Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, s'interrogeant sur l'Arabie saoudite

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi à New York, dans un marché s'interrogeant sur les intentions de l'Arabie saoudite, premier producteur et premier exportateur de brut mondial, qui pourrait agir pour enrayer une hausse des cours.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 1,59 dollar, à 93,70 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le rebond des prix est contrarié par des informations de presse selon lesquelles l'Arabie saoudite projette de faire tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir le prix du brut autour de 100 dollars sur le marché", ont indiqué les analystes de Commerzbank, pour qui ce prix est "justifié" au vu de l'offre et de la demande.

"L'Arabie saoudite et le Koweit ont engagé un mouvement de hausse de leur production pour approvisionner le marché" afin de contrebalancer d'éventuelles pertes de l'offre, en provenance de l'Iran, a renchéri Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Déjà premier exportateur mondial, l'Arabie saoudite est devenue en mars le premier producteur de pétrole de la planète en portant sa production à 9,923 millions de barils par jour (mbj), devançant la production russe, qui est de 9,920 mbj.

En outre, peu avant la publication des chiffres des stocks par le département américain de l'Energie (DoE), les courtiers s'attendent à "une hausse des réserves", a ajouté M. Lipow.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état mercredi d'une hausse de 500.000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 14 septembre. Ces stocks avaient atteint en juillet leur plus haut niveau en 22 ans.

Les stocks d'essence sont attendus en hausse de 700.000 barils, et ceux de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) en hausse de 1,1 million de barils.

Pourtant, "les risques géopolitiques et l'humeur des marchés financiers semblent aller à l'encontre de toute baisse des prix", ont noté les analystes de Commerzbank, se référant à la vague de protestations anti-américaines secouant le monde arabo-musulman et aux mesures de relance annoncées dernièrement par les banques centrales pour stimuler l'économie mondiale.

Enfin, le marché s'interrogeait toujours sur les raisons du plongeon jugé "mystérieux" des prix du brut à New York et à Londres lundi. Les autorités de régulation américaine et britannique ont ouvert mardi une enquête sur ce mouvement, pointant un possible dérèglement de courtage à haute fréquence (ordinateurs générant de façon autonome des ordres au millionième de seconde).

sm



(AWP / 19.09.2012 15h53)



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, s'interrogeant sur l'Arabie saoudite

Le pétrole en Arabie Saoudite


mercredi 14 février 2018

Pétrole: l'Arabie cherche à réduire ses stocks

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son intention de réduire la production et les exportations de pétrole le mois prochain afin de...

lundi 22 janvier 2018

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

vendredi 05 janvier 2018

Pétrole: Ryad modifie le statut d'Aramco en vue de son intro…

Ryad: L'Arabie saoudite a modifié le statut du géant pétrolier public Saudi Aramco, devenu une société par actions en vue de son...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite