Menu
A+ A A-

Le Mexique reprendra en décembre la vente des blocs pétroliers (président)

prix du petrole mexicoMexico: Le président-élu mexicain Andrés Manuel López Obrador, a annoncé que les ventes aux enchères reprendraient en décembre pour l'attribution de licences pour l'exploitation des blocs pétroliers.
L'appel d'offres aura lieu après son accession au pouvoir.

Andres Manuel Lopez Obrador, à la tête d'une coalition de gauche qui a remporté haut la main en juillet les élections générales, ne prendra ses fonctions de président que le 1er décembre.

"Un appel d'offres pour l'attribution de licences d'exploitation est en cours de préparation (...) et sera lancé dès les premiers jours de décembre", a déclaré jeudi López Obrador lors d'une conférence de presse, sans donner plus de détails.

L'annonce a été faite après que les autorités de régulation du secteur, la commission nationale d'hydrocrabures (CNH), eurent décidé en juillet le report à début 2019 de trois appels d'offres prévus cette année.

La Commission avait alors précisé que ce délai lui permettrait "de se concerter avec les nouveaux responsables pour examiner le processus de ventes aux enchères et les termes des contrats".

Elle avait également expliqué que sa décision avait pour but de permettre la participation d'un plus grand nombre d'entreprises, étant donné que plusieurs groupes intéressés par la vente ont demandé de disposer de plus de temps pour présenter des dossiers.

Le président-élu a affirmé que son gouvernement allait oeuvrer pour augmenter rapidement la production pétrolière mexicaine. "Nous sommes déjà en train de préparer un plan de sauvetage de l'industrie pétrolière", a-t-il dit.

Selon un calendrier initial, 37 gisements de pétrole devaient être mis aux enchères le 27 septembre dans les Etats de Tamaulipas et Veracruz, en plus de nouveaux blocs de pétrole de shiste non conventionnel.

En outre, il était prévu de trouver des partenaires pour l'entreprise publique Pemex dans des gisements situés dans les Etats de Tabasco, Veracruz et Chiapas.

Les appels d'offres pour l'attribution de licences d'exploration et de production de blocs pétroliers ont été lancés en 2013 par le président sortant Enrique Peña Nieto, dans le cadre d'une réforme du secteur énergétique qui mettait fin à 70 ans de monopole d'Etat.

Depuis, plus d'une centaine de contrats ont été signés que le président-élu a promis de vérifier pour s'assurer que les procédures n'étaient pas entachées de faits de corruption.


(c) AFP

Commenter Le Mexique reprendra en décembre la vente des blocs pétroliers (président)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2019 à 21:37

    Le pétrole se redresse après sa pire séance de l'année

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, se redressant après avoir subi la veille leur pire séance...

    vendredi 24 mai 2019 à 12:12

    Le pétrole rebondit sans effacer le plongeon de la veille

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché reprenant son souffle après avoir subi les plus fortes...

    vendredi 24 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole se reprend un peu en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, au lendemain de la pire séance de l'année, mais...

    jeudi 23 mai 2019 à 21:34

    Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire s…

    Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole new-yorkais a clôturé jeudi sa pire séance de l'année sur un plongeon de...

    jeudi 23 mai 2019 à 17:39

    Plus forte baisse de 2019 pour le pétrole sur fond de tensio…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 16:56

    Le pétrole perd plus de 4%, les tensions commerciales s'accr…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 12:13

    Le pétrole souffre de la hausse des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les réserves américaines ont augmenté la semaine dernière et...

    mercredi 22 mai 2019 à 21:53

    Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mercredi dans le sillage d'un bond des stocks de brut et de produits...

    mercredi 22 mai 2019 à 17:26

    Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis

    New York: Les stocks de pétrole brut et ceux des produits raffinés ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 23 mai 2019 Le prix du pétrole WTI, référence américaine, baissait fortement et est passé sous les 60 dollars le baril jeudi, à son plus bas depuis plus d'un mois et demi, plombé par les tensions commerciales et la hausse des réserves des Etats-Unis.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite