Menu
A+ A A-

Pétrole kurde: la Turquie propose des discussions tripartites Erbil-Ankara-Bagdad

prix-du-petrole erbil (irak)erbil (irak): Le ministre turc de l'Energie, Taner Yildiz, a proposé lundi la tenue de discussions tripartites avec le gouvernement irakien et celui de la région autonome du Kurdistan pour résoudre le conflit autour des exportations de pétrole kurde.
Cette proposition intervient sur fond de multiples tensions entre Bagdad et le Kurdistan irakien, allant de questions territoriales à celle de la vente de pétrole à l'international, que Bagdad veut contrôler.

Il vaut mieux tenir des discussions tripartites entre le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki et (son homologue kurde) Nechviran Barzani, en présence de la partie turque, a déclaré M. Yildiz lors d'une conférence de presse sur le pétrole et le gaz à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien.

Que la réunion ait lieu à Bagdad, Erbil ou Ankara n'a que peu d'importance, a-t-il dit, ajoutant: je pense que cette réunion sera importante, et que nous en sortirons avec de bons résultats.

Le 15 novembre, M. Yildiz avait déjà proposé d'effectuer une médiation entre Bagdad et les Kurdes d'Irak au sujet du pétrole.

Le gouvernement régional kurde traite directement avec les compagnies pétrolières et considère que le pétrole et le gaz produits dans cette région sont la propriété du Kurdistan irakien, alors que le gouvernement central lui conteste ce droit et estime que l'énergie produite dans toutes les régions d'Irak appartient au pays tout entier.

Lors d'une visite le 26 novembre en Turquie, M. Barzani a déclaré que les premières livraisons de pétrole du Kurdistan à la Turquie pourraient avoir lieu avant Noël, déclenchant la fureur de Bagdad.

Evoquant la construction --en cours depuis quelques mois-- d'un oléoduc de 50 km vers la Turquie, M. Barzani a affirmé que cette étape n'était dangereuse pour personne, mais que les Kurdes n'étaient pas prêts à abandonner l'idée d'exporter du pétrole.

Dimanche, le vice-Premier ministre irakien en charge de l'Energie, Hussein Chahristani, avait souligné que Bagdad était prêt à combler les besoins énergétiques turcs, mais que toutes les ventes de pétrole devaient passer par le SOMO, l'organisme gouvernemental chargé de la commercialisation du pétrole.

Toute quantité de pétrole exportée d'une quelconque région d'Irak doit être mesurée par le ministère du Pétrole, et le prix défini (par le SOMO), avait-il martelé.

Les revenus doivent être mis à contribution pour la croissance irakienne, et distribué selon les termes du budget fédéral chaque année, avait-il ajouté.






Commenter Pétrole kurde: la Turquie propose des discussions tripartites Erbil-Ankara-Bagdad


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    jeudi 25 avril 2019

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2019 à 21:41

    Le pétrole porté par l'espoir d'avancées dans les négociatio…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, profitant en fin de séance d'informations de presse sur la...

    mardi 23 juillet 2019 à 15:27

    Les prix du pétrole en baisse sur fond de tensions commercia…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après avoir été stables une bonne partie de la journée...

    mardi 23 juillet 2019 à 12:23

    Le pétrole se stabilise malgré les tensions avec l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi matin, alors que les tensions dans le détroit d'Ormuz restaient élevées.

    lundi 22 juillet 2019 à 21:14

    La montée des tensions dans le Golfe persique fait grimper l…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par la montée des tensions dans le détroit d'Ormuz...

    lundi 22 juillet 2019 à 16:06

    Perspectives en berne pour les cours du pétrole

    Londres: Le sentiment s'est brutalement détérioré ces derniers jours sur le marché pétrolier, où fonds spéculatifs, producteurs et traders adoptent une position...

    lundi 22 juillet 2019 à 14:44

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté dans leur globalité la semaine dernière, avec une hausse plus marquée pour le...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:06

    Le pétrole grimpe après l'accroissement des tensions avec l…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient lundi, aidés par les tensions avec l'Iran, dans un marché qui reste cependant prudent du fait...

    dimanche 21 juillet 2019 à 18:16

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite