Menu
A+ A A-

Sanctions contre Pyongyang: pression de l'ONU sur l'industrie pétrolière

prix du petrole nations unies (etatsNations unies (Etats-Unis): Le groupe d'experts de l'ONU chargés des sanctions contre la Corée du Nord a demandé à l'industrie pétrolière quelles mesures ont été prises pour empêcher des livraisons illégales à Pyongyang, a indiqué mardi à l'AFP son chef, Hugh Griffiths.
Dans des lettres envoyées en mai à des compagnies pétrolières, de raffinage et à des négociants en matières premières, "nous demandons des informations sur les mesures décidées pour limiter le risque de livraisons de pétrole à la Corée du Nord par inadvertance, volontairement ou involontairement", a-t-il expliqué, sans les identifier.

En décembre, le Conseil de sécurité avait adopté une troisième série de sanctions pour l'année 2017 contre Pyongyang, réduisant fortement ses possibilités d'approvisionnement en pétrole en représailles à la poursuite de ses programmes d'armements balistique et nucléaire.

Selon Hugh Griffiths, des cargaisons de pétrole interdites par l'ONU continuent d'être livrées aux Nord-Coréens. "Les transferts de cargaisons en mer de navire à navire se poursuivent", a-t-il dit.

En mars, l'ONU avait établi une liste noire de 27 navires, de 21 compagnies et incluant un homme d'affaires ayant commercé de manière illégale avec la Corée du Nord sur différentes productions, notamment du pétrole et du charbon. Dans le dossier nord-coréen, l'ONU est allée jusqu'à interdire de ports dans le monde entier des navires coupables d'infraction, une mesure sans précédent dans les annales des Nations unies.

Pour contrecarrer d'éventuels dispositifs de surveillance, de multiples actes de dissimulation sont à la disposition des trafiquants, du changement de pavillon à la déconnexion des systèmes d'identification par satellites des navires.

Afin de respecter les sanctions internationales, l'industrie pétrolière pourrait par exemple inclure dans ses contrats l'obligation de laisser branchés en permanence les systèmes d'identification automatique (SIA) des navires, a précisé M. Griffiths.

La pression onusienne sur les compagnies pétrolières survient parallèlement à la préparation d'un sommet en juin à Singapour entre les dirigeants américain et nord-coréen, censé conduire à un règlement pacifique de la crise nord-coréenne.

Aux Nations unies, les États-Unis défendent un maintien strict des sanctions internationales contre la Corée du Nord tant que des actes concrets n'ont pas été obtenus de Pyongyang concernant ses programmes d'armement.

Parmi les mesures adoptées en 2017 figure l'obligation pour tout Etat membre de l'ONU de renvoyer avant décembre 2019 dans leur pays les expatriés nord-coréens, sources d'importants revenus pour le régime.

Le prochain rapport du groupe d'experts de l'ONU sur l'application des sanctions imposées à Pyongyang est attendu en août.


(c) AFP

Commenter Sanctions contre Pyongyang: pression de l'ONU sur l'industrie pétrolière


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    lundi 10 décembre 2018

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    vendredi 07 décembre 2018

    Etape symbolique, les Etats-Unis exportent plus de pétrole q…

    New York: Les Etats-Unis ont, pour la première fois depuis plusieurs décennies, exporté la semaine dernière plus de produits pétroliers qu'ils n'en...

    jeudi 06 décembre 2018

    Pétrole: Washington "pas en position" de dicter sa…

    Vienne: Les Etats-Unis ne sont "pas en position" de dicter sa conduite à l'Opep, a estimé jeudi le ministre saoudien de l'Energie...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 décembre 2018 à 16:09

    Le pétrole se reprend après une journée noire

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens sans pour autant récupérer ses lourdes pertes de la veille, provoquées...

    mercredi 19 décembre 2018 à 12:16

    Le pétrole se stabilise après sa chute de la veille

    Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une journée noire alimentée par les craintes de...

    mercredi 19 décembre 2018 à 10:09

    Norvège: la production de pétrole en légère hausse en novemb…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a légèrement augmenté en novembre mais moins qu'attendu, selon...

    mercredi 19 décembre 2018 à 03:23

    Le pétrole peine à rebondir en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole peinaient à rebondir mercredi en Asie après avoir plongé à des niveaux plus vus depuis plus d'un...

    mardi 18 décembre 2018 à 23:19

    Face à la crise économique, l'Equateur augmente le prix de l…

    Quito: L'Equateur va augmenter le prix de l'essence et supprimer 25.000 postes vacants dans la fonction publique pour faire face à la...

    mardi 18 décembre 2018 à 21:03

    Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mo…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont dégringolé mardi à New York comme à Londres, continuant à plonger alors que la...

    mardi 18 décembre 2018 à 20:09

    Canada: aide fédérale de 1,2 milliard de dollars à l'industr…

    Ottawa: Le gouvernement du Canada a annoncé mardi un plan d'aide de 1,2 milliard de dollars américains à l'industrie pétrolière et gazière...

    mardi 18 décembre 2018 à 19:39

    Face à la crainte d'une offre trop abondante, le pétrole per…

    New York: Les cours du pétrole plongeaient de 5% à New York mardi, plombés par la crainte de voir la production d'or...

    mardi 18 décembre 2018 à 17:29

    L'Assemblée nationale valide le gel des taxes sur les carbur…

    Paris: L'Assemblée nationale a validé mardi le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, qu'avait déjà voté le Sénat dans le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite