-ils.

D'après les analystes, les exportations irakiennes ont atteint un record le mois dernier, à 2,98 millions de barils par jour, la production russe a légèrement augmenté en mars, à 10,71 mbj contre 10,65 mbj le mois précédent.

Les marchés regardaient toujours du côté de Lausanne, où la réunion entre le groupe des grandes puissances dit P5+1 (États-Unis, Chine, Russie, Grande-Bretagne, France et Allemagne), et l'Iran sur le programme nucléaire du pays s'apprête à se conclure.

Une déclaration jointe de l'Union Européenne (UE) et de l'Iran est prévue vers 17H00 GMT, d'après une source américaine.

Un accord avec l'Iran pourrait avancer les perspectives d'une levée des sanctions sur le pétrole iranien, une grosse source de pétrole dans un marché déjà inondé d'or noir, notait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Si un accord était trouvé, une levée des sanctions économiques, y compris dans le secteur pétrolier, pourrait amener le pays à exporter autour d'un million de barils supplémentaires par jour.

Et pour Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, le résultat des négociations devrait être crucial pour déterminer le niveau des cours au second semestre.

La fin de l'année 2015 était censée être influencée par une réduction potentielle de l'offre américaine, mais si l'Iran revient sur le devant de la scène nous devrons repenser notre approche au niveau des prix pour cette période, expliquait-il.

Comme le pays deviendrait le troisième plus gros producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), la possibilité d'une chute (des cours) de 10% est considérée comme une réelle possibilité, suggérait Alastair McCaig, analyste chez IG.

(c) AFP




Commenter Le pétrole baisse, plombé par la surabondance d'offre et l'Iran

Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite