Menu
A+ A A-

Sanctions contre Pyongyang: pression de l'ONU sur l'industrie pétrolière

prix du petrole nations unies (etatsNations unies (Etats-Unis): Le groupe d'experts de l'ONU chargés des sanctions contre la Corée du Nord a demandé à l'industrie pétrolière quelles mesures ont été prises pour empêcher des livraisons illégales à Pyongyang, a indiqué mardi à l'AFP son chef, Hugh Griffiths.
Dans des lettres envoyées en mai à des compagnies pétrolières, de raffinage et à des négociants en matières premières, "nous demandons des informations sur les mesures décidées pour limiter le risque de livraisons de pétrole à la Corée du Nord par inadvertance, volontairement ou involontairement", a-t-il expliqué, sans les identifier.

En décembre, le Conseil de sécurité avait adopté une troisième série de sanctions pour l'année 2017 contre Pyongyang, réduisant fortement ses possibilités d'approvisionnement en pétrole en représailles à la poursuite de ses programmes d'armements balistique et nucléaire.

Selon Hugh Griffiths, des cargaisons de pétrole interdites par l'ONU continuent d'être livrées aux Nord-Coréens. "Les transferts de cargaisons en mer de navire à navire se poursuivent", a-t-il dit.

En mars, l'ONU avait établi une liste noire de 27 navires, de 21 compagnies et incluant un homme d'affaires ayant commercé de manière illégale avec la Corée du Nord sur différentes productions, notamment du pétrole et du charbon. Dans le dossier nord-coréen, l'ONU est allée jusqu'à interdire de ports dans le monde entier des navires coupables d'infraction, une mesure sans précédent dans les annales des Nations unies.

Pour contrecarrer d'éventuels dispositifs de surveillance, de multiples actes de dissimulation sont à la disposition des trafiquants, du changement de pavillon à la déconnexion des systèmes d'identification par satellites des navires.

Afin de respecter les sanctions internationales, l'industrie pétrolière pourrait par exemple inclure dans ses contrats l'obligation de laisser branchés en permanence les systèmes d'identification automatique (SIA) des navires, a précisé M. Griffiths.

La pression onusienne sur les compagnies pétrolières survient parallèlement à la préparation d'un sommet en juin à Singapour entre les dirigeants américain et nord-coréen, censé conduire à un règlement pacifique de la crise nord-coréenne.

Aux Nations unies, les États-Unis défendent un maintien strict des sanctions internationales contre la Corée du Nord tant que des actes concrets n'ont pas été obtenus de Pyongyang concernant ses programmes d'armement.

Parmi les mesures adoptées en 2017 figure l'obligation pour tout Etat membre de l'ONU de renvoyer avant décembre 2019 dans leur pays les expatriés nord-coréens, sources d'importants revenus pour le régime.

Le prochain rapport du groupe d'experts de l'ONU sur l'application des sanctions imposées à Pyongyang est attendu en août.


(c) AFP

Commenter Sanctions contre Pyongyang: pression de l'ONU sur l'industrie pétrolière


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 16 septembre 2020

    Les réserves américaines de brut repartent à la baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé la semaine dernière, après une hausse inattendue la semaine précédente...

    jeudi 10 septembre 2020

    USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves américaines de pétrole brut sont reparties à la hausse début septembre, à la surprise des analystes, avec une...

    mercredi 02 septembre 2020

    USA: les stocks de pétrole brut au plus bas depuis avril

    New York: Les réserves américaines de pétrole brut ont baissé pour la sixième semaine de suite, touchant leur niveau le plus bas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    vendredi 18 septembre 2020 à 11:58

    Le pétrole poursuit sur la lancée après l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur progression vendredi, après trois séances consécutives de hausse et au lendemain de la réunion mensuelle...

    jeudi 17 septembre 2020 à 21:58

    Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de …

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt...

    jeudi 17 septembre 2020 à 20:28

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020 à 17:50

    Le pétrole hésite puis grimpe après le début de la réunion m…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en fin de séance européenne, après une poussée déjà notable la veille, les...

    jeudi 17 septembre 2020 à 16:11

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    jeudi 17 septembre 2020 à 13:43

    Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord...

    jeudi 17 septembre 2020 à 11:55

    Le pétrole temporise avant la réunion mensuelle de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, après une hausse notable la veille, les investisseurs se tournant désormais vers...

    mercredi 16 septembre 2020 à 21:53

    Le pétrole progresse après la baisse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi, confirmant la tendance de la veille, aidés par une baisse inattendue des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite