Menu
A+ A A-

Le Brésil engrange 1,7 md USD lors d'enchères pétrolières

prix du petrole rio de janeiroRio de janeiro: Des enchères de quatre blocs pétroliers pré-salifères ont permis au Brésil d'engranger vendredi 6,82 milliards de réais, environ 1,7 milliard de dollars, malgré les incertitudes liées à la présidentielle du 7 octobre.
Ces enchères étaient les dernières réalisées sous le gouvernement conservateur de Michel Temer et de nombreux analystes considèrent que les règles pourraient changer avec l'arrivée au pouvoir d'un nouveau chef de l'État.

Les majors du secteur ont donc saisi ce qui pourrait être la dernière opportunité de prendre part à l'exploration du "pré-sal", gisements offshore au potentiel gigantesque situés en grande profondeur, sous une épaisse croute de sel.

Le prix d'achat ayant été fixé au préalable, ce qui a fait la différence entre les offres est le pourcentage de partage des bénéfices que l'entreprise s'engage à reverser à l'État brésilien.

Les deux blocs les plus importants, Saturno et Tita, ont été octroyés pour 3,15 milliards de réais chacun à deux consortiums étrangers, qui ont raflé la mise en offrant un partage des bénéfice très favorable.

Shell et Chevron, qui ont formé un consortium à parts égales, ont obtenu le droit d'explorer le bloc de Saturno moyennant le partage de 70,20% des bénéfices, soit quatre fois plus que le minimum fixé par le gouvernement (17,54%).

Shell avait également formulé une offre pour le bloc de Tita, mais a été battu par un consortium formé par Exxon (64%) et la compagnie qatarie QPI (36%). L'accord de partage prévoit le versement de 23,9%, plus du double du minimum prévu pour les enchères (9,53%).

BP a obtenu pour sa part le bloc de Pau Brasil, au prix d'achat de 500 millions de réais, en s'alliant avec le colombien Ecopetrol et le chinois CNOOC, et en offrant 63,79% de partage des bénéfices, contre 24,82% fixés par le gouvernement.

La compagnie d'Etat brésilienne PetroBras, qui pouvait exercer son droit préférentiel pour prendre part à l'exploration de tous les blocs, s'est contentée du moins cher, celui du sud-est de Tartaruga verde, pour 70 millions de réais, maintenant le partage des bénéfices minimum (10,1%).

Le pré-sal a longtemps été considéré comme un investissement risqué car fort coûteux, mais les évolution technologiques récentes ont considérablement amélioré sa rentabilité.

La plupart des analystes considère qu'il est actuellement possible de produire du pétrole dans des gisements pré-salifères de façon rentable même si le cours du baril de Brent chutait à 35 dollars, alors qu'il est supérieur à 80 dollars depuis plusieurs semaines.


(c) AFP

Commenter Le Brésil engrange 1,7 md USD lors d'enchères pétrolières


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Le titre de Petrobras perd 7% après des soupçons d'ingérence politique

    vendredi 12 avril 2019

    Sao paulo: L'action de Petrobras a chuté de 7% vendredi à la Bourse de Sao Paulo, après que la compagnie pétrolière publique est revenue sur sa décision d'augmenter les prix du diesel, sous la pression du gouvernement.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    vendredi 28 décembre 2018

    Le Brésil confirme son refus à Total d'un permis d'explorati…

    Brasilia: L'agence environnementale brésilienne Ibama a rejeté un recours de Total contre le refus d'une autorisation d'effectuer des forages dans cinq secteurs...

    vendredi 21 décembre 2018

    Total et Petrobras vont créer une coentreprise dans les éner…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé vendredi la création d'ici fin juillet 2019 d'une coentreprise entre Total Eren et Petrobras...

    mercredi 28 novembre 2018

    Brésil: Petrobras cède 37 blocs pétroliers pour 823 M USD

    Rio de janeiro: Petrobras a annoncé mercredi la cession de ses droits d'exploration sur 37 blocs pétroliers offshore au Brésil, trois au...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 avril 2019 à 06:01

    Le pétrole recule en Asie sur des prises de bénéfice

    Singapour: Les cours du pétrole observaient une pause, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfices après avoir touché leurs plus...

    jeudi 25 avril 2019 à 22:07

    Le pétrole londonien échoue à clore au-dessus de 75 dollars

    Londres: Le pétrole a dépassé les 75 dollars le baril en séance en Europe jeudi pour la première fois en six mois...

    jeudi 25 avril 2019 à 15:48

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite