Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense l'escalade russe

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, dans un marché qui ne réagit que faiblement à l'escalade russe dans le conflit ukrainien, mais plus préoccupé par les conséquences sur la demande du resserrement monétaire généralisé.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en novembre, a gagné 0,70%, pour clôturer à 90,46 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également pour échéance en novembre, a lui pris 0,66%, à 83,49 dollars.

Tout comme mercredi, les cours avaient pris de la hauteur plus tôt dans la journée, mais l'élan s'est de nouveau essoufflé.

Alors que la guerre en Ukraine et ses conséquences font la pluie et le beau temps sur les marchés depuis plus de six mois, les dernières déclarations de Vladimir Poutine sur le sujet, mercredi, ont eu un effet modéré sur les opérateurs.

Le président russe a annoncé la mobilisation "partielle" de quelque 300.000 réservistes et brandi la menace d'un recours à l'arme nucléaire pour "protéger la Russie", au lendemain de la convocation d'un "référendum" d'annexion par les autorités installées par Moscou dans quatre régions d'Ukraine.

"Est-ce que les choses vont changer à court terme en ce qui concerne la Russie ? Pas vraiment", a fait valoir Phil Flynn, de Price Futures Group, pour justifier le peu d'impact de ces derniers développements.

"Ils vont continuer à exporter du pétrole, et la Chine et l'Inde vont continuer à le leur acheter", a poursuivi l'analyste.


"A court terme", selon lui, "le marché est davantage concentré sur la Réserve fédérale, qui pourrait nous pousser vers une récession".

La banque centrale américaine (Fed) a relevé mercredi son taux directeur de 0,75 point de pourcentage et signalé qu'il pourrait approcher 5%, alors que les investisseurs voyaient 4,50% comme un plafond.

Soumis à des vents contraires, entre les contraintes sur l'offre et la crainte d'un affaissement de la demande, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. évolue entre 82 et 88 dollars depuis dix jours, rencontrant des résistances à ces deux niveaux.

C'est "le calme avant la tempête", prévient néanmoins Phil Flynn, pour qui les fondamentaux demeurent orientés à la hausse.

Un diagnostic partagé par les analystes de JPMorgan, qui voient le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. tutoyer de nouveau les 100 dollars d'ici à la fin de l'année.

Ils citent notamment l'entrée en vigueur programmée de l'embargo européen sur le pétrole russe, début décembre, la fin des ponctions dans les réserves stratégiques américaines et la faible probabilité d'une résurrection de l'accord sur le nucléaire iranien.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense l'escalade russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite