Menu
A+ A A-

Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord

prix du petroleLondres: Le gouvernement britannique a annoncé mercredi vouloir autoriser de nouveaux forages pétroliers et gaziers en mer du Nord, ce qui passe mal auprès des ONG à quelques mois de l'organisation par le Royaume-Uni de la COP26.
Cette annonce intervient dans le cadre d'un accord dévoilé mercredi avec le secteur des hydrocarbures sur la transition énergétique en mer du Nord, qui promet de n'autoriser que des projets d'exploration qui seraient compatibles avec l'objectif du pays d'être neutre en carbone d'ici 2050.

Les hydrocarbures en mer du Nord britannique restent stratégiques pour le Royaume-Uni, puisqu'ils sont sources de rentrées fiscales importantes, contribuent à répondre à ses besoins énergétiques et sont un gros pourvoyeur d'emplois.

Le gouvernement entend toutefois fortement réduire l'empreinte carbone du secteur de l'énergie en mer du Nord, tout en protégéant 40'000 emplois. L'extraction de pétrole et de gaz dans la région est responsable de 3,5% des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni.

L'objectif de l'accord annoncé mercredi est que le secteur réduise de 50% ses émissions d'ici 2030, grâce à des investissements de l'industrie et des pouvoirs publics de 16 milliards de livres.

Cette baisse de la pollution sera obtenue en alimentant les plateformes pétrolières et gazières grâce à des énergies renouvelables, par des projets de captage et stockage du CO2 ou encore par la production d'hydrogène.

Le gouvernement va par ailleurs arrêter de soutenir financièrement des projets à l'étranger d'énergies fossiles à partir du 31 mars. La France, à titre de comparaison, va mettre fin en 2025 aux garanties de financement des exportations pour les projets d'exploitation pétrolière, et 2035 pour le gaz.


"Nous envoyons un message clair au monde selon lequel le Royaume-Uni va devenir une nation avec une énergie propre", déclare Kwasi Kwarteng, ministre des Entreprises.

Mais les mouvements de défense de l'environnement n'étaient pas convaincus.

Pour Mel Evans, de l'ONG Greenpeace, refuser de renoncer aux nouveaux permis pétroliers et gaziers "est un échec total quand il s'agit d'être un exemple sur le climat l'année de la COP26", la conférence sur le climat organisée en novembre à Glasgow.

Jonathan Marshall, un responsables du groupe de réflexion Energy and Climate Intelligence Unit (ECIU) estime que l'absence de date pour l'arrêt de l'extraction en mer du Nord est "un oubli flagrant".

Premier producteur d'or noir de l'Union européenne depuis le Brexit, le Danemark avait lui annoncé en décembre dernier qu'il allait cesser l'exploitation du pétrole et du gaz en mer du Nord en 2050.


(c) Afp

Commenter Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    vendredi 30 juillet 2021 à 10:05

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite