Menu
A+ A A-

Le Brésil engrange 1,7 md USD lors d'enchères pétrolières

prix du petrole rio de janeiroRio de janeiro: Des enchères de quatre blocs pétroliers pré-salifères ont permis au Brésil d'engranger vendredi 6,82 milliards de réais, environ 1,7 milliard de dollars, malgré les incertitudes liées à la présidentielle du 7 octobre.
Ces enchères étaient les dernières réalisées sous le gouvernement conservateur de Michel Temer et de nombreux analystes considèrent que les règles pourraient changer avec l'arrivée au pouvoir d'un nouveau chef de l'État.

Les majors du secteur ont donc saisi ce qui pourrait être la dernière opportunité de prendre part à l'exploration du "pré-sal", gisements offshore au potentiel gigantesque situés en grande profondeur, sous une épaisse croute de sel.

Le prix d'achat ayant été fixé au préalable, ce qui a fait la différence entre les offres est le pourcentage de partage des bénéfices que l'entreprise s'engage à reverser à l'État brésilien.

Les deux blocs les plus importants, Saturno et Tita, ont été octroyés pour 3,15 milliards de réais chacun à deux consortiums étrangers, qui ont raflé la mise en offrant un partage des bénéfice très favorable.

Shell et Chevron, qui ont formé un consortium à parts égales, ont obtenu le droit d'explorer le bloc de Saturno moyennant le partage de 70,20% des bénéfices, soit quatre fois plus que le minimum fixé par le gouvernement (17,54%).

Shell avait également formulé une offre pour le bloc de Tita, mais a été battu par un consortium formé par Exxon (64%) et la compagnie qatarie QPI (36%). L'accord de partage prévoit le versement de 23,9%, plus du double du minimum prévu pour les enchères (9,53%).

BP a obtenu pour sa part le bloc de Pau Brasil, au prix d'achat de 500 millions de réais, en s'alliant avec le colombien Ecopetrol et le chinois CNOOC, et en offrant 63,79% de partage des bénéfices, contre 24,82% fixés par le gouvernement.

La compagnie d'Etat brésilienne PetroBras, qui pouvait exercer son droit préférentiel pour prendre part à l'exploration de tous les blocs, s'est contentée du moins cher, celui du sud-est de Tartaruga verde, pour 70 millions de réais, maintenant le partage des bénéfices minimum (10,1%).

Le pré-sal a longtemps été considéré comme un investissement risqué car fort coûteux, mais les évolution technologiques récentes ont considérablement amélioré sa rentabilité.

La plupart des analystes considère qu'il est actuellement possible de produire du pétrole dans des gisements pré-salifères de façon rentable même si le cours du baril de Brent chutait à 35 dollars, alors qu'il est supérieur à 80 dollars depuis plusieurs semaines.


(c) AFP

Commenter Le Brésil engrange 1,7 md USD lors d'enchères pétrolières


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Le français Vallourec fournira Saudi Aramco en tubes pendant dix ans

    mardi 20 septembre 2022

    Paris: Le groupe français Vallourec a annoncé mardi avoir signé un accord avec le géant pétrolier saoudien Aramco pour lui fournir des tubes pendant dix ans sur la base de commandes trimestrielles livrées par son usine implantée dans le royaume.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    vendredi 17 juin 2022

    Les actions de Petrobras dévissent en Bourse (-10%)

    Sao paulo: Les actions de Petrobras ont plongé de plus de 10% en cours de séance vendredi à la Bourse de Sao...

    mardi 24 mai 2022

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 10 mai 2022

    Les États-Unis ont demandé à la société brésilienne Petrobra…

    Rio de Janeiro: En mars, des responsables du gouvernement américain ont demandé à la compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras si elle pouvait...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 27 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se reprend, crainte de réduction des quotas de l…

    Londres: Les prix du pétrole se redressaient mardi à l'approche de l'entrée en vigueur des sanctions européennes contre le brut russe et...

    mardi 27 septembre 2022 à 08:27

    Le pétrole se reprend après les plus bas atteints lundi

    Zurich: Les prix du pétrole se reprenaient mardi, après avoir chuté la veille. Pris dans la tourmente qui a frappé l'ensemble des...

    lundi 26 septembre 2022 à 21:31

    Nouvelle baisse du pétrole, le WTI au plus bas depuis début …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli lundi, pris dans la tourmente qui frappe l'ensemble des marchés, désormais...

    lundi 26 septembre 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser

    Paris: Les prix des carburants Français continuaient de baisser la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique principalement par la réduction mise en...

    lundi 26 septembre 2022 à 12:17

    Le pétrole baisse, les craintes de récession de plus en plus…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient lundi leur déclin de la semaine passée à cause de perspectives économiques de plus en plus...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite