Menu
RSS
A+ A A-

La Russie montre l'exemple à l'Opep en réduisant un peu sa production de pétrole

prix-du-petrole viennevienne: La Russie s'est invitée mardi dans les âpres discussions à Vienne entre les pays de l'Opep, divisés sur la nécessité de réduire l'offre pétrolière du cartel pour contrecarrer la chute des cours du brut, en annonçant avoir légèrement abaissé sa propre production.
Alors que les prix du pétrole brut ont chuté de plus de 30% en cinq mois, des responsables du Venezuela et de l'Arabie saoudite, membres éminents de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ont tenu mardi une réunion au format inédit avec des homologues de la Russie et du Mexique, deux Etats producteurs non affiliés au cartel, et ce avant une importante réunion jeudi lors de laquelle l'Opep devra décider ou non de réduire sa production.

Lors de cette rencontre à quatre, pays de l'Opep et non-Opep se sont entendus sur le fait que le prix du pétrole brut n'était pas bon, a raconté à la presse le ministre vénézuelien des Affaires étrangères Rafael Ramirez. Tout le monde est inquiet de la situation du marché pétrolier, a-t-il résumé.

Nous avons décidé de rester en contact et nous nous rencontrerons de nouveau dans trois mois, a ajouté M. Ramirez après son entretien avec le ministre du pétrole de l'Arabie saoudite, Ali al-Nouaïmi, le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, le patron de la compagnie pétrolière russe Rosneft, Igor Setchine, et le ministre de l'Energie mexicain, Pedro Joaquin Coldwell.

Si aucune mesure commune telle qu'une baisse de production globale n'a été arrêtée lors de cette réunion, M. Setchine a en revanche annoncé dans la foulée que sa compagnie avait réduit de 25.000 barils par jour sa propre production, en raison des conditions du marché.

Un geste essentiellement symbolique, vu que la Russie, toutes compagnies confondues, est le premier producteur d'or noir de la planète, avec une production totale de brut estimée à 10,9 millions de barils par jour entre janvier et septembre, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Rosneft, groupe pétrolier public, produit à lui seul plus de 4 millions de barils quotidiennement.

Mais la Russie a semblé ainsi montrer le chemin à l'Opep, actuellement divisée sur la marche à suivre face à la chute des cours.

- resserer les vannes ? -

En dépit des menaces géopolitiques de toutes sortes, les prix du brut sont plombés depuis la mi-juin par l'essor fulgurant de la production américaine non-conventionelle, dont l'extraction du pétrole de schiste.

Dans ce contexte tendu, les ministres des douze Etats de l'Opep doivent revoir jeudi à Vienne leur plafond collectif de production, figé depuis trois ans à 30 millions de barils par jour, soit près du tiers du pétrole brut extrait quotidiennement dans le monde.

Certains comme le Venezuela poussent ouvertement le cartel à resserrer les vannes, pour redresser les cours.

Le Venezuela avait d'ailleurs annoncé il y a quelques jours vouloir coordonner les positions des pays producteurs situés dans et en dehors de l'Opep, dont la Russie, afin de contrer la dégringolade des des prix.

Mais l'Arabie saoudite, chef de file du cartel dont elle assure à elle seule le tiers de la production, est jusqu'ici restée globalement impassible face à ces appels. M. al-Nouaïmi, à son arrivée lundi soir à Vienne, avait ainsi fait remarquer que ce n'était pas la première fois que le marché pétrolier était surapprovisionné.

Dans cette affaire, tous les pays producteurs ne sont pas logés à la même enseigne. La Russie comme le Venezuela sont ultra-dépendants des cours du brut : la Russie est au bord de la récession, durement frappée par les sanctions économiques liées au conflit dans l'Est de l'Ukraine, tandis que les finances du Venezuela sont exsangues.

En l'absence de consensus lors de la réunion de ce mardi sur une baisse générale de production, les cours du brut ont encore baissé, avant de se stabiliser, le baril de Brent valant 79,38 dollars, quasi-stable par rapport à la veille, vers 18H00 GMT.








Commenter La Russie montre l'exemple à l'Opep en réduisant un peu sa production de pétrole

Le pétrole en Russie


mardi 13 février 2018

La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

mercredi 29 novembre 2017

Pétrole: volonté de poursuivre le plafonnement, suspense sur…

Vienne: La Russie et l'Arabie Saoudite, acteurs clés de l'accord de limitation de production de pétrole en vigueur depuis le début de...

vendredi 17 novembre 2017

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

La Production de pétrole dans le monde


mardi 13 février 2018

L'Irak veut augmenter ses capacités de production de pétrole…

Koweït: L'Irak, pays membre de l'Opep, prévoit de porter sa capacité de production de pétrole à sept millions de barils par jour...

mardi 13 février 2018

Pétrole: l'offre augmentera "probablement" plus vi…

Paris: L'offre de pétrole, tirée principalement par les Etats-Unis, "progressera probablement plus vite que la demande" en 2018, a estimé mardi l'Agence...

lundi 12 février 2018

Opep: la hausse de la production aux Etats-Unis "demeur…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois revu à la hausse ses prévisions de l'offre américaine cette...

vendredi 02 février 2018

Washington conforte sa place dans la cour des grands du pétr…

New York: Les Etats-Unis, en dépassant pour la première fois depuis 1970 le cap symbolique des 10 millions de barils de pétrole...

jeudi 01 février 2018

Pétrole: les USA produisent plus de 10 millions de barils pa…

New York: Les Etats-Unis ont pour la première fois depuis 1970 dépassé en novembre le cap symbolique des 10 millions de barils...

mercredi 31 janvier 2018

La production de pétrole du Brésil en hausse de 4% en 2017

Rio de janeiro: La production de pétrole du Brésil a augmenté de 4% en 2017 par rapport à 2016, les gisements pré-salifères...

lundi 29 janvier 2018

La production de pétrole à Fort Hills (Canada) maintenant en…

Paris: La production de pétrole des mines de sables bitumineux de Fort Hills en Alberta (Ouest du Canada) va atteindre dans l'année...

mardi 23 janvier 2018

Pétrole: la Norvège a produit moins que prévu en 2017

Oslo: La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, a produit moins de pétrole que prévu en 2017, selon des chiffres...

vendredi 19 janvier 2018

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite