Menu
A+ A A-

Pétrole dans les Virunga : WWF appelle à ne pas mettre en péril le parc

prix du petrole kinshasaKinshasa: Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a appelé lundi à ne pas mettre en péril la valeur du parc des Virunga après la confirmation de la présence de pétrole dans le périmètre de cette réserve naturelle emblématique de l'est de la République démocratique du Congo Nous maintenons que la valeur économique à long terme de la plus vieille réserve naturelle africaine ne doit pas être mise en péril par la poursuite de gains à court-terme, écrit l'organisation de défense de l'environnement dans un communiqué transmis à l'AFP.

WWF veut continuer à travailler avec les autorités de la RDC et la société civile pour investir dans un développement sans pétrole dans cette zone, ajoute le texte.

Vendredi, le ministre des Hydrocarbures congolais, Aimé Ngoi Mukena, avait déclaré à l'AFP que les résultats d'une étude sismique controversée réalisée au sein des Virunga, attestaient la présence de pétrole dans cette réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l'humanité.

Situé dans la province du Nord-Kivu, les Virunga abritent plusieurs espèces animales menacées, dont le gorille des montagnes, et offrent une diversité de paysages exceptionnelle.

L'Unesco a fait savoir à plusieurs reprises que l'exploration et l'exploitation pétrolières étaient incompatibles avec le règlement du Comité du patrimoine mondial et demande à Kinshasa d'annuler les permis d'exploration-production que l'État congolais a attribué en 2010 sur des concessions englobant de larges portions de la réserve.

A l'issue d'une intense mobilisation internationale et locale, la RDC a suspendu ces permis mais a commandé une étude destinée à estimer les effets d'une éventuelle exploitation pétrolière sur l'environnement.

Les opposants au forage avaient dénoncé cette étude comme une couverture pour un programme d'exploration pétrolière cachée.

Par le passé, Kinshasa a mis en avant la nécessité d'exploiter le pétrole qui pourrait se trouver dans les Virunga au nom du développement économique de la RDC, dont l'immense majorité de la population croupit dans la misère.

A ce jour aucun aval à l'exploration pétrolière dans le parc n'a été donné par les autorités.

Les opposants au forage arguent que dans une région en proie à une violence chronique, cela ne ferait qu'attiser les conflits armés qui déchirent le Nord-Kivu depuis plus de 20 ans. Ils proposent un modèle de développement économique alternatif, durable, pour les populations riveraines du parc autour du tourisme, de la pêche et de l'énergie hydraulique.



(c) AFP

Commenter Pétrole dans les Virunga : WWF appelle à ne pas mettre en péril le parc


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite