Menu
A+ A A-

Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le chemin vers l'enfer pour l'Amérique"

Pétrole aux USANew York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le directeur général de JP Morgan, Jamie Dimon, lors d'une audition au Congrès sur une série de sujets.
"Veuillez répondre par un simple oui ou non, votre banque a-t-elle une politique contre le financement de nouveaux produits pétroliers et gaziers, M. Dimon ?". Voici la question que la représentante Rashida Tlaib a posé au directeur général de JP Morgan, après avoir exposé les plans net-zéro qui nécessitent de s'éloigner des combustibles fossiles.

"Absolument pas, et ce serait le chemin de l'enfer pour l'Amérique", a répondu M. Dimon. Il est également allé plus loin en déclarant que le pays devait investir plus et non moins dans le pétrole et le gaz.

"Nous ne comprenons pas bien cette question. Le monde a effectivement besoin de 100 millions de barils de pétrole et de gaz par jour. Et nous en avons besoin pour 10 ans", a déclaré M. Dimon, ajoutant : "Pour y parvenir, nous devons investir correctement dans le complexe pétrolier et gazier. Investir dans le complexe pétrolier et gazier est bon pour la réduction du CO2. Nous avons tous vu, en raison du prix élevé du pétrole et du gaz - en particulier pour le reste du monde - que tout le monde est revenu au charbon."

Les déclarations de Dimon interviennent dans un contexte d'opposition croissante des banques à des règles de décarbonisation de plus en plus strictes, certaines, dont JP Morgan, envisageant de se retirer de la Glasgow Financial Alliance for Net Zero, selon un récent rapport du FT.

La reconsidération de leur participation à l'alliance s'explique par les craintes croissantes d'opportunités de litiges, rongées par les nouvelles exigences liées au climat pour les entreprises qu'elles financent.

"Je suis proche de nous retirer de ces engagements verts mondiaux - je ne vais pas permettre à des tiers de créer des responsabilités juridiques pour nous et nos actionnaires. C'est immoral et irresponsable", a déclaré au FT un cadre supérieur anonyme d'une banque américaine.

"Que se passera-t-il si nous nous trompons, si nous faisons une erreur ou si quelqu'un ment ? Alors la banque peut être poursuivie en justice, c'est un risque inacceptable."



Commenter Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le chemin vers l'enfer pour l'Amérique"


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 08 septembre 2022

    🛢️USA: hausse inattendue des stocks de pétrole, baisse des r…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté brutalement la semaine dernière, selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

    mercredi 17 août 2022

    🛢️USA: forte chute inattendue des stocks de pétrole brut

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut américain, comme celles d'essence, ont fortement chuté la semaine dernière, surprenant...

    vendredi 12 août 2022

    Goldman Sachs prévoit une essence à 5 dollars et un Brent à …

    New York: Le prix de l'essence au détail vient de passer sous la barre des 4 dollars le gallon, selon les données...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite