Menu
A+ A A-

Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Le prix du baril de pétrole coté à New York a terminé en légère baisse vendredi, les investisseurs restant prudents avant l'issue des négociations au Conseil de sécurité de l'ONU concernant une résolution sur la Syrie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a perdu 16 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 102,87 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 108,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 0,58 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du WTI ont hésité tout au long de la séance, mais "globalement les fondamentaux sont plutôt en faveur de liquidations de contrats au moment où des avancées diplomatiques, à la fois sur les armes chimiques en Syrie et sur le programme nucléaire iranien, réduisent les chances de perturbations de l'offre de pétrole", commente Timothy Evans, de la banque Citi.

Les intervenants sur le marché s'étaient inquiétés récemment qu'une intervention militaire en Syrie déborde au-delà de ce petit pays producteur d'or noir et perturbe l'ensemble de la région du Moyen-Orient, à l'origine de 35% des exportations de pétrole dans le monde.

Un projet de résolution encadrant la destruction des armes chimiques syriennes a pu être mis sur la table grâce au ralliement de la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies. Il prévoit la possibilité de prononcer des sanctions à l'encontre du régime Assad si le plan de désarmement chimique n'est pas respecté.

Elle pourrait être adoptée tard dans la nuit de vendredi, si l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) donne entre temps son feu vert au plan de démantèlement mis au point le 14 septembre à Genève par les Russes et les Américains.

"Le marché a regardé à court terme aujourd'hui, focalisé sur l'issue des négociations sur cette résolution", explique Daniel Flynn, de Price Futures Group.

"Le texte final n'est pas encore là et les investisseurs partent en week-end sans prendre de risque, au cas où quelque chose coincerait", poursuit l'expert.

En raison de cette prudence, les échanges étaient limités, "dans une ambiance assez feutrée", selon Matt Smith, de Schneider Electric, et les mouvements s'en sont trouvés d'autant plus erratiques.

Une accalmie venait aussi du fait que l'Iran -soupçonné de vouloir se doter de l'arme atomique- a repris les discussions vendredi avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sur fond de rapprochement entre les Etats-Unis et la République islamique.

Le président Barack Obama, après la clôture, a même annoncé avoir parlé au président iranien Hassan Rohani au téléphone, un contact sans précédent entre les Etats-Unis et l'Iran depuis la révolution islamique de 1979.

afp/rp



(AWP / 30.09.2013 06h21)


Commenter Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    mardi 13 février 2018

    La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

    Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

    dimanche 22 octobre 2017

    Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

    Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

    mardi 30 mai 2017

    Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

    Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite