Menu
A+ A A-

Washington demande à l'ONU l'arrêt des exportations de pétrole vers Pyongyang

prix du petrole nations unies (etatsNations unies: Les Etats-Unis ont demandé jeudi à l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole vers la Corée du Nord, se basant sur un rapport américain affirmant que ce pays a dépassé pour 2018 ses quotas d'importations fixés fin 2017 par des sanctions.
Cette demande est formulée dans une lettre au président du Comité de sanctions des Nations unies chargé de la Corée du Nord, accompagnée d'un résumé d'un rapport des services de renseignement américains, deux documents obtenus jeudi par l'AFP.

"Nous demandons au Comité 1718 de publier une note verbale urgente à tous les Etats membres et un communiqué de presse pour les informer ainsi que le grand public que la Corée du Nord a violé les quotas d'importation de pétrole raffiné pour 2018 fixés par la résolution 2397", souligne la lettre.

Ce Comité doit "ordonner un arrêt immédiat de tous les transferts de pétrole raffiné à destination de la Corée du Nord", ajoute la missive américaine, en réclamant aussi un effort accru des Etats membres contre les transferts illicites en haute mer de produits pétroliers.

La demande américaine s'appuie sur un rapport des services de renseignement des États-Unis, transmis au Comité de sanctions et qui comprend des photos de transfert illicite de cargaisons en mer. Selon le rapport, ces transferts se produisent à une échelle bien plus importante que ce qu'ont en dit les informations publiées ces derniers mois.

"Nos informations suggèrent qu'entre le 1er janvier et le 30 mai, des pétroliers ont fait escale dans un port de la Corée du Nord RPDC à au moins 89 reprises pour vraisemblablement livrer des produits pétroliers raffinés achetés illicitement via des transferts" en mer, indique un résumé de ce rapport américain transmis au Comité de sanctions.

"Si chacun de ces pétroliers a livré ne serait-ce qu'un tiers de ses capacités, le volume global des livraisons dépasse les quotas annuels autorisés par l'ONU de 500.000 barils par an", ajoute ce résumé.

En 2017, le Conseil de sécurité avait approuvé trois séries de sanctions toutes plus sévères les unes que les autres contre la Corée du Nord en rétorsion à la poursuite de ses programmes d'armement nucléaire et conventionnel. Parmi celles-ci, l'ONU avait décidé de limiter en 2018 les exportations de pétrole raffiné à destination de la Corée du Nord.


(c) AFP

Commenter Washington demande à l'ONU l'arrêt des exportations de pétrole vers Pyongyang


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 02 décembre 2021

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    mardi 23 novembre 2021

    Réserves stratégiques de pétrole: impact symbolique mais lim…

    Washington: Les marchés du pétrole se sont montrés dubitatifs mardi sur la force et la durée de l'impact qu'aura, sur les prix...

    mardi 23 novembre 2021

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rar…

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 janvier 2022 à 09:46

    Pétrole: le Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    lundi 17 janvier 2022 à 14:47

    Le pétrole Brent au plus haut en trois ans, dopé par des ten…

    Londres: Le prix du pétrole brut a atteint lundi un sommet en trois ans, dopé par les perturbations de l'offre en Libye...

    lundi 17 janvier 2022 à 12:50

    Le pétrole Brent touche un plus haut en trois ans

    Londres: Les cours du pétrole prolongeaient leurs gains lundi, le prix du baril Brent européen touchant un plus haut de trois ans...

    vendredi 14 janvier 2022 à 21:47

    Le pétrole au plus haut en deux mois et demi, proche de son …

    New York: Les cours du pétrole ont grimpé vendredi à leurs plus hauts depuis deux mois et demi, alors que la production...

    vendredi 14 janvier 2022 à 12:43

    Le pétrole au plus haut en deux mois, inquiétudes sur l'offr…

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi à leurs plus hauts en plus de deux mois, alors que la production d'or noir...

    jeudi 13 janvier 2022 à 21:36

    Le pétrole se stabilise à haut niveau avant un indicateur ch…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un léger repli jeudi, toujours proches des records de la pandémie, dans l'attente...

    jeudi 13 janvier 2022 à 12:17

    Le pétrole stagne, proche des records de prix enregistrés pe…

    Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi, après une forte hausse la veille, à un niveau proche des records de prix...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite