Menu
A+ A A-

Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental

prix du petrole la hayeLa haye: L'Australie et le Timor Oriental vont signer l'an prochain un nouveau traité qui établira des frontières maritimes entre les deux pays, dans une zone riche en gisements de gaz et de pétrole.
La signature de cet accord, prévue pour le début du mois de mars 2018, "va apporter un statut légal au gisement "Greater Sunrise" (...) une étape vers le développement de la ressource et le partage de ses bénéfices," a indiqué jeudi dans un communiqué la Cour permanente d'arbitrage (CPA), basée à La Haye.

En 2016, Dili convoquait Canberra devant la CPA -- la plus vieille cour d'arbitrage au monde -- dans l'espoir de clore un litige ayant longtemps empoisonné les relations entre ces deux pays.

Le Timor Oriental, qui a mis fin à l'occupation indonésienne et obtenu son indépendance en 2002, est en proie à la pauvreté. La moitié de ses habitants vit sous le seuil de pauvreté tel que défini par la Banque Mondiale. Il dépend lourdement de ses exportations de pétrole et de gaz.

En 2006, il signait un traité relatif à certaines modalités maritimes en Mer de Timor (CMTAS), réglant la question du gisement "Greater Sunrise", évalué à plusieurs milliards de dollars.

Mais le Timor Oriental souhaita mettre un terme au traité, accusant l'Australie de l'avoir espionné dans le but d'obtenir un avantage commercial lors des négociations préalables, en 2004.

En juin 2015, Dili retira une plainte pour espionnage devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) de l'ONU après que l'Australie a restitué des documents jugés sensibles.

En janvier 2017, ces deux pays annonçaient la fin du traité CMTAS et le début de négociations en vue d'un nouveau pacte, auprès de la CPA.

Une ébauche fut élaborée en octobre, après des mois de pourparlers à huis clos.

"De manière générale, ce projet de traité trace la frontière maritime entre le Timor oriental et l'Australie en Mer de Timor et il définit un Régime Spécial pour la zone comprenant le gisement "Greater Sunrise," a stipulé la Cour d'abritage de La Haye.

"Le projet de traité détaille aussi les modalités de partage des recettes, selon lesquelles la part attribuée à chacune des parties pourra évoluer en fonction des recettes finales, tirées de l'exploitation du gisement gazier de "Greater Sunrise", a ajouté le communiqué.

Les détails du traité seront rendus publics dès que Canberra et Dili auront terminé "de consulter les acteurs privés potentiellement affectés par cette nouvelle frontière."


(c) AFP

Commenter Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    jeudi 15 novembre 2018 à 21:50

    Le pétrole poursuit sa convalescence malgré un bond des stoc…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, poursuivant leur timide rebond entamé la veille après une série de plongeons...

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite