Menu
A+ A A-

Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord

prix du petroleLondres: Le gouvernement britannique a annoncé mercredi vouloir autoriser de nouveaux forages pétroliers et gaziers en mer du Nord, ce qui passe mal auprès des ONG à quelques mois de l'organisation par le Royaume-Uni de la COP26.
Cette annonce intervient dans le cadre d'un accord dévoilé mercredi avec le secteur des hydrocarbures sur la transition énergétique en mer du Nord, qui promet de n'autoriser que des projets d'exploration qui seraient compatibles avec l'objectif du pays d'être neutre en carbone d'ici 2050.

Les hydrocarbures en mer du Nord britannique restent stratégiques pour le Royaume-Uni, puisqu'ils sont sources de rentrées fiscales importantes, contribuent à répondre à ses besoins énergétiques et sont un gros pourvoyeur d'emplois.

Le gouvernement entend toutefois fortement réduire l'empreinte carbone du secteur de l'énergie en mer du Nord, tout en protégéant 40'000 emplois. L'extraction de pétrole et de gaz dans la région est responsable de 3,5% des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni.

L'objectif de l'accord annoncé mercredi est que le secteur réduise de 50% ses émissions d'ici 2030, grâce à des investissements de l'industrie et des pouvoirs publics de 16 milliards de livres.

Cette baisse de la pollution sera obtenue en alimentant les plateformes pétrolières et gazières grâce à des énergies renouvelables, par des projets de captage et stockage du CO2 ou encore par la production d'hydrogène.

Le gouvernement va par ailleurs arrêter de soutenir financièrement des projets à l'étranger d'énergies fossiles à partir du 31 mars. La France, à titre de comparaison, va mettre fin en 2025 aux garanties de financement des exportations pour les projets d'exploitation pétrolière, et 2035 pour le gaz.


"Nous envoyons un message clair au monde selon lequel le Royaume-Uni va devenir une nation avec une énergie propre", déclare Kwasi Kwarteng, ministre des Entreprises.

Mais les mouvements de défense de l'environnement n'étaient pas convaincus.

Pour Mel Evans, de l'ONG Greenpeace, refuser de renoncer aux nouveaux permis pétroliers et gaziers "est un échec total quand il s'agit d'être un exemple sur le climat l'année de la COP26", la conférence sur le climat organisée en novembre à Glasgow.

Jonathan Marshall, un responsables du groupe de réflexion Energy and Climate Intelligence Unit (ECIU) estime que l'absence de date pour l'arrêt de l'extraction en mer du Nord est "un oubli flagrant".

Premier producteur d'or noir de l'Union européenne depuis le Brexit, le Danemark avait lui annoncé en décembre dernier qu'il allait cesser l'exploitation du pétrole et du gaz en mer du Nord en 2050.


(c) Afp

Commenter Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers en mer du Nord


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 avril 2021 à 11:41

    Le pétrole partagé entre les perturbations de l'offre et de …

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre vendredi, partagés entre les effets dévastateurs sur la demande de la propagation du...

    jeudi 22 avril 2021 à 22:10

    New York accuse ExxonMobil, BP et Shell de 'tromperie' sur l…

    New York: La ville de New York a porté plainte jeudi contre les majors pétrolières ExxonMobil, Royal Dutch Shell et BP, les...

    jeudi 22 avril 2021 à 22:00

    Le pétrole finit à l'équilibre, la pandémie inquiète toujour…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont stagné jeudi, hésitant entre inquiétudes sur la demande asiatique en raison de la pandémie...

    jeudi 22 avril 2021 à 11:43

    Le pétrole accuse le coup au lendemain des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole reculaient de nouveau jeudi, plombés par une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 21 avril 2021 à 21:55

    Chevron et Toyota, partenaires pour développer la technologi…

    New York: Le groupe pétrolier Chevron et le constructeur automobile Toyota ont annoncé mercredi une première étape vers une alliance stratégique pour...

    mercredi 21 avril 2021 à 21:45

    Le pétrole recule après la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont cédé du terrain mercredi, pénalisés par la hausse des stocks de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 21 avril 2021 à 17:17

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut remontent pour la premièr…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont légèrement rebondi après trois semaines de baisse consécutives, déjouant les attentes...

    mercredi 21 avril 2021 à 12:00

    En baisse, le pétrole lorgne les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain mercredi, pénalisés par la circulation du Covid-19 qui limite la consommation d'or noir et...

    mardi 20 avril 2021 à 22:06

    Le pétrole cale sous l'effet de prises de bénéfices

    Cours de clôture: Les prix du brut ont quelque peu flanché mardi, un contrecoup causé par des prises de bénéfices après une...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 20 avril 2021 A environ 65 dollars le baril, le pétrole a retrouvé son prix d'avant la pandémie et la banque américaine Goldman Sachs le voit dépasser les 80 dollars cet été, porté par des "indicateurs favorables pour la demande dans les zones où la vaccination est forte".

    Sa concurrente Morgan Stanley envisage quant à elle le baril de brut à 70 dollars au troisième trimestre.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite