Menu
A+ A A-

Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le chemin vers l'enfer pour l'Amérique"

Pétrole aux USANew York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le directeur général de JP Morgan, Jamie Dimon, lors d'une audition au Congrès sur une série de sujets.
"Veuillez répondre par un simple oui ou non, votre banque a-t-elle une politique contre le financement de nouveaux produits pétroliers et gaziers, M. Dimon ?". Voici la question que la représentante Rashida Tlaib a posé au directeur général de JP Morgan, après avoir exposé les plans net-zéro qui nécessitent de s'éloigner des combustibles fossiles.

"Absolument pas, et ce serait le chemin de l'enfer pour l'Amérique", a répondu M. Dimon. Il est également allé plus loin en déclarant que le pays devait investir plus et non moins dans le pétrole et le gaz.

"Nous ne comprenons pas bien cette question. Le monde a effectivement besoin de 100 millions de barils de pétrole et de gaz par jour. Et nous en avons besoin pour 10 ans", a déclaré M. Dimon, ajoutant : "Pour y parvenir, nous devons investir correctement dans le complexe pétrolier et gazier. Investir dans le complexe pétrolier et gazier est bon pour la réduction du CO2. Nous avons tous vu, en raison du prix élevé du pétrole et du gaz - en particulier pour le reste du monde - que tout le monde est revenu au charbon."

Les déclarations de Dimon interviennent dans un contexte d'opposition croissante des banques à des règles de décarbonisation de plus en plus strictes, certaines, dont JP Morgan, envisageant de se retirer de la Glasgow Financial Alliance for Net Zero, selon un récent rapport du FT.

La reconsidération de leur participation à l'alliance s'explique par les craintes croissantes d'opportunités de litiges, rongées par les nouvelles exigences liées au climat pour les entreprises qu'elles financent.

"Je suis proche de nous retirer de ces engagements verts mondiaux - je ne vais pas permettre à des tiers de créer des responsabilités juridiques pour nous et nos actionnaires. C'est immoral et irresponsable", a déclaré au FT un cadre supérieur anonyme d'une banque américaine.

"Que se passera-t-il si nous nous trompons, si nous faisons une erreur ou si quelqu'un ment ? Alors la banque peut être poursuivie en justice, c'est un risque inacceptable."



Commenter Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le chemin vers l'enfer pour l'Amérique"



    Communauté prix du baril


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    jeudi 30 mai 2024

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétro…

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des...

    mercredi 29 mai 2024

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Le vendredi 21 juin 2024

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en zone euro, après de forts gains au cours de la semaine alors que les investisseurs surveillent le risque géopolitique au Moyen-Orient.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite