Menu
A+ A A-

Le brut en baisse à New York après l'accord sur la Syrie

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole new-yorkais reculaient fortement à l'ouverture lundi, les tensions au Moyen-Orient s'étant apaisées à la suite de l'accord américano-russe sur la Syrie conclu samedi, qui prévoit la destruction de l'arsenal chimique syrien d'ici un an.

Vers 13H00 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, se dépréciait de 2,00 USD sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 106,21 USD.

"Le pétrole est en baisse en réaction à l'accord américano-russe ce week-end, qui met les prix sous forte pression", note Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

"La semaine dernière a vu la plus forte baisse depuis le mois de juillet, et le WTI continue sur cette lancée aujourd'hui", note-t-il.

En raison des menaces de frappes militaires en Syrie contre le régime de Bachar la-Assad, le pétrole avait atteint un plus haut en deux ans, dépassant les 110 USD, avant de se replier la semaine dernière à mesure qu'avançaient les protagonistes liés au conflit sur la voie diplomatique.

Au bout de trois jours de négociations à Genève, en Suisse, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe, Sergueï Lavrov -dont les pays soutiennent des parties différentes au conflit- sont tombés d'accord sur un cadre prévoyant la destruction de l'arsenal chimique syrien d'ici mi-2014.

Cet accord, auquel le régime de Bachar al-Assad a promis de se conformer, a éloigné une menace immédiate de frappes envisagées par Washington et ses alliés pour "punir" le régime Assad, accusé d'avoir mené une attaque à l'arme chimique le 21 août près de Damas qui a fait des centaines de morts.

Le pétrole continuait ainsi sa baisse malgré l'affaiblissement parallèle du dollar, notait aussi Robert Yawger. Un dollar plus faible, rendant le baril moins coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises, a tendance à en faire monter le prix.

Le pétrole ne réagissait ainsi pas vraiment au retrait surprise de la candidature de Larry Summers à la présidence de la banque centrale américaine (Fed) ce week-end (raison de l'affaiblissement du dollar), souligne Phil Flynn de Price Futures Group.

Les marchés déduisaient en effet de ce retrait la prolongation des mesures de soutien à l'économie de la Fed (85 mrd USD par mois), au moins en grande partie, et celles-ci ont tendance à favoriser les actifs risqués comme les matières premières.

"Le prime de risque est partie (...), la perspective d'une troisième guerre mondiale s'est éloignée, au moins pour l'instant, et la menace posée par des ouragans s'est aussi dissipée", résume Phil Flynn, rendant compte d'une chute des tensions sur l'offre.

afp/jh



(AWP / 16.09.2013 16h10)


Commenter Le brut en baisse à New York après l'accord sur la Syrie



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    dimanche 10 mai 2020

    Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

    Damas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le...

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite