Menu
A+ A A-

Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord

prix du petroleLondres: Le gouvernement britannique a annoncé mercredi vouloir autoriser de nouveaux forages pétroliers et gaziers en mer du Nord, ce qui passe mal auprès des ONG à quelques mois de l'organisation par le Royaume-Uni de la COP26.
Cette annonce intervient dans le cadre d'un accord dévoilé mercredi avec le secteur des hydrocarbures sur la transition énergétique en mer du Nord, qui promet de n'autoriser que des projets d'exploration qui seraient compatibles avec l'objectif du pays d'être neutre en carbone d'ici 2050.

Les hydrocarbures en mer du Nord britannique restent stratégiques pour le Royaume-Uni, puisqu'ils sont sources de rentrées fiscales importantes, contribuent à répondre à ses besoins énergétiques et sont un gros pourvoyeur d'emplois.

Le gouvernement entend toutefois fortement réduire l'empreinte carbone du secteur de l'énergie en mer du Nord, tout en protégéant 40'000 emplois. L'extraction de pétrole et de gaz dans la région est responsable de 3,5% des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni.

L'objectif de l'accord annoncé mercredi est que le secteur réduise de 50% ses émissions d'ici 2030, grâce à des investissements de l'industrie et des pouvoirs publics de 16 milliards de livres.

Cette baisse de la pollution sera obtenue en alimentant les plateformes pétrolières et gazières grâce à des énergies renouvelables, par des projets de captage et stockage du CO2 ou encore par la production d'hydrogène.

Le gouvernement va par ailleurs arrêter de soutenir financièrement des projets à l'étranger d'énergies fossiles à partir du 31 mars. La France, à titre de comparaison, va mettre fin en 2025 aux garanties de financement des exportations pour les projets d'exploitation pétrolière, et 2035 pour le gaz.


"Nous envoyons un message clair au monde selon lequel le Royaume-Uni va devenir une nation avec une énergie propre", déclare Kwasi Kwarteng, ministre des Entreprises.

Mais les mouvements de défense de l'environnement n'étaient pas convaincus.

Pour Mel Evans, de l'ONG Greenpeace, refuser de renoncer aux nouveaux permis pétroliers et gaziers "est un échec total quand il s'agit d'être un exemple sur le climat l'année de la COP26", la conférence sur le climat organisée en novembre à Glasgow.

Jonathan Marshall, un responsables du groupe de réflexion Energy and Climate Intelligence Unit (ECIU) estime que l'absence de date pour l'arrêt de l'extraction en mer du Nord est "un oubli flagrant".

Premier producteur d'or noir de l'Union européenne depuis le Brexit, le Danemark avait lui annoncé en décembre dernier qu'il allait cesser l'exploitation du pétrole et du gaz en mer du Nord en 2050.


(c) Afp

Commenter Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite