Menu
A+ A A-

Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental

prix du petrole la hayeLa haye: L'Australie et le Timor Oriental vont signer l'an prochain un nouveau traité qui établira des frontières maritimes entre les deux pays, dans une zone riche en gisements de gaz et de pétrole.
La signature de cet accord, prévue pour le début du mois de mars 2018, "va apporter un statut légal au gisement "Greater Sunrise" (...) une étape vers le développement de la ressource et le partage de ses bénéfices," a indiqué jeudi dans un communiqué la Cour permanente d'arbitrage (CPA), basée à La Haye.

En 2016, Dili convoquait Canberra devant la CPA -- la plus vieille cour d'arbitrage au monde -- dans l'espoir de clore un litige ayant longtemps empoisonné les relations entre ces deux pays.

Le Timor Oriental, qui a mis fin à l'occupation indonésienne et obtenu son indépendance en 2002, est en proie à la pauvreté. La moitié de ses habitants vit sous le seuil de pauvreté tel que défini par la Banque Mondiale. Il dépend lourdement de ses exportations de pétrole et de gaz.

En 2006, il signait un traité relatif à certaines modalités maritimes en Mer de Timor (CMTAS), réglant la question du gisement "Greater Sunrise", évalué à plusieurs milliards de dollars.

Mais le Timor Oriental souhaita mettre un terme au traité, accusant l'Australie de l'avoir espionné dans le but d'obtenir un avantage commercial lors des négociations préalables, en 2004.

En juin 2015, Dili retira une plainte pour espionnage devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) de l'ONU après que l'Australie a restitué des documents jugés sensibles.

En janvier 2017, ces deux pays annonçaient la fin du traité CMTAS et le début de négociations en vue d'un nouveau pacte, auprès de la CPA.

Une ébauche fut élaborée en octobre, après des mois de pourparlers à huis clos.

"De manière générale, ce projet de traité trace la frontière maritime entre le Timor oriental et l'Australie en Mer de Timor et il définit un Régime Spécial pour la zone comprenant le gisement "Greater Sunrise," a stipulé la Cour d'abritage de La Haye.

"Le projet de traité détaille aussi les modalités de partage des recettes, selon lesquelles la part attribuée à chacune des parties pourra évoluer en fonction des recettes finales, tirées de l'exploitation du gisement gazier de "Greater Sunrise", a ajouté le communiqué.

Les détails du traité seront rendus publics dès que Canberra et Dili auront terminé "de consulter les acteurs privés potentiellement affectés par cette nouvelle frontière."


(c) AFP

Commenter Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite