Menu
A+ A A-

La Russie affirme qu'un embargo sur l'énergie pourrait faire grimper le prix du baril au-dessus de 300 dollars

Petrole RusseMoscou: Alors que les États-Unis vont voter dès mardi sur une proposition visant à rompre les relations commerciales avec la Russie et la Biélorussie, notamment en suspendant les importations de pétrole malgré les objections répétées de l'Allemagne, qui a déclaré qu'un effondrement de l'approvisionnement menaçait la "cohésion sociale".
Le vice-premier ministre russe, M. Novak, a déclaré qu'une interdiction du pétrole russe aurait des conséquences catastrophiques pour le marché mondial, selon Interfax, et a prévenu que l'Europe poussait la Russie à décréter un embargo sur les livraisons de gaz par le Nord Stream 1, qui est actuellement rempli au maximum de sa capacité, bien que Moscou n'ait pas encore pris cette décision.

Avertissant que "personne ne bénéficierait d'un embargo sur les livraisons de gaz par Nord Stream 1", M. Novak a déclaré que le remplacement des livraisons de pétrole russe en Europe prendrait plus d'un an.

Il a également averti qu'un embargo mondial sur le pétrole russe pourrait faire grimper les prix au-delà de 300 dollars le baril, bien qu'il ait déclaré que la Russie sait où elle réacheminerait le pétrole si l'Europe et les États-Unis le refusent.

En ce qui concerne une éventuelle interdiction du pétrole russe, l'équipe des matières premières de Goldman Sachs a écrit cette nuit que la dépendance de l'Europe à l'égard des importations de pétrole russe, qui s'élèvent à environ 4,3 mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. dont 0,8 mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. proviennent d'oléoducs, suggère qu'une telle réponse coordonnée prendra probablement du temps, ce qui laisse la possibilité d'une interdiction américaine à court terme.

Bien que l'annonce de nouvelles sanctions américaines potentielles soit susceptible de soutenir les prix, une telle mesure aurait probablement des répercussions négligeables sur les marchés mondiaux du brut et des produits. Les États-Unis n'importent actuellement qu'un peu plus de 400 kb/j (1 000 barils par jour = 1 kb/j) de Russie (moyenne décembre-février), ce qui représente déjà une baisse par rapport au pic de 770 kb/j atteint en mai-juin 2021. En tant que tels, des volumes aussi faibles sont tout à fait à la portée du marché pour réorienter les flux et Goldman s'attend donc à un impact global minime sur les fondamentaux du brut.

Il est néanmoins probable que ces déclarations continueront à réduire fortement les exportations russes de pétrole par voie maritime, en raison de la menace de sanctions supplémentaires ou d'une censure publique. À titre d'exemple, le seul achat d'une cargaison vendredi a été immédiatement suivi d'une réprobation publique, ce qui a fortement dissuadé les Occidentaux de procéder à d'autres acquisitions, sans qu'aucun signe d'achat chinois n'ait été observé jusqu'à présent.

Ceci, conclut Goldman Sachs, "laisse le risque à notre prévision de pétrole à court terme de 115 $/b clairement orienté fortement à la hausse".

(c) ZeoHedge

Commenter La Russie affirme qu'un embargo sur l'énergie pourrait faire grimper le prix du baril au-dessus de 300 dollars


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 21 janvier 2023

    Les plafonds de prix sur les produits pétroliers raffinés ru…

    Moscou: La secrétaire au Trésor Janet Yellen a déclaré que les pays occidentaux cherchent à mettre en place des plafonds de prix...

    vendredi 13 janvier 2023

    Le pétrole russe en roubles atteint son plus bas niveau depu…

    Moscou: Le prix en roubles du pétrole phare de l'Oural russe a atteint son plus bas niveau depuis novembre 2020, montrent les...

    mercredi 28 décembre 2022

    Pétrole russe : l'interdiction de vente n'aura pas de "…

    Berlin: L'interdiction par Moscou de vendre le pétrole russe à compter du 1er février aux pays étrangers plafonnant son prix n'aura pas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite