Menu
A+ A A-

Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental

prix du petrole la hayeLa haye: L'Australie et le Timor Oriental vont signer l'an prochain un nouveau traité qui établira des frontières maritimes entre les deux pays, dans une zone riche en gisements de gaz et de pétrole.
La signature de cet accord, prévue pour le début du mois de mars 2018, "va apporter un statut légal au gisement "Greater Sunrise" (...) une étape vers le développement de la ressource et le partage de ses bénéfices," a indiqué jeudi dans un communiqué la Cour permanente d'arbitrage (CPA), basée à La Haye.

En 2016, Dili convoquait Canberra devant la CPA -- la plus vieille cour d'arbitrage au monde -- dans l'espoir de clore un litige ayant longtemps empoisonné les relations entre ces deux pays.

Le Timor Oriental, qui a mis fin à l'occupation indonésienne et obtenu son indépendance en 2002, est en proie à la pauvreté. La moitié de ses habitants vit sous le seuil de pauvreté tel que défini par la Banque Mondiale. Il dépend lourdement de ses exportations de pétrole et de gaz.

En 2006, il signait un traité relatif à certaines modalités maritimes en Mer de Timor (CMTAS), réglant la question du gisement "Greater Sunrise", évalué à plusieurs milliards de dollars.

Mais le Timor Oriental souhaita mettre un terme au traité, accusant l'Australie de l'avoir espionné dans le but d'obtenir un avantage commercial lors des négociations préalables, en 2004.

En juin 2015, Dili retira une plainte pour espionnage devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) de l'ONU après que l'Australie a restitué des documents jugés sensibles.

En janvier 2017, ces deux pays annonçaient la fin du traité CMTAS et le début de négociations en vue d'un nouveau pacte, auprès de la CPA.

Une ébauche fut élaborée en octobre, après des mois de pourparlers à huis clos.

"De manière générale, ce projet de traité trace la frontière maritime entre le Timor oriental et l'Australie en Mer de Timor et il définit un Régime Spécial pour la zone comprenant le gisement "Greater Sunrise," a stipulé la Cour d'abritage de La Haye.

"Le projet de traité détaille aussi les modalités de partage des recettes, selon lesquelles la part attribuée à chacune des parties pourra évoluer en fonction des recettes finales, tirées de l'exploitation du gisement gazier de "Greater Sunrise", a ajouté le communiqué.

Les détails du traité seront rendus publics dès que Canberra et Dili auront terminé "de consulter les acteurs privés potentiellement affectés par cette nouvelle frontière."


(c) AFP

Commenter Pétrole: vers la fin d'une querelle maritime entre l'Australie et le Timor Oriental


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 août 2019 à 21:24

    Le pétrole en hausse, dopé par la bonne santé de Wall Street

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement progressé lundi, portés par un appétit retrouvé pour le risque alors que le...

    lundi 19 août 2019 à 20:45

    Aramco invite les banques à postuler pour des rôles dans l'I…

    Dubai: Saudi Aramco a formellement demandé aux plus grandes banques de soumettre leurs propositions en vue d'éventuellement décrocher un rôle dans le...

    lundi 19 août 2019 à 12:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore légèrement baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour...

    lundi 19 août 2019 à 11:23

    Le pétrole monte après l'attaque d'une installation gazière …

    Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, après qu'une installation gazière saoudienne a été attaquée par des drones...

    dimanche 18 août 2019 à 15:40

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite