Menu
A+ A A-

Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Le prix du baril de pétrole coté à New York a terminé en légère baisse vendredi, les investisseurs restant prudents avant l'issue des négociations au Conseil de sécurité de l'ONU concernant une résolution sur la Syrie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a perdu 16 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 102,87 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 108,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 0,58 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du WTI ont hésité tout au long de la séance, mais "globalement les fondamentaux sont plutôt en faveur de liquidations de contrats au moment où des avancées diplomatiques, à la fois sur les armes chimiques en Syrie et sur le programme nucléaire iranien, réduisent les chances de perturbations de l'offre de pétrole", commente Timothy Evans, de la banque Citi.

Les intervenants sur le marché s'étaient inquiétés récemment qu'une intervention militaire en Syrie déborde au-delà de ce petit pays producteur d'or noir et perturbe l'ensemble de la région du Moyen-Orient, à l'origine de 35% des exportations de pétrole dans le monde.

Un projet de résolution encadrant la destruction des armes chimiques syriennes a pu être mis sur la table grâce au ralliement de la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies. Il prévoit la possibilité de prononcer des sanctions à l'encontre du régime Assad si le plan de désarmement chimique n'est pas respecté.

Elle pourrait être adoptée tard dans la nuit de vendredi, si l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) donne entre temps son feu vert au plan de démantèlement mis au point le 14 septembre à Genève par les Russes et les Américains.

"Le marché a regardé à court terme aujourd'hui, focalisé sur l'issue des négociations sur cette résolution", explique Daniel Flynn, de Price Futures Group.

"Le texte final n'est pas encore là et les investisseurs partent en week-end sans prendre de risque, au cas où quelque chose coincerait", poursuit l'expert.

En raison de cette prudence, les échanges étaient limités, "dans une ambiance assez feutrée", selon Matt Smith, de Schneider Electric, et les mouvements s'en sont trouvés d'autant plus erratiques.

Une accalmie venait aussi du fait que l'Iran -soupçonné de vouloir se doter de l'arme atomique- a repris les discussions vendredi avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sur fond de rapprochement entre les Etats-Unis et la République islamique.

Le président Barack Obama, après la clôture, a même annoncé avoir parlé au président iranien Hassan Rohani au téléphone, un contact sans précédent entre les Etats-Unis et l'Iran depuis la révolution islamique de 1979.

afp/rp



(AWP / 30.09.2013 06h21)


Commenter Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    dimanche 10 mai 2020

    Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

    Damas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le...

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite