Menu
A+ A A-

Pétrole kurde: la Turquie propose des discussions tripartites Erbil-Ankara-Bagdad

prix-du-petrole erbil (irak)erbil (irak): Le ministre turc de l'Energie, Taner Yildiz, a proposé lundi la tenue de discussions tripartites avec le gouvernement irakien et celui de la région autonome du Kurdistan pour résoudre le conflit autour des exportations de pétrole kurde.
Cette proposition intervient sur fond de multiples tensions entre Bagdad et le Kurdistan irakien, allant de questions territoriales à celle de la vente de pétrole à l'international, que Bagdad veut contrôler.

Il vaut mieux tenir des discussions tripartites entre le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki et (son homologue kurde) Nechviran Barzani, en présence de la partie turque, a déclaré M. Yildiz lors d'une conférence de presse sur le pétrole et le gaz à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien.

Que la réunion ait lieu à Bagdad, Erbil ou Ankara n'a que peu d'importance, a-t-il dit, ajoutant: je pense que cette réunion sera importante, et que nous en sortirons avec de bons résultats.

Le 15 novembre, M. Yildiz avait déjà proposé d'effectuer une médiation entre Bagdad et les Kurdes d'Irak au sujet du pétrole.

Le gouvernement régional kurde traite directement avec les compagnies pétrolières et considère que le pétrole et le gaz produits dans cette région sont la propriété du Kurdistan irakien, alors que le gouvernement central lui conteste ce droit et estime que l'énergie produite dans toutes les régions d'Irak appartient au pays tout entier.

Lors d'une visite le 26 novembre en Turquie, M. Barzani a déclaré que les premières livraisons de pétrole du Kurdistan à la Turquie pourraient avoir lieu avant Noël, déclenchant la fureur de Bagdad.

Evoquant la construction --en cours depuis quelques mois-- d'un oléoduc de 50 km vers la Turquie, M. Barzani a affirmé que cette étape n'était dangereuse pour personne, mais que les Kurdes n'étaient pas prêts à abandonner l'idée d'exporter du pétrole.

Dimanche, le vice-Premier ministre irakien en charge de l'Energie, Hussein Chahristani, avait souligné que Bagdad était prêt à combler les besoins énergétiques turcs, mais que toutes les ventes de pétrole devaient passer par le SOMO, l'organisme gouvernemental chargé de la commercialisation du pétrole.

Toute quantité de pétrole exportée d'une quelconque région d'Irak doit être mesurée par le ministère du Pétrole, et le prix défini (par le SOMO), avait-il martelé.

Les revenus doivent être mis à contribution pour la croissance irakienne, et distribué selon les termes du budget fédéral chaque année, avait-il ajouté.






Commenter Pétrole kurde: la Turquie propose des discussions tripartites Erbil-Ankara-Bagdad


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mercredi 01 juillet 2020

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    jeudi 02 avril 2020

    Son pétrole au plus bas, l'Irak voit la disette arriver

    Bagdad: Au niveau mondial, le pétrole connaît le pire plongeon trimestriel de son histoire et l'Irak, deuxième producteur d'or noir au monde...

    mercredi 08 janvier 2020

    Pas de perturbations dans les installations pétrolières irak…

    OPEP: La production irakienne de pétrole n'a subi aucune perturbation, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'Opep après les frappes de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 06 juillet 2020 à 21:23

    Le pétrole commence la semaine sans grand changement

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé près de l'équilibre lundi, entre la maîtrise de l'offre des membres de l'Organisation...

    lundi 06 juillet 2020 à 14:30

    ⛽️ Les prix des carburants initient une faible baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en légère baisse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Pour sa...

    lundi 06 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole commence la semaine en petite hausse

    Londres: Les prix du pétrole entamaient la semaine en légère hausse lundi, portés par la maîtrise de l'offre des membres de l'Opep+...

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite